Actualité PS3
ipsos jeux video pegi ipsos

Les jeunes et les jeux vidéo : Ipsos publie les résultats de son enquête

par
Source: Bulletin IPSOS

Ipsos a récemment dévoilé les résultats d'une enquête menée fin 2009 concernant les jeunes et les jeux vidéo, une nouvelle fois pointés du doigt par le gouvernement.

Les jeux vidéos. Véritable bête noire de notre société, tout est fait pour tenter d'anéantir cet horrible monstre qui enferme les jeunes gens dans d'affreux mondes virtuels dont il est impossible de se défaire.
Chaque prétexte est bon : la sortie d'un Grand Theft Auto, un accident résultant d'une dispute causée par un jeu vidéo etc.

PS3-Ad-Campaign_promo1

Nous connaissons tous l'engouement de notre gouvernement actuel pour les sondages. Nous ne sommes donc pas surpris de découvrir le bulletin de résultat d'un sondage concernant... les jeunes et les jeux vidéo.

Quel bonheur, dès la couverture nous sommes avertis du danger qui nous guette ! Un gentil monstre bleu qui sort littéralement de l'écran pour sourire à une petite fille devient finalement un méchant alien armé d'un fusil futuriste qui vient torturer l'esprit du pauvre jeune homme qui lui fait face. Le ton est donné.

ipsos-jeux-video-pegi Diapositive1

Ensuite, c'est sans honte que le très bon institut de sondage nous dévoile que 404 jeunes de 12 à 17 ans (tout sexe confondu) ont participé à cette étude qui est censée représenter au juste la population française de cette tranche d'âges.

ipsos-jeux-video-pegi Diapositive5

Viennent donc une quinzaine de pages rappelant que les garçons sont plus dépendants que les filles (99% contre 86% chez les filles).
Parmi cet "incroyable" échantillon, 73% voient naître des conflits au sein de leur foyer à cause des jeux vidéos avec un écart entre les garçons (84%) et les filles (62%).

Malgré tout, le sondage rassure. Les parents restent à l'écoute de leurs enfants et s'intéressent à leurs occupations, puisque ce sont 87% des parents qui prennent le temps de parler systématiquement, souvent ou parfois de jeux vidéo avec leur chère progéniture (coïncidence ou effet Nintendo, 64% des parents jouent également avec leurs enfants).

GTA4_morano
Tout le monde se souvient de ce grand moment de pédagogie familiale...

Nous en arrivons ensuite au sujet le plus intéressant et incontournable de cette enquête : la violence dans les jeux vidéo.
Sortons les mouchoirs, ce ne sont pas moins de 68% des jeunes interrogés qui ont déclarés être choqués par un jeu vidéo (souvent, parfois, rarement). La tranche 15-17 ans est légèrement plus touchée avec 69% contre la tranche inférieur qui elle, enregistre tout de même 66%.

Déplorons enfin le fait que seulement 37% connaît le système PEGI, chargé de classer le contenu vidéoludique en fonction de la tranche d'âge recommandée (3,7,12,16,18). 26% ont vaguement entendu parler de ce système et 36% ne savent absolument pas de quoi il s'agit (site officiel).

ipsos-jeux-video-pegi pegi

Tous ces chiffres, toutes ces questions, ont-elles finalement un sens ? Nous serions, dans un premier lieu, tenté de penser que cette enquête met une nouvelle fois en avant un possible déséquilibre causé par les jeux vidéo chez les pré-adolescents, adolescents et pré-adultes (chocs émotionnels, disputes, etc.)
L'ensemble des personnes qui ont été choquées au moins une fois par un jeux vidéo s'explique par le fait que le système PEGI est encore mal connu chez les enfants, ainsi que chez les parents.

ipsos-jeux-video-pegi Diapositive16ipsos-jeux-video-pegi Diapositive17

Néanmoins, revenons sur la procédure utilisée pour réaliser ce sondage : par le biais d'internet, seulement 404 personnes, agées de 12 à 17 ans, ont acceptés de répondre aux questions posées.
En comparaison du nombre potentiel de jeunes joueurs, cet échantillon peut paraître bien faible, le questionnaire n'ayant été diffusé que sur le réseau très étroit d'Ipsos, inconnu de nombreuses personnes.

Modern Warfare 2 - 2

Restons donc prudent vis-à-vis de ces résultats mais gardons les en mémoire et profitons-en pour rappeler que seul le système PEGI permet à l'heure actuelle de bien choisir son jeu en fonction de son âge. N'hésitez pas à discuter avec votre entourage d'un jeu qui vous a surpris.
Un logiciel de contrôle parental est également disponible sur la PS3. D'une très grande simplicité d'utilisation, ce petit outil permet bien souvent d'éloigner les jeunes enfants d'un contenu qui ne leur est pas approprié.

