Actualité
PoGO world marqueur GPS

INSOLITE - Pokémon GO : un hack GPS pas comme les autres

par

Pourquoi faire simple quand il est possible de faire compliqué ?

Particulièrement utile dans les jeux basés sur le geocaching, comme Ingress ou le plus récent phénomène Pokémon GO, le hack GPS permet de fausser de manière relativement aisée des données de position pour se déplacer virtuellement sans pour autant bouger dans le monde réel. Cette technique est répandue, du simple joueur flemmard aux experts en tricherie. Mais là où certains se contentent d'une solution logicielle de bas niveau, d'autres préfèrent invoquer la science et se casser la tête avec une solution plus technique et... sophistiquée.

logo Pokémon Go

Un trio de connaisseurs (Carlo Van Driesten, Simon Pippers et Haisang Yu) a donc décidé de créer son propre système de cheat pour fausser la position de leur avatar. À l'aide d'outils que vous ne trouverez certainement pas dans la boutique d'électronique du coin, ils ont ainsi réussi à tromper le jeu. Leur but était d'arriver à falsifier les coordonnées GPS de manière plus authentique qu'une bidouille manipulation grâce à une simulation hardware in the loop (HIL), qui autorise une application concrète de données le tout dans un environnement virtuel.

Pour ce faire, les trois compères ont fait usage d'un PC, auquel un joystick est branché comme périphérique de contrôle pour diriger à leur guise le petit dresseur sur la carte du jeu. Les commandes fournies par le manche sont ainsi interprétées en temps réel par un logiciel (qui affiche une carte Google Maps en vue satellite) appliquant sur ces données des informations HIL de position correspondant à la vitesse (15 km/h dans le cas présent) et à la direction (translation spatiale). Ce « faux mouvement » est transmis au générateur de signaux vectoriels qui... génère un signal récupéré ensuite par un récepteur GNSS (système de positionnement par satellites), lui-même relié à l'antenne GPS du smartphone qui fait tourner le jeu Pokémon GO. Le terminal est lui placé dans une boîte spéciale pour le protéger d'éventuelles interférences extérieures.

En termes moins scientifiques, le joystick permet de contrôler l'avatar grâce à un ingénieux circuit qui produit en temps réel des signaux GPS, forçant ainsi le petit dresseur à s'agiter sur la carte, sous contrôle parfait du joueur qui reste tranquillement chez lui. Puisqu'une vidéo parle mieux que des mots, vous pouvez admirer ci-dessus une démonstration de cette idée un peu loufoque.


redacteur vignette correcteur bel57 Bérenger L. (bel57)
Correcteur - Rédacteur
Addict des nouvelles technologies et tout particulièrement intéressé par l'univers mobile. Consommateur d'anime, de jeux vidéo et passionné par le Japon. Photographe et fansubbeur amateur à mes heures perdues.
Me suivre : Twitter bel57 Facebook bel57 Google+ bel57

Commenter 13 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Joker
Moi j'attends l'article qui nous expliquera quel est le putain d'intérêt à tricher dans un jeu comme celui-ci. J'ai des amis qui utilisent des bots, j'ai envie de leur mettre des tartes dans la gueule, ils sortent même pas pour jouer et sont contents quand ils chopent un Salamèche à Central Park. :lol:

Bon là c'est impressionnant et intéressant de voir le bordel que c'est pour créer ce système mais c'est tout. Et je précise que les "fake gps" basiques qu'on télécharge sur le Play Store ne fonctionnent pas ; il faut activer une option dans les paramètres développeurs et, quand cette option est activée, le jeu le détecte et ne fonctionne pas.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Near
Comme le dit xXKevinxX, root+xPosed et le fake GPS fonctionne directement sur Android.

La suite dépend de Niantic, on sait qu'ils ont déjà des moyens de détecter le fake GPS et le reverse de l'APK montre que l'application regroupe les informations nécessaires à envoyer au serveur pour détecter les tricheurs.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Bérenger L.
En même temps à se téléporter sur Central Park faut pas ensuite pleurer de se voir banni ! Quitte à utiliser un bot, autant rester en France pour que cela paraisse plus plausible.

Ceux qui se baladent à des endroits blindés de Pokémon et PokéStops, il n'y a aucune fierté... Ce sont les mêmes que tu vois poser un Dracolosse super cheaté en arène. :evil:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
xXKevinxX
Même si je venais à être banni je m'en contre fous un peu c'est pour ça que je me téléporte à Central Parc et que j'y reste une semaine, c'est comme si j'étais en vacance et résultat : non détecté. :D
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
xXKevinxX a écrit:Même si je venais à être banni je m'en contre fous un peu c'est pour ça que je me téléporte à Central Parc et que j'y reste une semaine, c'est comme si j'étais en vacance et résultat : non détecté. :D


Et donc, c'est quoi l'intérêt ? Tu peux pas sortir de chez toi ? :roll:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
FCSKZBC
Je peux comprendre l'intérêt quand on voit ce qui spawn à Central Park.

J'habite à la campagne et je ne vois que des Roucool, des Aspicot et des Rattata. Si je veux quelque chose de plus "exotique", il faut que je prenne la voiture.

En fait ça devrait être l'inverse: on devrait avoir plus de Pokemon à la campagne...
Signaler Citer