Actualité iPhone / iPad
apple

La firme EMC veut faire bannir l'iPhone des Etats-Unis

par

Une plainte grave a récemment été déposée contre Apple, grave au point que celle-ci risque de faire interdire tous les appareils mobiles de la firme aux Etats-Unis, y compris l'iPad. Pour en savoir plus

News rédigée par ponggb.


Après les guerres de brevets menées par Apple, Nokia et HTC, c'est un nouveau combattant, qui risque de faire très mal à la Pomme, qui vient d'entrer en jeu : la firme taiwanaise Elan Microelectronics Corp (EMC). Celle-ci vient en effet de déposer une plainte contre Apple à l’International Trade Commission (ITC) pour violation de l'article 337 du Tariff Act of 1930 qui a entrainé une violation du brevet 352 de la firme asiatique, portant sur le multitouch. Cette technologie étant sur de nombreux appareils : l'iPhone, l'iPod Touch, le MacBook, la Magic Mouse et l'iPad, ceux-ci pourraient bien être retirés de la vente aux Etats-Unis, comme l'a demandé EMC (s'il s'avère que les brevets sur le multitouch de la firme ont bien été volés).

Pour rappel, le multitouch est une technologie qui permet de détecter et de gérer l'appui de plusieurs doigts en même temps sur un écran tactile. C'est une technologie qui a pris un essor considérable et qui représente donc une facette importante des technologies d'Apple dans le tactile. Le firme taiwanaise a déclaré que Apple a "sciemment et volontairement" utilisé ses brevets et réclame donc une ordonnance d'exclusion permanente, pour interdire l'importation des produits cités plus haut aux Etats-Unis, ainsi qu'une ordonnance d'interdiction, pour interdire à Apple de vendre tout produit cité plus haut, actuellement présents aux USA.



Ce n'est pas la première fois que cette firme taiwanaise attaque d'autres entreprises travaillant dans le tactile. En 2008, celle-ci a en effet déposé plainte à la Cour de Californie contre la firme Synaptics, cette dernière aurait en effet elle aussi violé le brevet 352. La Cour a finalement donné raison à EMC, après près de 2 ans de procédures. Le 7 avril dernier, une première plainte de EMC a été déposée contre Apple à cette même cour, pour les même raisons qu'actuellement. La firme n'a donc fait que reposer la même plainte que l'année dernière à un organisme plus important, l'ITC, qui, s'il l'accepte (dans le courant du mois d'avril), devrait rendre son verdict en 2011.


En conclusion, Apple a reçu là une plainte dangereuse car touchant une technologie importante et pouvant avoir des conséquences très graves sur les ventes et donc sur les profits de la firme qui pourrait, tout comme bon nombre de ses utilisateurs, être ébranlée si la cour donnait raison à EMC. Pour l'instant nous ne pouvons qu'attendre... Rendez-vous en 2011.


Source : Elan Microelectronics Corp
Mots-clés

Commenter 33 commentaires

Y0unes
Omegakill a écrit:Ca devient n'importe quoi!
Si ça continue comme ça les smartphones vont finir par regresser à chaque génération!!

:D:D

Quoi que c'est excitant en fait. Un peu d'action, ça peut ne faire que du bien.
Signaler Citer
Log972
C'est bien fait pour leur pomme (désolé mais c'était plus fort que moi), si Apple arrêtait de faire la guerre avec tout le monde et qu'il payait chaque brevet qu'il utilisait cela ne serait pas arrivé.
Signaler Citer