Actualité
Final Fantasy XIV SNES 8 bit head

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn - Retour aux sources avec un combat revisité à la sauce SNES

par

Et si le MMORPG était sorti dans les années 90 ?

De sortie sur PS4 le 14 avril 2014 après six mois d'exploitation dans ses versions PC et PS3, Final Fantasy XIV: A Realm Reborn s'est offert un retour aux sources insolite avant de passer à la nouvelle génération de consoles. Square Enix a en effet concocté une vidéo travaillée et amusante dans laquelle tous les codes du MMORPG aux graphismes de qualité sont portés dans un jeu vidéo SNES, reprenant l'esthétique 16-bit des premiers Final Fantasy sortis sur cette dernière.

Face à un Titan, ce sont ainsi pas moins de huit personnages, ayant des sprites qui ont de quoi rendre nostalgique, qui utilisent un étalage de pouvoirs qui rappelleront des choses aux adeptes de l'expérience exclusivement en ligne. Le respect des codes de FFXIV va des attaques du boss jusqu'aux mécaniques des raids dans des donjons, qui se terminent toujours par un vortex à prendre pour retrouver la sortie. Un bel hommage aux Final Fantasy d'hier et d'aujourd'hui, en somme.

Commenter 4 commentaires

Avatar de l’utilisateur
gilou2501
aux graphismes de qualité sont portés dans un jeu vidéo NES, reprenant l'esthétique 8-bit des tout premiers Final Fantasy sortis sur cette dernière.


mode professeur Rollin [ON]

Je m'insurge contre cette erreur d'appréciation :o
Si le son ressemble certes vaguement a du 8 bit NES, d'un point de vue visuel on est plutôt sur Super NES. Le ciel et le nuage ainsi que le reste de décor sortent tout droit de FF6, quand aux sprites, on reconnait aisément la charte graphique de FF4 et 5, surtout le 5 pour les sprites. Donc, esthetique 16 bit les enfants, pas 8 bit :D

mode professeur Rollin [OFF]
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ariakas
oui définitivement super nes ^^
C'est pas mal fichu du tout ! ça n'aurait évidement pas été possible sur Snes car ça bouge un peu trop de partout sans ralentissements, mais l'esthétique est là et ça n'est pas comme bien des fois des fausses adaptations bidons.
Signaler Citer