Actualité PS3
Gran Turismo 6 16 05 2013 head 1

Gran Turismo 6 - Jim Ryan : "La PS3 a encore beaucoup de potentiel"

par

À Polyphony Digital de l'exploiter.

Gran Turismo 6 a été annoncé il y a quelques jours et offrira un dernier tour de piste aux fans, avant que ces derniers ne passent à la nouvelle génération avec la PlayStation 4. En attendant sa sortie, Polyphony Digital a récemment organisé un évènement presse à Silverstone et Sony Computer Entertainment en a profité pour publier un long entretien croisé de Jim Ryan, CEO de la branche européenne, et Kazunori Yamauchi, CEO du studio Polyphony Digital.

Outre un léger bond dans le passé, les deux principaux intéressés ont accepté d'évoquer le présent et l'avenir, notamment les raisons ayant poussé l'éditeur et le développeur a opté pour la PlayStation 4 plutôt que la PlayStation 3, à une heure où la seconde va passer le flambeau à la première. Voici ce que répond Jim Ryan sur ce point :

Il y a eu GT1 et GT2 sur PS one, GT3 et GT4 sur PS2, puis GT5 sur PS3, et un vide. Il y a un fossé gigantesque entre Gran Turismo et GT2, mais les deux jeux sont sur la même plateforme. GT3 et GT4 sont également très différents. Nous sommes absolument certains qu’à la sortie de GT6, vous verrez aussi une grande évolution par rapport à GT5. La PS3 a encore beaucoup de potentiel, et un développeur comme Polyphony peut l’exploiter allègrement. L’autre facteur, c’est le fait que nous ayons déjà vendu 70 millions d’exemplaires sur PS3. Sur PS4, le jour de la sortie, nous devrons tout recommencer à zéro.

Ensuite, Kazunori Yamauchi nous explique comment Gran Turismo 6 va justifier son existence et l'achat :

L’élément-clé de GT6 est le mélange entre “réel” et “virtuel”, lorsque quelque chose d’innovant et de brillant naît de l’union de deux mondes complètement différents. Plus nous travaillons dessus, plus cela devient intéressant. Il n’est pas question d’atténuer la différence entre le réel et le virtuel. Ce qui est intéressant, c’est lorsque le “réel” commence à affecter le “virtuel”, et inversement. La manière dont ces mondes si différents commencent à s’influencer mutuellement, c’est sur cela que nous travaillons dans GT, et c’est ce qui rend GT si captivant.

GT Academy en est un exemple.

Et pour parvenir à un tel résultat, Jim Ryan rappelle :

Selon nous la qualité de l’expérience proposée est bien meilleure que celle des jeux disponibles sur les plateformes concurrentes. Aussi bien au niveau de la conduite elle-même que de la fidélité avec laquelle les pistes sont reproduites, nous pensons qu’aucun produit sur le marché n’approche cette qualité.

Du Sony dans le texte.

Gran-Turismo-6_16-05-2013_screenshot-53

Commenter 6 commentaires

Avatar de l’utilisateur
MeTeOrZ_En3rGy
Selon nous la qualité de l’expérience proposée est bien meilleure que celle des jeux disponibles sur les plateformes concurrentes. Aussi bien au niveau de la conduite elle-même que de la fidélité avec laquelle les pistes sont reproduites, nous pensons qu’aucun produit sur le marché n’approche cette qualité.


Il n'a pas tort, aucun jeu ne propose la profondeur de champ et la précision de reproduction des pistes. Pas de Troll SVP mais il suffit de comparer la Nordschleife de GT et la Nordschleife de Forza et on a tout compris.

Après, on peut leur reprocher leur manque de vie et d'ambiance sur leurs tracés.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zexen
Sauf que le gentil Monsieur ne parle pas que de Forza, mais de la concurrence en matière de simu auto:

"Selon nous la qualité de l’expérience proposée est bien meilleure que celle des jeux disponibles sur les plateformes concurrentes. Aussi bien au niveau de la conduite elle-même que de la fidélité avec laquelle les pistes sont reproduites, nous pensons qu’aucun produit sur le marché n’approche cette qualité."

