Actualité iPhone / iPad
ipad

L'iPad 3G décortiqué par iFixit

par

A peine sorti aux Etats-Unis, l'iPad 3G a été soigneusement décortiqué par l'équipe de iFixit.

News rédigée par clempiment et corrigée par mayekhi.


Comme à son habitude, l'équipe de iFixit, spécialisée dans le démontage en règle d'appareils de tout type (on se souvient de l'iPhone 3G), vient de démantibuler avec soin le tout nouvel iPad 3G.

La procédure s'est déroulée en plusieurs étapes :

Etape 1 : Première inspection de l'appareil

• l'iPad 3G + Wi-Fi se distingue seulement du modèle Wi-Fi par sa bande noire qui facilite la réception de la 3G en haut de la coque arrière ;

• l'iPad 3G supporte les réseaux UMTS/HSDPA, en 850, 1900, et 2100 MHz, et les réseaux GSM/EDGE, en 850, 900, 1800 et 1900 MHz ;

• chose assez exceptionnelle chez Apple, l'iPad n'est pas simlocké et donc non attaché à un opérateur particulier.



Étape 2 : Ouverture de l'appareil

• après une ouverture tout en délicatesse, l'écran est détaché de la coque.
Cependant, l'ajout de la bande noire oblige à ouvrir l'appareil d'une autre façon, en partant du côté droit, contrairement à l'iPad Wi-Fi où l'on pouvait commencer à partir du haut, ce qui, sur l'iPad 3G, briserait la bande noire de réception de radio-fréquence ;

• à cause d'un câble de connectique 3G, celui-ci doit être débranché pour pouvoir séparer les parties de l'iPad.



Étape 3 : Différences intérieures entre l'iPad Wi-Fi et le 3G


iPad 3G

iPad Wi-Fi

• les entrailles de l'iPad 3G (en haut) et de l'iPad Wifi (ci-dessus) ;

• les seules différences notables sont l'antenne 3G, le slot pour carte SIM et la bande de plastique en haut de l'appareil ;

• l'intérieur de l'iPad 3G est plus rempli que celui de l'iPad Wi-Fi, mais il reste encore de la place pour d'autres composants...

Étape 4 : Etudes des composants de communication



• l'iPad 3G compte 5 antennes dans ses entrailles : 2 qui gèrent la réception cellulaire de la 3G (l'une se trouve dans le bandeau noir (le récepteur radio-fréquence), l'autre attachée à l'écran LCD), une antenne GPS (également placée dans le bandeau de réception radio-fréquence), et pour finir, 2 antennes également présentes sur le modèle Wi-Fi, les antennes de réception Wi-Fi et Bluetooth. L'une se cache sous la pomme de la coque arrière et l'autre à gauche du connecteur dock ;

• le processeur du baseband de l'iPad 3G est le même que celui de l'iPhone 3GS. Celui-ci est le Infineon 337S3754 PMB 8878 X-Gold IC ;

• l'iPad 3G intègre une puce GPS Broadcom BCM4750UBG Single-Chip AGPS Solution, contrairement à l'iPhone 3GS qui, lui, contient une Infineon Hammerhead II.




Étape 5 : La Micro-SIM

• la micro-SIM est vraiment petite. Elle mesure 12mm x 15mm soit exactement la moitié d'une carte SIM normale d'Phone 3GS.






Étape 6 : L'iPad entièrement décortiqué

• après toutes ces étapes, l'équipe a fini de complètement décortiquer l'iPad.



• iFixit s'est rendu compte qu'aucune modification technique n'avait été apportée à l'iPad 3G, de sa phase de pré-production (FCC, durant laquelle une organisation américaine approuve ou pas un
appareil), moment où ils avaient pu se procurer un iPad, à la phase finale.



Pour conclure, l'iPad 3G dispose de tous les composants nécessaires à l'utilisation de la 3G mais rien de superflu par rapport au modèle Wi-Fi.
Reste juste ce petit espace en haut de l'appareil... Peut-être pour une caméra vidéo sur le prochain iPad ?


Source : 9to5Mac

[right][/right]
Mots-clés

Commenter 14 commentaires

clempiment
madbo936 a écrit:La puce GPS est differente de celle d'un iPhone 3GS, elle est mieu ?

Il parait qu'elle est légèrement plus lente mais qu'elle capte mieux le signal GPS :)
Signaler Citer
RomRom22
l'intérieur de l'iPad 3G est plus rempli que celui de l'iPad Wi-Fi, mais il reste encore de la place pour d'autres composants...

C'est une bonne nouvelle pour les modeurs de toutes espèces :lol:
Signaler Citer