Actualité
PS4 Vs Xbox One vignette 31.08.2013.

Jason Rubin : "il y a deux ans, il était certain que Microsoft allait gagner cette génération"

par
Source: DualShockers

Mais ce n'est plus le cas, estime l'ancien président de Naughty Dog...

Dans quelques jours, la guerre opposant la PlayStation 4 à la Xbox One prendra un nouveau tournant avec la sortie de la première nommée en Amérique du Nord (15 novembre). Une semaine plus tard, la console de Microsoft sera mise à disposition dans plusieurs pays, dont la France. Et ce n'est que le 29 novembre que la petite sœur de la PS3 trouvera le chemin de l'Europe.

Depuis des mois, les analystes ne se lassent pas de donner leurs commentaires sur cet affrontement, et ainsi qu'un pronostic sur un éventuel vainqueur. Aujourd'hui, c'est Jason Rubin, co-fondateur et ancien président de Naughty Dog (il a quitté la société en 2004), qui donne son avis.

Pour lui, Microsoft partait gagnant il y a encore deux ans. Mais il estime que Sony a réussi à revenir dans la course et à remettre les compteurs à zéro. Il accrédite cette réussite à un changement de politique de la part du géant japonais, mais aussi et surtout au rôle joué par Mark Cerny, l'architecte principal de la PlayStation 4 :

Pour avoir travaillé avec Sony et avoir vu comment ça se passait là-bas, je pense que nous pouvons lui donner beaucoup de crédits pour ce lancement. Au sein de l'industrie, il y a deux ans, nous avions la conviction, même si personne ne le disait, que Microsoft allait gagner cette génération. Et ce n'est plus le cas.

Ils ont été très habiles lorsqu'ils ont changé leur politique afin de s'adapter aux demandes des joueurs, et ils ont créé une console fantastique.

Le créateur du hardware, Mark Cerny, que je connais très bien, n'aurait pas pu réaliser ça à l'époque de la PS3 à cause de Ken Kutaragi et de la politique de Sony à ce moment-là.

Je connais l'histoire du développement interne du hardware chez Sony mieux que beaucoup de personnes, car je m'y suis intéressé très tôt avec Mark, déjà à l'époque où nous concevions le premier Crash Bandicoot.

Le passage du modèle Kutaragi à ce que j'appellerais le modèle Cerny est beaucoup plus important que ce que beaucoup de personnes pensent. Dorénavant, Sony regarde le marché et s'y adapte, alors qu'avant il avait tendance à créer une machine ultime d'un point de vue technique en pensant que le marché s'y adapterait.

jason rubin
Jason Rubin, co-fondateur et ancien président de Naughty Dog

Commenter 17 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Edward L.
''Dorénavant, Sony regarde le marché et s'y adapte, alors qu'avant il avait tendance à créer une machine ultime d'un point de vue technique en pensant que le marché s'y adapterait.''

C'est vrai que Microsoft a encore du mal avec la dimension "s'adapter au marché".
Signaler Citer
Anonymous
c est une bonne nouvelle , comprendre et revenir sur ses décision c 'est positif et cela semble plus proche de l'écoute des joueur , bon point ;)
Signaler Citer
syrusch
Moi je trouve bien se virage et le fait d'avoir choisi de passer sur du x86-64. Par contre seul reproche, il y aurait du y avoir deux modèles. Un modèle de base de la PS4 comme celle qui va sortir et un modèle avec en plus la rétrocompatibilité. Surtout que le CELL doit être en 40nm ou 45nm et il aurait pu donc sortir une console de base et une deluxe tout en mettant la place sur le modèle de base pour ajouter un module permettant l'upgrade vers la version deluxe. Une PS4 avec un CELL et RSX + emulation PS1/PS2.
Signaler Citer
Anonymous
syrusch a écrit:Moi je trouve bien se virage et le fait d0avoir choisi de passer sur du x86-64. Par contre seul reproche, il y aurait du y avoir deux modèles. Un modèle de base de la PS4 comme celle qui va sortir et un modèle avec en plus la rétrocompatibilité. Surtout que le CELL doit être en 40nm ou 45nm et il aurait pu donc sortir une console de base et une deluxe tout en mettant la place sur le modèle de base pour ajouter un module permettant l'upgrade vers la version deluxe. Une PS4 avec un CELL et RSX + emulation PS1/PS2.

ah oui ils aurai fait quelque chose proche de cela , les choses aurai étai bien différente ;) sa aurai étai même une différence flagrante et notable , un avantage réel ;)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Pierre W.
syrusch a écrit:Moi je trouve bien se virage et le fait d'avoir choisi de passer sur du x86-64. Par contre seul reproche, il y aurait du y avoir deux modèles. Un modèle de base de la PS4 comme celle qui va sortir et un modèle avec en plus la rétrocompatibilité. Surtout que le CELL doit être en 40nm ou 45nm et il aurait pu donc sortir une console de base et une deluxe tout en mettant la place sur le modèle de base pour ajouter un module permettant l'upgrade vers la version deluxe. Une PS4 avec un CELL et RSX + emulation PS1/PS2.


Quelle utilité, lorsqu'on peut revendre les classiques PS1 et PS2 à 10€ sur le PSN ? :) Ne soyons pas dupes, c'est matériellement possible, mais ce n'est pas le meilleur moyen de gagner de l'argent ^^
Signaler Citer
syrusch
Ben il y a eu la PS2 et la PSX au Japon. Donc oui deux modèle dont un Deluxe aurait été top top et pas besoin de Gaikai. Ceux qui voulait pas de rétro, la PS4 de base et ceux qui veulent la PS4 ultime ils payent plus et voilà. Ok on peut garder nos ancienne consoles (moi j'ai une PS1, PSone, PS2, PS2 Slim, PS3 60Gb, PS3 Slim) simplement c'est pas pratique de brancher/débrancher.
Signaler Citer