Actualité
manhunt2 1

Manhunt 2, le jeu interdit pour sa violence, va enfin sortir en Europe !

par
Source: alcapon8

Plus d'un an après sa sortie aux USA et son interdiction un peu partout, le jeu polémique Manhunt 2 va enfin sortir en Europe.

Manhunt 2 est un jeu d'action/infiltration qui est sorti il y a presqu'un an aux USA soit le le 29 octobre 2007. Il est développé par Rockstar London et édité par Take Two.

Ce jeu a été interdit dans de nombreux pays en Europe dont la France.

Aux USA, il a d'abord été classé "Adult Only"; cela signifie qu'il n'était pas disponible dans toutes les enseignes, car le sigle "Adult Only" est souvent utilisé pour les jeux à caractères pornographiques.

 

 

Take Two a donc décidé de modifier le contenu du jeu, et grâce à cette modification, il obtient une classification "M" ("Mature") ce qui permet une sortie du jeu pour le 29 octobre 2007.

Plus tard, la censure de Manhunt 2 sera "patchable" grâce à un petit changement à faire dans le jeu (tutoriel: [TUTO] Faire sauter la censure de Manhunt 2) sans pour autant pouvoir y faire apparaître les scènes supprimées du jeu par Rockstar lors de la mise en vente.

 

Dans le planning des sorties de jeux du site Micromania, il  est possible d'y voir en tout dernier "MANHUNT 2" qui serait prévu pour le 15 décembre 2008.

Au Royaume-Uni, il sortira le 31 octobre 2008. La date de sortie pour le reste de l'Europe est probablement la même que la sortie française.

 

Il sortira sur PSP, PS2 et Wii.

Mais est-ce que Manhunt 2 sera encore censuré pour qu'il puisse sortir en Europe ?
Seul l'avenir nous le dira...

Wait & See...

 

Commentez ou lisez les commentaires sur cette news en cliquant ici

Nous en avions déjà parlé :

Mots-clés

Commenter 27 commentaires

Avatar de l’utilisateur
phentex
munky, c'est pourtant pas difficile à comprendre : ce genre de jeu met tout simplement en évidence le voyeurisme malsain qui anime un bon nombre de gens. Plus c'est osé, plus c'est cru, et à plus forte raison, plus c'est condamné voire proscrit, plus ça intéresse. Le truc qui me fout les boules, c'est que dans le monde (du jeu vidéo, mais pas seulement, suffit de voir le JT de TF1 et les films "boucheries" hollywoodiens on ne peut plus explicites) la violence est tellement omniprésente qu'elle devient normalité, standard. Dans une grande proportion des productions vidéo-ludiques actuelles, elle en devient le quasi-support.

Avec l'industrialisation du secteur du JV, le jeu est une pompe à fric avant d'être une production artistique. Pour minimiser les risques financiers et assurer un max de retour sur investissement, les majors ont su identifier / imposer (rayez la mention inutile) un formatage qui plaît au plus grand nombre (un jeu qui stimule les pulsions de base et l'adrénaline des joueurs, ça se vend plus facilement qu'un titre qui en agite les neurones), on nivelle par le bas. Avec la multiplication des titres qui du coup se ressemblent comme des gouttes d'eau, pour marquer la différence il suffit d'y aller un peu plus fort que la concurrence (réalisme de la violence, le caractère explicite de ce qui est montré, la possibilité de braver ce qui est légalement ou moralement interdit dans la vie réelle).

Rockstar exploite habilement depuis des années cette idée, que ce soit avec ManHunt ou GTA.

