Actualité
Les Gardiens de la Galaxie film image 3

CINÉMA - Les Gardiens de la Galaxie : nous avons vu le film Marvel (critique)

par

Les Gardiens de la quoi ?

Entre The Avengers et les aventures personnelles - ou presque - des membres qui composent le groupe de super-héros, il faut bien combler les trous. Et comme Marvel est un vivier de personnages, certains - beaucoup même - moins connus que d'autres, Disney s'est mis en tête d'étendre son empire avant que DC Comics ne contre-attaque. Cela passe notamment par Les Gardiens de la Galaxie qui, à une époque pas si lointaine - très lointaine ? - n'avaient rien de bankable. Surtout aux côtés des Iron Man, Hulk, Captain America et Thor qui empilent les épisodes et les millions de dollars qui vont avec. Mais comme impossible n'est pas Marvel, et que l'appétit pour les films de super-héros est grandissante, why not ?

La version cours de récré de The Avengers.

Les Gardiens de la Galaxie film image 1Why not, donc. Soyons francs d'entrée, Les Gardiens de la Galaxie ne joue clairement pas dans la même cour que les justiciers cités. À dire vrai, nous pourrions dire sans trop de mal que le film est la version cours de récré de The Avengers. N'y voyez pas là quelque chose de péjoratif, mais plutôt une bonne indication du ton auquel se prête cette aventure ayant moins ce parfum super-héros que Space Opera (des combats de vaisseaux !). Encore une fois, Marvel s'ouvre les portes d'un genre nouveau et le nourrit de plusieurs ingrédients dignes de tout (bon) blockbuster estival qui se respecte. Alors, c'est parti pour un voyage plein de joie et de bonne humeur dans l'espace.

Les Gardiens de la Galaxie s'articule autour d'une bande d'anti-héros qui n'ont rien à faire ensemble, mais qui doivent collaborer pour transporter une Orbe cachant un pouvoir qui, entre de mauvaises mains, peut tout détruire sur son passage. Chacun avec ses motivations, les différents personnages, qui vont du hors-la-loi bouffon façon Han Solo djeunz à la fille adoptive du grand vilain Marvel, en passant par un raton-laveur grossier, livrent une succession de sketchs faisant autant appel à un humour pipi caca qu'à des comiques de situation bien trouvées. En bref, ils s'amusent plus qu'ils ne sauvent réellement l'univers, et entraînent avec eux les spectateurs qui ne demandent que cela, dans une ambiance bon enfant. Pourtant, les enjeux dramatiques sont bel et bien là, tout comme le méchant prénommé Ronan, le presque barbare puisqu'il veut détruire une planète entière avec son marteau, et Thanos, le grand manitou qui fait peur à tout le monde, promis à un avenir dans les prochains films Marvel.

À toutes les références plus ou moins cachées aux autres adaptations, il faut ajouter une bonne grosse dose de pop culture ringarde et assumée (matérialisée par la bande-son), et une mise en scène swag à défaut d'être foncièrement originale et mise en exergue par la 3D. Sans crier gare et, surtout sans temps mort ni fausse note, Les Gardiens de la Galaxie remplit son office de divertissement généreux, avec le torse musclé et bombé. Pourtant, il n'y a pas de superpouvoirs à mettre en avant, juste une bande de losers qui n'en font qu'à leur tête plutôt que de suivre un vrai plan bien défini. C'est un peu comme si Captain America avait une grippe et était contraint de laisser ses potes de The Avengers se débrouiller tout seul. Bonjour l'angoisse, mais bonjour le spectacle aussi.

En somme, Les Gardiens de la Galaxie réussit parfaitement son pari en s'affranchissant des grands noms, comme pour rappeler que la star de Marvel, c'est Marvel et personne d'autre (bon OK, Stan Lee un peu également). Sinon, il vaut mieux faire ami-ami avec les Gardiens, car ils devraient revenir encore plus forts dans une suite. Au moins, la couleur est annoncée d'emblée et il n'y aura pas de quoi crier au vol, sinon des vols dans l'espace.

Verdict : 3,5 étoiles sur 5

Les Gardiens de la Galaxie film image 2

Commenter 3 commentaires

AmaCha
Certains points de cet avis me laisse perplexe.

une mise en scène swag à défaut d'être foncièrement originale
Contre sens total du (sur)emploie de ce mot. Swag est habituellement utilisé pour désigner ce qui sort de l'ordinaire, pour se distinguer... Donc qui sort de l'ordinaire sans être original, je serais curieux de comprendre le fond de votre pensée... En gros "dans l'air du temps" : sans âme, vite consommé puis jeté quoi ?!?
- Swag sur Urban Dictionnary
- Emploi "commun"

C'est un peu comme si Captain America avait une grippe et était contraint de laisser ses potes de The Avengers se débrouiller tout seul
Pas compris l'allusion. Si les autres Avengers désignent Iron Man, Hulk, Thor et autres, je pense que le spectacle serait là tout de même... Si il désigne Les Agents of S.H.I.E.L.D., c'est sûrement moins impressionnant, mais cela donne tout de même une sacré bonne série (passé les 4-5 premiers épisodes un peu mou). L'emploi de l'expression sous-entends que l'on y perds sacrément au change, mais le sens contredis l'emploi. A nouveau, quel était le but de cette phrase ?!?

Sinon pour résumer en quelques mots le film : un film de supers héros MARVEL de seconde zone, humour gras bien présent, mais film pop-corn/pizza/entre potes (rayer la mention inutile) par excellence. De loin pas de meilleur du genre, mais pas le pire non plus (on pense à gentillet "Sparks", au désastre "I, Frankenstein", ...).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Maxime Claudel
Alors, l'emploi de "swag" dans la phrase réfère bien sûr à une traduction "classe" comme dans l'expression "T'as trop le swag", qui correspond assez bien au ton du film, même si cela peut paraître un contre-sens au sens strict. En gros, la mise en scène est belle, mais n'invente rien.

Quant à Captain America et The Avengers, je veux juste souligner que si l'on devait comparer les deux bandes de héros, il y a d'un côté un groupe qui a une sorte de leader (Captain America) et de l'autre, un groupe qui n'en fait qu'à sa tête. Retirer Captain America de The Avengers et il y a une forte chance pour que ça devienne vite le bazar vu les égos. Et cela ne sous-entend pas qu'il y a moins de spectacle dans The Avengers, juste que c'est le foutoir dans Les Gardiens de la Galaxie ;) Bien sûr que The Avengers assure le spectacle, mais c'est plus ordonné grâce à Captain America
Signaler Citer