Actualité
Hideo Kojima head 1

Metal Gear Solid le film - Kojima : "J'espère que vous avez confiance"

par
Source: vg247

Quand Kojima parle cinéma...

Il y a peu, Hideo Kojima s'est rendu à Londres, aux BAFTA. D'une part, il y est allé pour clamer une fois encore son amour au cinéma, d'autre part, pour fêter les 25 ans de la saga Metal Gear. Il en a même profité pour évoquer l'adaptation que tous les fans attendent, avec impatience sans doute et réticence très certainement : le film Metal Gear Solid.

Hideo Kojima est un gourmand du cinéma. Avant de se vouer corps et âme à l'univers des jeux vidéo, 75 % de son temps était dédié au Septième Art (d'où les influences évidentes dans chacun de ses projets). En maître perfectionniste et grand fan du chef-d'œuvre Orange Mécanique réalisé par feu Stanley Kubrick, il estime néanmoins qu'il n'a pas atteint son but, celui d'avoir une "image parfaite" encrée dans son esprit (il veut s'en rapprocher en supervisant un long métrage).

Quant à la passerelle jeu vidéo/cinéma, il a plus ou moins sous-entendu que les films se basant sur des licences vidéoludiques n'étaient pas de franches réussites (en des termes purement artistiques, pas commerciaux).

Hollywood voit que les jeux sont populaires, les producteurs s'y essaient donc en tentant de créer une histoire, de forcer la création d'une histoire. Cela ne fonctionne pas, tout simplement parce que vous obtenez un résultat qui n'est ni un jeu, ni un bon film, ce qui fait que ni les fans du jeu original ni les cinéphiles ne seront satisfaits, il n'y aucune cible en particulier. C'est un problème que j'essaie de résoudre avec le film Metal Gear Solid et je suis sûr que vous connaissez très bien le producteur, Avi Arad, et j'espère que vous avez confiance en ce film, parce que je pense que tout ira bien.

Apparemment, le scénario serait la Chimère du genre. À Kojima de trouver le Bellerophon...

Hideo-Kojima_1

Commenter 8 commentaires

Anonymous
Perso, j'ai peur. Quand on voie que tout ce qui touche à l'anime et aux jeux vidéo à été massacré par Hollywood ces dernières années, on a de quoi flipper. Surtout quand on s'attaque à MGS
Signaler Citer
mekia79
IDEM! mais la ou c'etais encore drole pour residend evil ou alone in the dark ca deviens carrément flippant pour metal gear et quand on vois que c'est Arad qui produit j me sent vraiment pas rassuré la (le seul bon film qu'il a produit c'est ghost in the shell, chefs d oeuvre mais c'est tout) !!! :(
Signaler Citer
Tarax_1
La seule bonne adaptation d'un jeu en film pour moi c'est Silent Hill, les autres sont des échecs. Le fait que Kojima supervise laisse penser que le résultat peut être bon, ou en tout cas, qu'il a moins de chances d'être mauvais que ceux qui ont été adaptés jusqu'ici. J'ai déjà vue un très bon métrage amateur sur le thème de MGS, métrage sur lequel Kojima en personne a tenu à féliciter les auteurs. Y'a matière à faire de bonnes adaptations, et beaucoup de court-métrages amateurs nous le prouvent, le problème n'est pas l'adaptation, mais le fait que ça soit souvent fait par des gens qui ne connaissent pas le jeu, ou plus simplement qui tente de changer ce qu'est le jeu pour en faire un film grand publique, ce qui est arrivé aux films Resident Evil, plus nul et mal adapté c'est difficile, ça n'a même plus de rapport avec le jeu...
Signaler Citer
benmora
Pourvu que les 3 quarts du films ne tournent pas sur une discussion interminable sur une pseudo philosophie sur codec.
Parce que là on aura pas la touche triangle pour passer la conversation :D, surtout s'il sort au ciné.
Signaler Citer