Actualité
Inside Playdead Gamasutra

INSOLITE - Inside : des sons et musiques du jeu enregistrés à l'aide d'un véritable crâne humain

par
Source: Gamasutra

Certains compositeurs vont loin pour donner une atmosphère particulière à leurs sons.

Clairement, le studio Playdead porte très bien son nom. L'équipe s'était fait connaître avec Limbo, un jeu de plateforme en 2D à l'ambiance très sombre, un peu malsaine, mais dont le résultat a su charmer la communauté. Le studio est revenu récemment avec Inside, sorte de suite spirituelle elle aussi très remarquée à sa sortie cet été.

Inside Playdead Gamasutra

Si Inside est aussi prisé, c'est notamment par son gameplay et son sens de la narration, mais également par ses sons et musiques qui renforcent l'atmosphère atypique du jeu. Dans un entretien accordé à Gamasutra, le compositeur et sound designer Martin Stig Andersen a avoué avoir utilisé un véritable crâne humain (voir l'image ci-dessus) pour enregistrer certains sons. Voici comment il explique sa démarche pour le moins insolite et glauque :

Les gens sont souvent choqués lorsqu'ils entendent leur propre voix, parce que cela sonne totalement différemment dans votre tête. Les choses sonnent de manière un peu plus douce, plus complète d'une certaine manière. C'est pour cela qu'une large partie de ce que vous entendez résonne dans votre corps, dans votre mâchoire par exemple. Essayez de boucher vos oreilles pendant que vous parlez ou chantez ; c'est de cela que je parle.

J'ai donc eu l'idée, assez basique, d'essayer de recréer ces sons comme s'ils étaient dans votre tête. C'est ce qui m'a curieusement conduit à acquérir un crâne humain et à expérimenter cela.

J'ai évidemment ajouté quelques effets post-traitement, mais même sans cela vous pouvez entendre ce timbre particulier, qui inspire une sorte d'association avec les musiques au synthétiseur. La plupart des sons que j'ai traités ont été créés par mon co-compositeur sur Inside, SØS Gunver Ryberg.

Pour les curieux, voici un exemple d'une piste sonore enregistrée de manière conventionnelle, puis avec le traitement obtenu grâce au crâne humain :

De son côté, Martin Stig Andersen se dit très satisfait du résultat final, même s'il avoue ne pas compter réutiliser cette technique à l'avenir. Son but est en effet d'innover sur chaque projet :

À chaque fois que je débute un nouveau projet, je veux vraiment trouver quelque chose de distinctif, un son original. Pas comme un style musical, plutôt comme une qualité de son que vous pouvez associer au projet. Je pense que cela aide à créer une sorte d'expérience entière et holistique.

Inside est disponible sur PC et Xbox One depuis le 29 juin 2016 et sur PS4 depuis le 23 août dernier

TEST - Inside : la nouvelle pépite des créateurs de Limbo


redacteur vignette clint008 Amaury M. (Clint008)
Rédacteur PC - Testeur
Explorateur de musique plus ou moins bruyante, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
FCSKZBC
Je me demande comment il a fait pour obtenir un crâne, c'est normalement interdit sauf dans des conditions très précises...

J'ai un vrai crâne chez moi (ainsi que le reste du squelette), un tuto pour convertir mes mp3? :mrgreen:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
J'ai testé un truc un peu équivalent il y a quelques mois. Des scientifiques ont enregistré des sons (dans mon cas c'était comme si tu étais chez le coiffeur) à l'aide de micros positionnés dans les oreilles d'un crâne imprimé en 3D, modélisé à partir d'une vraie tête humaine. En enfilant un casque 7.1 on avait vraiment cette impression d'être assis chez le coiffeur avec les sons venants de différents endroits. C'est pas juste un son 3D "basique" car la forme de l'oreille change radicalement la manière de le son arrive au tympan, c'est donc encore plus réaliste. :)
Signaler Citer