Actualité iPhone / iPad
ipad

L'iPad fait de la voile

par

Qui a dit que l'iPad ne pouvait prendre la mer ? La célèbre tablette tactile d'Apple vient en effet d'être utilisée dans le monde de la navigation. Prenez le large en cliquant sur "

News rédigée par Justice et corrigée par cmaurice.


Depuis la sortie de l'iPad, nous l'avons retrouvé, à quelques occasions, utilisé dans des situations assez inattendues. Après « L'iPad utilisé pour diriger un film », l'iPad embarque à bord des bateaux de la course à la voile en Solitaire du Figaro. En effet, cette année, plusieurs skippers utilisent l'iPad. Parmi eux, Jérémie Beyou (BPI), Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), Karine Fauconnier (Eric Bompard Cachemire), ou encore Alexis Loison (Allmer-Ineo).

Dominique Taillefer, responsable informatique sur la Solitaire, explique :

Ils s’en servent comme écran répétiteur de ce qu’ils ont sur leur ordinateur de bord, placé à l’intérieur du bateau. Quand ils ont besoin d’une cartographie précise, par exemple quand ils vont tricoter dans les cailloux, ils peuvent prendre l’iPad sur les genoux tout en barrant.
Inutile donc de vous dire que ce n’est pas pour lire des livres numériques en mer, ou regarder un film tout en barrant.



Ces iPad ne sont pas équipés de liaison 3G, interdite à bord. Mais, ils sont connectés à l’ordinateur par une liaison WiFi toute simple, installée au moyen d’un petit logiciel.

Quel est l'avantage de l'iPad en mer ?

La plupart des écrans répétiteurs utilisés, permettant de consulter du cockpit, les informations de l'ordinateur de bord, étaient assez épais, lourds, manipulables à l’aide d’un stylet, reliés par un fil percé dans la cloison, et surtout beaucoup plus coûteux, de l’ordre de 3 000 à 5 000 euros.


Jérémie Beyou (un des skippers qui utilisent l’iPad en mer) explique :

Là, c’est beaucoup moins cher, environ 500 €, pour ces versions. C’est léger, facile à manipuler puisqu’ils sont tactiles, et que ça fonctionne très bien, même à travers une house transparente de protection. Mais surtout, ce qui fait la différence, c’est la définition de l’écran et la luminosité, même en plein jour. De ce point de vue là, il n’y a pas mieux.
Source : Ouest-France
Mots-clés

Commenter 8 commentaires

koka05
Donc enfaite l'iPad est plus un outil pour les professionnels que pour les particuliers, beaucoup se plaigne de l'inutilité de l'iPad, mais forcement, autant acheté un iPhone lorsque l'on aurait pas l'utilité de ce dernier.
Signaler Citer
Raven
[HS]

Ca va devenir une promenade de santé les courses à la voile en solitaire... Tout un tas de systèmes électroniques embarqués pour contrôler les vents, la météo, la position gps, la liaison radio avec le sol (pas si solitaires que ça donc les loulous) le tout dans un bateau hi tech avec tout le confort, et maintenant un Ipad pour avoir un rappel de l'ordi de bord quand ils sont dehors.... Nawak tout ça, je te leur ferais faire tout ça en Caravelle avec juste 5 litres de flotte et du pemican, ça ressemblerait vraiment à quelque chose.

Raven
Signaler Citer
kerry
j'aime bien l'idée, effectivement pour ceux qui disent que l'iPad ne sert à rien...chacun son truc mais c'est vrai qu'il est assez utile pour les pro, tant mieux :)
Reste à voir si le Slate saura concurrencer!
Signaler Citer
x-one
Raven a écrit:[HS]

Ca va devenir une promenade de santé les courses à la voile en solitaire... Tout un tas de systèmes électroniques embarqués pour contrôler les vents, la météo, la position gps, la liaison radio avec le sol (pas si solitaires que ça donc les loulous) le tout dans un bateau hi tech avec tout le confort, et maintenant un Ipad pour avoir un rappel de l'ordi de bord quand ils sont dehors.... Nawak tout ça, je te leur ferais faire tout ça en Caravelle avec juste 5 litres de flotte et du pemican, ça ressemblerait vraiment à quelque chose.

Raven

Attends, tu peux pas non plus les laisser partir dans une coquille de noix traverser les océans sans moyen de communication... Imagine que seulement la moitié arrive à bon port et que les autres se jettent contre les cailloux, ca serait d'assez mauvais effet... Même si l'idée de partir en vrai
solitaire est largement plus géniale
Mais je ne vois pas non plus l'intérêt d'amener des iPads là bas, c'est tellement fragile et inadapté aux conditions extrêmes qu'ils ne vont probablement pas oser s'en servir mais plutôt le garder pour eux, à la fin de la course..
Signaler Citer
Raven
Alain Bombard a fait la traversée en vrai solitaire de l'Atlantique en 1952, sans eau ni provisions, sur un Zodiac équipé d'une voile et de quelques objets de bords (dont un sextant et des cartes), en 113 jours. Il n'avait pas d'Ipad ou tout un bazar d'électronique pour l'aider.

Raven
Signaler Citer
ponggb
Raven a écrit:Alain Bombard a fait la traversée en vrai solitaire de l'Atlantique en 1952, sans eau ni provisions, sur un Zodiac équipé d'une voile et de quelques objets de bords (dont un sextant et des cartes), en 113 jours. Il n'avait pas d'Ipad ou tout un bazar d'électronique pour l'aider.

Raven

Il est resté en vie 113 jours sans eau ni provisions, mais oui bien sur :lol:
Signaler Citer
Raven
ponggb> va faire un tour sur wikipédia, et ne parle plus sans savoir. J'entends évidemment qu'il a fait la traversée en se démerdant avec ce qu'il a trouvé, pêche et eau de mer, il n'avait pas embarqué d'eau ni de provision. Je pensais que tout le monde avait compris ma phrase en ce sens, mais non, faut toujours un étourdi au fond de la classe :D

Raven
Signaler Citer