Actualité Android
Galaxy Note 7 brule dans avion

Galaxy Note 7 : encore une batterie en feu sur un modèle de remplacement, une enquête en cours

par
Source: The Verge

C’est dans un avion américain qu'un Galaxy Note 7 a pris feu mercredi dernier. C’était pourtant, à priori, un nouveau modèle censé être sans danger.

Le sort semble s’acharner sur Samsung et son dernier terminal en date, le Galaxy Note 7. En effet, c’est mercredi dernier, aux États-Unis, que le vol 994 reliant Louisville à Baltimore a dû être évacué suite à un embrasement du téléphone de l’un des passagers, Brian Green. Pour rappel, ce sont des incidents de ce genre qui avaient poussé le géant coréen à le retirer de la vente mondialement et à reporter sa sortie en France. Ce rappel concernait plus de 2,5 millions de téléphones. 

La problématique posée par ce nouvel incident est que le Galaxy Note 7 ayant brulé est un appareil de remplacement, un de ceux qui sont censés ne plus avoir ce genre de défaut. Brian Green a d’ailleurs mis en ligne la photo de l’étiquette présente sur la boîte de son téléphone où se trouve le carré noir qui indique que ce smartphone est bien un modèle de remplacement. Il précise aussi qu’il avait une icône de batterie verte.

Galaxy Note 7 brule dans avion

Le passager explique avoir bien éteint son téléphone – comme l’a demandé l’équipage – et l'avoir ensuite mis dans sa poche. C’est en voyant de la fumée sortir de cette dernière qu’il a jeté son téléphone à terre où il a continué de se consumer en dégageant une épaisse fumée gris-verdâtre.

The Verge a demandé des comptes aux responsables de Samsung qui ont expliqué que tant que le téléphone ne serait pas en leur possession, il était impossible de confirmer que le nouveau Galaxy Note 7 était en cause. Ils ont précisé être en contact avec la compagnie aérienne et les autorités et que dès que cela sera possible, ils communiqueront sur le sujet.

Galaxy note 7 IMEI telephone brulé

En attendant d’en savoir plus, le smartphone est entre les mains des pompiers (Fire Department) de Louisville et de la Commission de Sécurité des Produits destinés aux Consommateurs (Consumer Product Safety Commission) qui ont ouvert, chacun de leur côté, une enquête. Si jamais - et cela semble se préciser - le Galaxy Note 7 est bien un nouveau modèle, les conséquences pour Samsung vont être catastrophiques vu les sommes déjà engagées pour le rappel et le remplacement de la première vague. Sans oublier l’impact négatif que cela renvoie sur son image de marque.

Quoi qu’il en soit, d’après The Verge, Brian Green, lui, a décidé de changer de crèmerie pour se tourner vers Apple et son iPhone 7 et il risque de ne pas être le seul client Samsung à opter pour cette alternative en l'état actuel des choses. 

Lire aussi : NVIDIA SHIELD : le constructeur lance un rappel mondial de ses tablettes 8 pouces

Mots-clés

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Darthreign
Brian Green, lui, a décidé de changer de crémerie pour se tourner vers Apple et son iPhone 7 et il risque de ne pas être le seul client Samsung à opter pour cette alternative en l'état actuel des choses.


Qu'il se renseigne bien car il y a eu le même défaut sur l'iphone 7, simplement moins voir pas médiatisé...

[HS]c'est "crèmerie" et pas "crémerie" mais c'est mineur comme faute :mrgreen: [/HS]

EDIT : sources ici
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
DplanetHD
Le problème peut arriver à n'importe quel fabricant… :oops:

Mais ne pas arriver à résoudre le problème après avoir sorti une nouvelle version correctrice, là c'est nettement plus grave pour Samsung… :o

Les répercussions seront énormes si le problème persiste… :roll:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
Effectivement, je vais corriger cette petite faute.

Sinon, pour revenir au sujet, aucun smartphone n'est à l'abri d'un problème batterie. C'est, et cela restera, LA pièce sensible de tous nos appareils électroniques. De plus, avec les attentes des utilisateurs que nous sommes - soit "grosse autonomie et recharge rapide" -, je suppose que cela induit des problématiques aux constructeurs qui, comme ici, peuvent générer des effets secondaires non désirés, pour peu que la qualité des accumulateurs soit à la limite basse des contraintes exigées par le cahier des charges.
Bref, les iPhone ne sont certainement pas plus à l'abri d'un problème de ce genre que n'importe quelle autre marque mais le cas Samsung reste marquant par son ampleur et par le fait que cela semble perdurer.

Pour rappel, Nvidia avait connu la même mésaventure technologique avec ses Nvidia Shield et avait du faire une rappel mondial (lire NVIDIA SHIELD : le constructeur lance un rappel mondial de ses tablettes 8 pouces mais cela avait fait moins de bruits ^^
Signaler Citer
BIGJIM9
Eric de Brocart a écrit:De plus, avec les attentes des utilisateurs que nous sommes - soit "grosse autonomie et recharge rapide" -, je suppose que cela induit des problématiques aux constructeurs qui, comme ici, peuvent générer des effets secondaires non désirés, pour peu que la qualité des accumulateurs soit à la limite basse des contraintes exigées par le cahier des charges.
^^


Pas d accord du tout
on parle ici d une batterie de base de 3500 mAh, donc ce n est pas 1 problème pour les constructeurs, ils en font tout le temps, ils sont habitués, et puis ils ont des ingénieurs qui y travaillent.
On n'entend pas parler des problèmes d accu ou de batteries mis à part dans le milieu de la téléphonie, donc pour moi c est tout simplement, soit un sabotage industriel, soit une volonté pour tous ces constructeurs de m... de téléphone qui veulent faire au moins cher, mais certainement pas de leur incompétence, afin de se faire une marge toujours plus importante sur notre dos.
Signaler Citer