Là où tout cela me fait bien rire, c'est lorsqu'on applique tout ça à la sauce MacDo : dans un pays où on jure sur la bible et où les fusils d'assaut sont en vente libre, on produit les jeux vidéos les plus violents et on les condamne, on est premier producteurs de porno au monde, mais par contre on est insupporté à l'idée qu'un môme puisse apercevoir le moindre coin de sein nu dans un jeu (je parle même pas de scène de baise complète). Au même moment, il n'est quasiment plus possible de trouver une production cinématographique américaine sans une seule scène "de chambre"...

ps: pour en revenir au jeu vidéo, tout ce "repoussement des limites" est bien entendu nourri et entretenu par les médias qui font grande pub de jeux-scandales dans le type de ManHunt : pspgen en fait parti : suffit de voir cette news même (youpi "Manhunt 2 ENFIN disponible en europe", sur un ton d'exclamation et de délivrance. Chouette ça m'a fait ma journée !)
Signaler Citer
thib1903_1
Oui difficile d'ajouter quelque chose aux propos de phentex qui résument parfaitement la situation.
Ce jeu n'a pour moi aucun intérêt .De la violence gratuite à outrance franchement, qu'est ce que ça apporte ???
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
sans doute un certain défoulement. La possibilité d'exprimer les choses négatives qui ne demandent qu'à sortir....

Difficile à dire. A titre perso, je suis totalement fan des films comme Saw, Hostel... je ne surais t'expliquer pourquoi mais si je suis effectivement accroc à ces films, je n'en regarde ps moins, et même plusierus fois aussi, des films comme shrek ou nemo.. lol
Signaler Citer
lincruste
Bonjour,
Avant tout ce Manhunt 2 m'a vraiment plu, et le scénario n'est pas si creux qu'on le laisse entendre.
Le joueur incarne un schizophrène sanguinaire et à ce titre, il est évidemment à déconseiller aux plus jeunes ou aux plus influençables. A déconseiller seulement, et non PAS à interdire, aucune institution ne devrait pouvoir se substituer à l'autorité et à l'expérience parentale en la matière.
En fait, il est difficile d'en faire l'éloge sans spoiler l'histoire, mais je mets le dénouement au niveau d'un Fight Club, pour reprendre l'analogie avec le cinéma.

Que les constructeurs de consoles souhaitent contrôler les oeuvres exécutées sur leurs plateformes par un système de license est compréhensible pour des raisons commerciales (c'est ainsi qu'on ne verra pas de jeu hentaï officiel sur Wii, à mon grand regret), mais qu'une organisation tierce se permette d'intérferer me dérange beaucoup.

C'est le débat sans fin du rôle des systèmes d'évaluation de type PEGI et Cie. La censure n'existe théoriquement plus depuis que la création des organismes de ratification, mais dans les faits, les rôles se confondent.

C'est ce qui est arrivé dans les années 90 avec la mention "Parental Advisory - Explicit Content" qui figurait sur les albums de rap US. Sortir un album portant cet avertissement légal est pratiquement devenu synonyme d'authenticité et d'engagement par la force des choses, et c'est également devenu un argument de vente auprès des fans adolescents en mal de rébellion.
C'est à ce moment que la RIAA a décidé de retirer cette mention sur certains albums de peur d'en favoriser les ventes et la promotion.

Pour moi, c'est à ce moment qu'ils sortent de leur rôle informatif pour basculer dans celui de censeur.

C'est également ce que l'Australian Office of Film and Literature Classification a fait pour GTA IV en refusant de le noter (cela équivaut en Australie à une interdiction de vente).

Tant que la limite de leur compétence ne sera pas clairement établie, on restera dans ce flou qui à l'air d'arranger tout le monde ...sauf les joueurs.
Signaler Citer
Anonymous
[quote="munky"]Je ne comprend toujours pas l'intérêt de ce jeu, graphiquement laid, au gameplay sans intérêt et au scénario inexistant.

Enfin ce n'est que mon avis.[/quote]

Graphiquement meilleurs que de la PS2, un scenario long et interressant, un Gameplay super gore est ozé, moi j'ai la version USA avec la traduction PS2 (sur PS2 il y a la Fr) en France y vas etre ultra censurer.
Signaler Citer