Actualité Xbox One
Crackdown 3

#GC2015 - Crackdown 3 : une longue vidéo de gameplay s'attardant sur la destruction des décors

par
Source: MyGamingBoulevard

Une physique vraiment, vraiment impressionnante, ou comment faire péter un building en trois secondes.

Microsoft continue de dévoiler Crackdown 3 aux personnes qui sont actuellement à la gamescom 2015. Ainsi, une présentation d'une version pré-alpha de cette nouvelle production a été faite. Pré-alpha ? Cela veut simplement dire que le titre risque d’évoluer durant les mois à venir. En attendant, nous avons un aperçu de quelques phases de gameplay qui en jettent.

Au programme du jour ? La physique et la destruction des décors. Les joueurs auront la possibilité de mitrailler des murets afin de libérer un passage, et même de faire exploser un bâtiment tout entier en visant et tirant sur des points précis. Explosions à gogo, Crackdown 3 promet de longues heures de jeu délirantes en multijoueur.

Crackdown 3 paraîtra en 2016 en exclusivité sur Xbox One.

Commenter 9 commentaires

theG@mer
c'est exceptionnel, c'est un truc vraiment impressionnant , en plus cette DA qui dénote avec les copier/coller actuelles, je dis bravo à Crackdown et si le cloud est une réalité je dit que MS tient là un gros, gros titre.
j'ai adoré.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Darthreign
Je veux même pas connaitre la connexion qu'il faudra pour le Cloud Computing surtout lors de partie en Multijoueurs...

Sauf compression extrême, le calcul graphique reste quelque chose nécessitant un très bonne bande passante.
Signaler Citer
cedric1997
Darthreign a écrit:Je veux même pas connaitre la connexion qu'il faudra pour le Cloud Computing surtout lors de partie en Multijoueurs... Sauf compression extrême, le calcul graphique reste quelque chose nécessitant un très bonne bande passante.


Hum, il me semble que tout cela se fait en local, seule la physique est calculée à distance. Puisque le nombre de particule chutant en même temps est impressionnant, ces calculs nécessitent beaucoup de puissance pour être effectués, mais une fois les calculs terminés, il ne s'agit que de vitesses/directions/taille, ce qui ne doit pas nécessiter tant de bande passante que cela. Par contre, il faudra un bon ping, car une physique retardée sera encore plus visible qu'un retard dans un FPS...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
revans
Darthreign a écrit:Je veux même pas connaitre la connexion qu'il faudra pour le Cloud Computing surtout lors de partie en Multijoueurs...

Sauf compression extrême, le calcul graphique reste quelque chose nécessitant un très bonne bande passante.


So, Crackdown 3 might be the most impressive demo I've ever seen. We'll have a full preview up later today, but suffice it to say that all that bluster about "leveraging the Cloud" to bring hitherto unseen levels of physics-based destruction is totally accurate. That moment in the CG teaser trailer where an Agent collapses a building into another building to kill the naughty crime boss inside? You can do that. Easily. I've seen it happen. I have seen such things.

You'd think this would require an immense internet connection to keep it rolling, not least when four players (this is the current maximum size for a multiplayer party, although it could increase) are doing the same thing in four separate corners of the city, but the relative ease of swapping information between Xbox and server means the strain is fairly small. Jones says that his team are optimising the game for a 2-4mbps connection.

So, I ask the question - does this technology make the Xbox One more powerful? Jones nods. Does it, effectively, make it the most powerful console ever made while those servers are running? Jones nods. While Crackdown utilises it purely for physics, the opportunity here is clear. Who knows what another company could make with this, given the time? For the moment, though, I'm not entirely bothered - I just knocked a penthouse balcony off its moorings and watched it take 20 others out on its way to the ground. I'm still smiling.
Voila , en gros il faut pas grand chose
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Uriel Archange
Le cloud computing... et quand t'as plus de connection le jeu rame à mort ??!!! Ridicule qu'une console ai besoin d'aide de serveurs cloud pour calculer la physique du jeu, c'est risqué en cas de coupure internet, inutile d'avoir la possibilité de détruire un objet à ce niveau, et le cloud gaming ne doit pas être un argument d'achat à voir les risques techniques que ça peut engendrer.
Un console qui à besoin de serveurs externes pour faire les calculs lourds, c'est pathétique, et pourtant certains y voit le messie en cette technologie... En plus faut une connection entre 2 et 4 mbps, certaines personnes auront des soucis
Signaler Citer