Actualité iPhone / iPad
vignette banned

L'iPhone banni de Syrie

par
Source: Haaretz

Le ministère des finances Syrien a émis une interdiction d'utiliser ou de posséder l'iPhone sur son territoire.

Alors que les manifestations font rage en Syrie depuis mars dernier, l'État resserre un peu plus l'étau sur les civils et notamment sur les manifestants possédant un iPhone. En effet, avec le boom des ventes d'iPhone dans le monde entier, il est désormais coutume de voir ce dernier servir de multiples causes.

 

 

no-iphone-cjr no-iphone-cjr

C'est donc le ministère des finances qui publie un communiqué promulguant l'interdiction d'utiliser et même de posséder un iPhone. Les activistes ont vivement répondu en prônant le fait que la liberté d'expression est de plus en plus mise à mal dans leur pays et que les smartphones, dont l'iPhone, restent l'un des seul moyens de communiquer ce qu'ils vivent chaque jour. 

Un fervent activiste fait d'ailleurs remarquer la chose suivante : 

Il suffit pour un touriste ou visiteur en Syrie de posséder un iPhone pour qu'il soit suspecté d'espionnage. (...) Steve Jobs doit se retourner dans sa tombe en apprenant que l'un des appareils qui a fait la réussite d'Apple est interdit dans son propre pays d'origine. 

En effet, Abdel-Fattah Jandali, un Syrien, est le père biologique de Steve Jobs. Ceci est donc une nouvelle qui devrait chagriner Steve Jobs dans l'au-delà, mais qui va également limiter les moyens de communication mis à disposition du peuple Sybien. Qui aurait pu croire que l'iPhone deviendrait un moyen d'oppression de par son interdiction ?

 

iPhone-banned-361x560 iPhone-banned-361x560

Mots-clés

Commenter 12 commentaires

TrOzz
tututoto a écrit:Quelle bande de dégénérés :roll:

On voit à quoi mène une politique basée sur la religion...


FOUTAISE la politique n'est en rien basé sur la religions petit ignorant ! La religion n'est qu'un prétexte. Elle est utilisé a mal et déformé du moins sont sens et déformé une religions prône le pardon le soucis des autres le bonheurs des autres le partage mais en aucun cas l'oppression lits le coran tu comprend si tu n'est pas mentalement limite. Du moins pas de ta faute tu fait surement partis des mouton qui suivent la presse sans aucune réfléxion personnelle ! tu te rend pas compte de la gravité de tes propos.
Signaler Citer
peterthomas
Je ne vois aucun lien de la religion à cette question, c'est une déclaration faite par gouv, pourquoi blâmer la religion ici? Bien que je ne suis pas en faveur d'aucune interdiction, mais encore, je ne me sens c'est tout bon sur ce que nous commencer à blâmer la religion pour tout.
Signaler Citer
tototutu
TrOll92 a écrit:lits le coran tu comprend si tu n'est pas mentalement limite. Du moins pas de ta faute tu fait surement partis des mouton qui suivent la presse sans aucune réfléxion personnelle ! tu te rend pas compte de la gravité de tes propos.


Désolé mais je ne lis pas ce genre de trucs, j'ai d'autres lectures qui me correspondent mieux. Mais je sais ce qu'est le coran et je n'aime pas certains passages... Comme celui où il est dit qu'il faut convertir les infidèles par la force et s'ils résistent, les tuer jusqu'au dernier. Tu vois, je ne suis pas limité, je crois en certaines choses tout en sachant à quoi d'autres croient ;)
Signaler Citer