Actualité
paris game week infographie2b jeu vidéo France 2015

Le jeu vidéo, une force pour la France : une infographie avec les derniers chiffres du gaming dans notre pays

par
Source: Gouvernement

En cette semaine de Paris Games Week, le gouvernement vient de dévoiler une infographie nous informant sur l'état de santé du jeu vidéo en France en 2015.

Pour le S.E.L.L. comme pour la France, cette semaine de Paris Games Week est importante, le marché du jeu vidéo étant l'un des socles porteurs de la culture et du divertissement en France. Le gouvernement a décidé de marquer le coup en dévoilant une infographie, à l'esthétique travaillée, dédiée aux chiffres du jeu vidéo en France sur cette année 2015.

Quel pourcentage de la population joue au jeu vidéo ? Quelle est la tranche d'âge qui joue le plus aux jeux vidéo ? Où jouent les Français ? Quel est le genre préféré des joueurs de notre pays ? Quel chiffre d'affaires génère le jeu vidéo chez nous ? Combien d'emplois liés à cette industrie seront créés en 2016 ? Quelles sont les écoles et entreprises porteuses de ce marché ? Quels sont les nouveaux projets pour aider financièrement le jeu vidéo en France ? Toutes ces questions ont leur réponse dans l'infographie ci-dessous.

paris game week infographie2b jeu vidéo France 2015

Vous l'aurez compris, les Français aiment le jeu vidéo, et le gouvernement aussi, alors nous ne pouvons que croiser les doigts pour que la reconnaissance de ce média culturel continue à progresser dans les années qui viennent.

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
gigagold
Bien évidement dans les écoles Créajeux n'est pas présent.
Ba tant mieux que personne connaisse, ça à augmenté mes chances d'y être et j'en suis bien content !

Vive le jeu vidéo français ! :D
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ariakas
Minarulother a écrit:
Vous l'aurez compris, les Français aiment le jeu vidéo, et le gouvernement aussi

ça dépend de ce que l'on veut dire par aimer... :roll:
Secteur qui rapporte beaucoup et qu'ils vont beaucoup taxer.

en l'occurrence, c'est surtout ultra aidé et financé par l'argent publique.
c'est payant d'ailleurs car comme démontré, le retour sur investissement est positif
Signaler Citer