Actualité
HoloLens image screenshot 1

HoloLens : les caractéristiques techniques du premier devkit dévoilées

par
Source: WindowsCentral

Les détails du premier devkit du casque de réalité augmentée de Microsoft sont enfin là !

Disponible depuis peu pour les développeurs, l’HoloLens arrive malgré tout à se faire discret, notamment du côté des caractéristiques techniques. En effet, Microsoft a très peu communiqué à ce sujet, excepté sur le fait que le casque de réalité augmentée utilise une puce graphique réalisée spécialement pour lui. Mais c’était sans compter sur WindowsCentral, qui a décidé de passer un coup d’AIDA64 Mobile, une application permettant de savoir ce qui se cache dans les entrailles des appareils mobiles, et ainsi dévoiler les composants de l’HoloLens.

Ainsi, nous apprenons que l’appareil tourne bien entendu sous Windows 10.0.11802.1033 en version 32 bits. Niveau processeur, il s’agit d’un Intel Atom x5-Z8100 cadencé à 1,04 GHz doté de quatre processeurs logiques et d’architecture Airmont (14 nm), associé à un GPU spécial nommé HoloLens Graphics fourni par Intel. Le casque dispose de 2 Go de RAM, dont 114 Mo dédiés à la vidéo et 980 Mo pour le système partagé. L’appareil photo propose de prendre des clichés d’une résolution de 2048x1152 (2,4 Megapixels), et des vidéos en 1408x792 (1,1 MP) à 20 fps. Enfin, l’HoloLens arrive avec 64 Go de mémoire interne, dont 54,09 sont disponibles, et une batterie de 16 500 mWh.

HoloLens image screenshot 2

Le casque de réalité augmentée de Microsoft propose donc des caractéristiques techniques plutôt d'entrée de gamme, mais il semblerait que cela n’affecte en rien les performances pour le moment. Si cela ne justifie pas les 3 000 dollars nécessaires à l’acquisition du premier devkit, il ne faut pas oublier les différents capteurs qui viennent s’ajouter dans l’appareil, tel l’eye tracking ou les scanners.

Pour ceux qui s’inquièteraient du peu de stockage disponible, les quelques applications disponibles viendront peut-être vous rassurer, puisqu’elles ne dépassent pas 1 Go pour le moment, excepté pour HoloTour qui nécessite 3,1 Go d’espace disponible. Enfin, concernant la petite batterie de 16 500 mWh, WindowsCentral précise que cela garantit deux heures d’autonomie en utilisation intensive.

Il ne reste donc plus qu’à attendre que Microsoft peaufine son casque, notamment du côté de l’autonomie,
avant de pouvoir le vendre au grand public, avec un prix qui devrait être réduit suite à la future production en masse.

Commenter 4 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Helvete
Mouais... pour 3000$ il pourrait avoir une config un peu plus costau genre le meilleur processeur pour télephone avec plus de ram...
A la vu de ses infos je ne peu m'empêcher de penser a Kinect premier qui était finalement insufisament performent.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
nathrakh
avec un composant dédié, meme si sur le papier ca parait faiblar, ca veut dire que c'est bien optimisé, et donc que ca devrait tourner au poil.
3000€ pour un devkit comme ca, ca ne me parait pas absurde.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
revans
comment juger les composant de faiblard alors que c'est le premier casque de RA autonome , on sait pas comment sa tourne , on ne connait pas les besoin de l'appareil.
C'est pas comme un casque de RV, si microsoft a juger que la config est suffisante c'est quel l'est certainement.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Geeooff
Helvete a écrit:Mouais... pour 3000$ il pourrait avoir une config un peu plus costau genre le meilleur processeur pour télephone avec plus de ram...

Les caractéristiques techniques ne sont pas encore figées, si ça peut te rassurer.
D'autant qu'Intel vient d'annoncer la fin du développement des processeurs "mobiles", dont cet Atom doit être dérivé. Il est donc possible qu'un autre type de processeur arrive.

La recherche et le développement sont toujours en cours, voilà pourquoi le prix semble "élevé" pour le commun des mortels, puisque tu participes d'une certaine manière au financement du développement. J'imagine aussi, comme pour d'autres services chez Microsoft, que tu as un support technique dédié, d'où aussi le coût (c'est loin d'être du support technique de niveau 1, donc faut bien les payer...).

Quand le développement sera terminé, il est plus que probable que le prix chute, pour que les utilisateurs lambda s'équipent.
Signaler Citer