Actualité PS3
Heavy Rain head 2

Heavy Rain : une vraie poule aux oeufs d'or pour Sony

par
Source: VG247

Le jeu de Quantic Dream en chiffres.

40 millions de dollars, dont 16,7 pour le seul développement (le reste pour le marketing et la distribution), ça, c'est ce qu'a coûté Heavy Rain à produire. 100 millions, c'est ce qu'il a rapporté à Sony Computer Entertainment, pas peu fier d'avoir édité une telle poule aux oeufs d'or. Ces chiffres ont récemment été dévoilés par Guillaume de Fondaumiere, vice-président de Quantic Dream, et n'augurent que du bon pour Beyond: Two Souls...

Et, forcément, face à une telle performance, Guillaume de Fondaumiere en a profité pour rappeler que l'innovation et la créativité pouvaient rimer avec rentabilité et profits - Heavy Rain en est le parfait exemple. Selon lui, l'industrie doit mettre davantage l'accent sur des produits frais et nouveaux, plutôt que sur des suites insipides. Après, allez dire ça à Activision et son bulldozer Call of Duty...

Nous devons arrêter de croire que l'innovation rime avec la non-rentabilité. Créer de nouvelles expériences peut aussi faire croître le marché. Nous devons, en tant qu'industrie, être plus créatifs, et probablement, arrêter de faire toujours les mêmes jeux. Peut-être en donnant naissance à de nouvelles licences. Bien sûr, nous avons besoin d'éditeurs qui prennent le risque de pousser cela. Mais nous avons aussi besoin des joueurs qui votent avec leur portefeuille. C'est important que tout l'écosystème soit plus créatif pour faire avancer le média. Je ne veux convaincre personne. Il y en aura toujours qui créeront des suites annuelles. Il y a des cycles. Nous avons vu ça par le passé, à un moment, une franchise trop répétée finit toujours par tomber et doit être renouvelée. Tomb Raider est un bon exemple de licence forte qui est devenue hors sujet épisode après épisode. Les gens ne voulaient plus jouer à Tomb Raider. Il a fallu de longues années avant que les développeurs créent une nouvelle franchise qui pourrait être attractive. Ce que j'aimerais voir ce sont des éditeurs qui prennent plus de risques et qui équilibrent les suites qu'ils financent chaque année et les nouveaux projets qu'ils développent. Cette approche équilibrée aiderait l'industrie à être plus attractive. Aujourd'hui, nous constatons une crise. Nous voyons un marché en déclin... Il y a une sorte de crise créative qui fait que les joueurs jouent moins.

Facile de dire ça quand Sony est derrière, non ?

heavy-rain-playstation-3-ps3-416

Commenter 11 commentaires

sexystf
il manque le chiffre obtenue en ayant vendu pour l adaptation cinema... et le porcentage qu il feront avec les profits du film

L'édition urated qui me semble est toujours pas sortit

Heavy Rain mérite chaque dollar obtenu
Signaler Citer
Anonymous
il manque le chiffre obtenue en ayant vendu pour l adaptation cinema... et le porcentage qu il feront avec les profits du film



Le film est toujours prévu? Car sa m'intéresse pas mal
Signaler Citer