Et là, je suis désolé, mais malgré les qualités que GT possède, il n'est certainement pas au top du God-Tier en matière de simu' auto.
Ok je leur accorde la fidélité des tracés, mais pour ce qui est de la conduite, c'est loin d'être aux petits oignons.

Des jeux tels que Rfactor, ou les GTR proposent une conduite bien plus réaliste que ce que GT propose.

Je ne dénigre pas GT pour autant, il possède des qualités indéniables, mais j'aime remettre les choses à leur place.
Signaler Citer
172sp
Zexen a écrit:Sauf que le gentil Monsieur ne parle pas que de Forza, mais de la concurrence en matière de simu auto:

"Selon nous la qualité de l’expérience proposée est bien meilleure que celle des jeux disponibles sur les plateformes concurrentes. Aussi bien au niveau de la conduite elle-même que de la fidélité avec laquelle les pistes sont reproduites, nous pensons qu’aucun produit sur le marché n’approche cette qualité."

Et là, je suis désolé, mais malgré les qualités que GT possède, il n'est certainement pas au top du God-Tier en matière de simu' auto.
Ok je leur accorde la fidélité des tracés, mais pour ce qui est de la conduite, c'est loin d'être aux petits oignons.

Des jeux tels que Rfactor, ou les GTR proposent une conduite bien plus réaliste que ce que GT propose.

Je ne dénigre pas GT pour autant, il possède des qualités indéniables, mais j'aime remettre les choses à leur place.

Oui, mais ce que tu oublie de préciser, c'est que Rfactor et GTR son des jeux sur PC, ils bénéficient donc d'une meilleure puissance et sont d'ailleurs plus orienté dans le réalisme de conduite, que dans les graphismes.
Sur GT5 on as plutôt mis l'accent sur les graphismes afin d'etre dans la continuité de la série et de toucher un public différent, un public qui est plus présent sur console que sur PC.
Après avoir testé des simulations de conduite comme GTR, rfactor, Pcars ... je trouve que GT5 n'en est pas tellement éloigné, ce qu'il manque c'est ce caractère "vivant" de la conduite, car sur GT5 on as plus une impression de conduite "robotisée".
En tout cas je suis tout a fait d'accord avec ce que tu as dit.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zexen
172sp a écrit:
Oui, mais ce que tu oublie de préciser, c'est que Rfactor et GTR son des jeux sur PC, ils bénéficient donc d'une meilleure puissance et sont d'ailleurs plus orienté dans le réalisme de conduite, que dans les graphismes.
Sur GT5 on as plutôt mis l'accent sur les graphismes afin d'etre dans la continuité de la série et de toucher un public différent, un public qui est plus présent sur console que sur PC.
Après avoir testé des simulations de conduite comme GTR, rfactor, Pcars ... je trouve que GT5 n'en est pas tellement éloigné, ce qu'il manque c'est ce caractère "vivant" de la conduite, car sur GT5 on as plus une impression de conduite "robotisée".
En tout cas je suis tout a fait d'accord avec ce que tu as dit.


Je n'ai pas trouvé bon de le préciser dans la mesure que Jim Ryan parle de tous supports confondus ainsi que de totalité du marché, c'est d'ailleurs pour cela que j'avais changé la couleur de texte de ces deux éléments.

Je te rejoins sur les points que tu as cité; le public visé n'est pas le même.

Mais il est aussi bon de notifier PCars. Avec ce soft, il nous est montré qu'il est possible d'allier graphismes et "réalisme" (mis entre parenthèses étant donné que PCars ne se trouve pas être une simulation pure mais tout de même plus poussive que celle de GT ne l'est).

Pour terminer, je suis entièrement d'accord avec le fait que la conduite de GT souffre d'un manque, la qualifiant de "robotisée" comme tu le dis.
En espérant que GT 6 saura corriger cela.
Signaler Citer