Commenter 97 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Duiken
En meme je m'en fous j'ai 19 ans.
Mais parfois je trouve qu'on en fait un peu trop. Je me rappelle de la polémique sur la violence verbale de GTA4 à sa sortie, mais c'est exactement les insultes que j'entendais au collège ::)
Signaler Citer
Chewbaccu
Duiken a écrit:En meme je m'en fous j'ai 19 ans.
Mais parfois je trouve qu'on en fait un peu trop. Je me rappelle de la polémique sur la violence verbale de GTA4 à sa sortie, mais c'est exactement les insultes que j'entendais au collège ::)

Totalement pareil -_-
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
GregM
Duiken a écrit:En meme je m'en fous j'ai 19 ans.
Mais parfois je trouve qu'on en fait un peu trop. Je me rappelle de la polémique sur la violence verbale de GTA4 à sa sortie, mais c'est exactement les insultes que j'entendais au collège ::)


"Les insultes que tu entendais au collège"... Voilà qui peut être retourner et penser de bien de façon par rapport au sujet même de la news...

"On répète ce que l'on entends". Musique, télé, cinéma et jeux vidéo sont donc peut être un peu à contrôler. Histoire que les jeunes des collèges est d'autre façon de régler leur différents...

"On en fait trop!" moi je dirais on fait rien ou trop peu.

Le problème n'est pas de savoir qui est arrivé le premier entre l'œuf et la poule. Mais d'éduquer le poussin pour en faire un poulet ou une poule responsable. ;)
Signaler Citer
vandrew
C'est sur que 404 participant sur 60 000 000 de francais sa va faire un bon sondage ^^

Et puis c'est sur que si ils vont recruter les gens du sondage chez le curé il on été choqué par charlotte au fraises " Tant d'opulence !" xD
Signaler Citer
Grey-Fox
Ahaha, j'aime bien language choquant alors que dans une école primaire on entend déjà un langage fleurie de "fils de pu**" ou autre ::)

68% des jeunes interrogés qui ont déclarés être choqués par un jeu vidéo


En meme temps si je regarde SAW c'est pas pour voir les bisounours je sais ce que je veux voir, (perso j'aime pas saw je fais un exemple) dans les jeux c'est pareil, on achete pas Dead Space pour me décontracté.
Signaler Citer
x-tomase-D
être choqué est un peu un très grand mot car prenom exemple des jeu de guerre : les personnages qui se prènnent des balles n'importe ou s'il ne saigne pas alors c mal fait perso j'aime bien quand c'est réaliste ( on se prend une balle ont saigne )
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
GregM
Wizzard a écrit:C'est sur que 404 participant sur 60 000 000 de francais sa va faire un bon sondage ^^

Et puis c'est sur que si ils vont recruter les gens du sondage chez le curé il on été choqué par charlotte au fraises " Tant d'opulence !" xD


On est loin d'être 60 millions de gamers en France aussi...

Après ils recrutent pas comme tu dis, mais recherche des participants et s'il y a que chez les curés que l'on s'inquiète du bien de tous c'est fort dommage...

Grey-Fox a écrit:Ahaha, j'aime bien language choquant alors que dans une école primaire on entend déjà un langage fleurie de "fils de pu**" ou autre ::)

68% des jeunes interrogés qui ont déclarés être choqués par un jeu vidéo


En meme temps si je regarde SAW c'est pas pour voir les bisounours je sais ce que je veux voir, (perso j'aime pas saw je fais un exemple) dans les jeux c'est pareil, on achete pas Dead Space pour me décontracté.


Pas de fumé sans feu. Et comme j'ai déjà dis, on répète ce que l'on entend. comprends tu???

L'avantage de Saw qui viens d'une industrie centenaire, c'est que dans l'esprit général, la codification est bien rentré dans les mœurs. En revanche les jeux vidéo ce n'est pas si vieux et la violence dans les "JEUX" encore moins. Même pas 20 ans.

Pendant que toi tu aimes t'informer sur les jeux vidéo et que tu sais les choisir, d'autre on est envies, enjeux, responsabilité ou autres, font que les jeux vidéo sont le dernier de leur soucis. Pourtant leur entourage est peut être concerné.

Il est donc très intéressant de voir que des choses sont faites pour notre loisirs afin de bien s'imbriquer dans la société, c'est à dire de façon responsable et donc durable en limitant les dommage collatéraux au maximum.
Signaler Citer