Actualité
Fig financement participatif 18 08 2015 logo

Fig : une nouvelle plateforme de financement participatif de jeu vidéo où vous pouvez devenir actionnaire

par

Quand les patrons de Double Fine, Obisidian et inXile fondent leur plateforme de financement participatif dédié au jeu vidéo, il y a de quoi être intéressé.

Sur Kickstarter, les jeux vidéo à succès sont nombreux à avoir marqué les esprits, mais il faut avouer que Broken AgePillars of Eternity et Torment: Tides of Numenera font partie des rares titres à être sortis du lot. Et leurs créateurs ont décidé de donner un coup de jeune au financement participatif.

Brian Fargo de inXile, Tim Schafer de Double Fine et Feargus Urquhart d'Obsidian ont décidé de s'associer autour de Justin Bailey, ancien de Double Fine, pour fonder Fig, une nouvelle plateforme dédié au crowdfunding de jeux vidéo. C'est ce dernier qui va d'ailleurs prendre le contrôle de cette société, dont le nom est un hommage à Figueroa Street, rue de Los Angeles sur laquelle se tient l'E3 tous les ans, dans le Convention Center.

Mais qu'a donc de nouveau ce portail de financement participatif ? En plus d'avoir un conseil d'administration cinq étoiles qui s'engage à aider les développeurs des jeux de Fig avec de précieux conseils, il propose toujours de mettre un peu d'argent dans le projet en échange de récompenses directes, mais pas que. En effet, tous les membres peuvent prétendre à devenir des "investisseurs accrédités", un rang qui leur permettra de mettre un minimum de 1 000 $ dans le projet, suite à quoi ils deviendront un investisseur intéressé. Autrement dit, ils pourront recevoir un retour sur investissement financier si le projet se vend bien.

inXileDouble Fine et Obsidian précisent que tous leurs futurs jeux seront développés suite à un financement via Fig, mais le premier projet à être proposé sur la plateforme est Outer Wilds, de Mobius Digital. Pour information, le studio a été fondé par Masi Oka, acteur de Heroes et Hawaii Five-O, et qui a surtout été un créateur d'effets spéciaux sur la deuxième trilogie Star Wars pour Industrial Light & Magic.

En alpha depuis des mois et déjà remarqué dans les salons professionnels, Outer Wilds nous plonge dans un vaisseau d'exploration spatial pour une aventure scénarisée, dans un monde qui semble revenir à son état initial toutes les vingt minutes. Entre espace et terre ferme, nous devrons utiliser la gravité à notre avantage pour atterrir sur les planètes, réparer notre vaisseau en l'air ou au sol, et surtout découvrir les secrets des différentes planètes pour percer le mystère derrière cette galaxie.

Commenter 4 commentaires

Avatar de l’utilisateur
saeba25
Yatta !

voila qui est intéressent, "investisseurs accrédités", un rang qui leur permettra de mettre un minimum de 1 000 $ dans le projet, suite à quoi ils deviendront un investisseur intéressé. Autrement dit, ils pourront recevoir un retour sur investissement financier si le projet se vend bien. (oui mais, et si marche pas, on est remboursé ?)

On peut peut être facilement se faire un petit pactole a misée sur les bon jeux !

Pour le jeux en lui même, il a l'air bien sympa, par contre j'ai hâte de voir le principe de boucle temporaire de 20 minutes, sa ne sera pas un peut "annoying" ?
Signaler Citer
Reppa
Voilà ca c'est du vrai crowdfunding, ou si ca marche tu es gagnant, j'ai jamais compris que les gens tolèrent le système kickstarter (et occulus rift et l'exemple ultime, ca marche aussi avec la ouya), les gars demandent du fric, construise quelques prototypes, savent que ca marchera pas mais que le hype sera là (façon apple on te vend du rêve avec l'iphone 2 alors que ca rajouté limite que le copier coller, mais la pub était tellement génial). Une fois au point on revend une fortune à facebook pour 2 milliards, ils gardent le blé et répondent au backers : "vous avez eu votre DK1 (même pas HD)"

Moralité :
- Investissement d'argent proche de 0
- 2 ans de boulot et encore on s'amuse
- On revend le tout une fortune, parce qu'on sait que ca va se bider (Comme kinect, move, motion+, gamepad :P)
- On part en retraite (où presque ils font semblant de bosser pour facebook maintenant) multi millionaire !
Moi je dis Genius !

Donc bravo FIG !!! quand on investi on veut un retour si ca marche et c'est normal !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Efthé
Reppa a écrit:Voilà ca c'est du vrai crowdfunding, ou si ca marche tu es gagnant, j'ai jamais compris que les gens tolèrent le système kickstarter

Pas tout le monde ne pense qu'à sa poire en voulant à tout prix faire du profit derrière... Investir dans un projet qui semble prometteur sur Kickstarter, c'est savoir dans quoi on entre. Et même, le produit final arrive bien à destination dans la plupart des cas donc bon. On peut juste vouloir contribuer, et faire un don plus qu'autre chose.
Signaler Citer