Actualité
Hudson Head 200112 01

Hudson disparait et intègre Konami

par
Source: andriasang

L'abeille change de ruche...

Est-ce que la mauvaise blague en fin d'année dernière, qui était une fausse annonce d'un Bloody Roar 5, fut présage de mauvaise augure ?

Nul ne le saura, mais en attendant, nous avons appris avant-hier que la marque à l'origine de fabuleuses séries Old School (comme Adventure Island, Bloody Roar, PC Kid ainsi que toute la série des Mario Party -Nintendo étant seulement l'éditeur- et évidemment Bomberman) ferme ses portes définitivement et sera absorbée par Konami. La fermeture est prévue pour le 1er mars 2012 mais il n'a pas été mentionné ce qu'il allait advenir des 505 effectifs que comptait l'entreprise en 2009, même si nous nous doutons qu'une telle annonce ne présage rien de bon à ce sujet. Se pose alors la question de l'avenir de la petite abeille au sein Konami : que deviendront les franchises d'Hudson ?

Pas de précisions à ce sujet pour le moment, mais la diffusion d'un nouveau logo affichant "Hudson - Un membre du groupe Konami" pourrait indiquer que le nom continuera d'exister malgré cette absorption. Longue vie à la petite abeille.

Hudson-Konami-Image-200112-01
Le nouveau logo d'Hudson

Hudson-Konami-Image-200112-02
Le message d'adieu de la marque

Mots-clés

Commenter 2 commentaires

Palama13
Squarealex2 a écrit:En espérant que Konami n'aura pas le monopole sur les développement des jeux Hudson.

C'est quand même un beau rachat pour Konami ceci dit, vu qu'ils sont un peu au bord de la faillite.

Konami au bord de la faillite, non mais tu plaisantes ou quoi ?
S'ils étaient en faillite, il n'auraient pas racheté Hudson, une boîte en faillite ne fait pas de rachat ! :D
Rien que là ce que tu dis ne veux rien dire...

Et c'est certainement l'éditeur qui a fait les plus gros bénéfices, encore plus que E.A. en 2011.
Alors fais attention avant de dires de telles âneries...

Autres points importants, Konami est diversifié, il ne fait pas QUE des jeux vidéos.

Les seuls points que l'on puisses reprocher à Konami c'est de dormir sur ses lauriers, de faire sous-traiter certaines grosses licences par des studios étrangers, et de ne pas importer tous leurs jeux disponibles au Japon comme par exemple Otomedius ou certains Suikoden en Europe, comme c'était le cas dans les années 90-95, mais pour le restes tu es à côté de la plaque...

http://www.gamescharts.fr/2011/09/annee ... 11-konami/
Signaler Citer