Actualité
Fast & Furious 7 4

#CINEMA - Fast & Furious 7 : nous avons vu le dernier film avec Paul Walker (critique)

par

Nous avons vu le dernier épisode, réalisé par James Wan. Dernier tour réussi ou abandon avant le drapeau à damier ?

Fast & Furious 7 1Il méritait au moins ça. L'équipe ayant donné naissance à Fast & Furious 7 se devait de lui dire un dernier adieu. Les téléspectateurs aussi. Et c'est tout en sobriété, avec des symboles forts, des indices disséminés, que le long-métrage de James Wan honore la mémoire de Paul Walker, dont la carrière s'achève, sans mauvais jeu de mots, sur les chapeaux de roue. Car, coup du sort, le destin a voulu que cette gueule d'ange d'Hollywood nous quitte à cause d'un accident de voiture, lui qui est devenu star grâce, notamment, aux cylindrées. Pour ce passionné des fonds marin, le métier d'acteur était moins une occasion d'exprimer son talent qu'un travail comme un autre. Il n'empêche, il a laissé et laissera, à 40 ans seulement, un grand vide. Il méritait au moins ça.

Un énième tour de piste décapant, généreux et ébouriffant.

Autant dire que l'hommage - légitime - rendu à Paul Walker éclipserait presque les 2h20 qui le précèdent. C'est bien évidemment faux tant Fast & Furious 7 est une franche réussite à bien des égards, en continuant, voire en concluant, avec brio une saga retrouvée depuis un cinquième épisode qui avait abandonné l'essence de ses prédécesseurs pour remettre de l'huile dans le moteur. En ressortait une sorte de Ocean Eleven propulsé à la nitro, avec des scènes décapantes et un Dwayne Johnson irrésistible. Fast & Furious 6 en reprenait les principaux ingrédients avec un peu plus de déception et ce fameux twist qui le lie à Fast & Furious 4. Surtout, il se terminait par une séquence qui promettait déjà pour la suite : le méchant, c'est Jason Statham et il n'est pas content, mais alors pas content du tout (dès l'intro).

Fast & Furious 7 2Jason Statham, donc, est très clairement un argument de taille. Pour une fois dans l'histoire de la franchise, une menace de taille pèse sur Dom et Brian. Effectivement, l'action hero joue une sorte de boogeyman invisible dont le seul leitmotiv est de massacrer ceux qui s'en sont pris à son frère - encore une fois la famille et ses valeurs tiennent une part importante dans le scénario. Pour James Wan, réalisateur du génial Saw, alors remplaçant de Justin Lin, c'est une sacrée opportunité offerte par l'Anglais que celle de le mettre en face de Dwayne "The Rock" Johnson puis Vin Diesel. Deux pugilats fantasmes dont même les Expendables ne peuvent pas - encore ? - se targuer. Deux combats entre les successeurs des Arnold Schwarzenegger et autres Sylvester Stallone. Si seulement il n'y avait que cela...

Fast & Furious 7 3James Wan avait fort à faire après Justin Lin, ce dernier n'ayant mis aucune limite à son imagination pour les scènes coup de poing (un coffre géant tracté par des voitures, une course poursuite contre un avion pour rappel). A-t-il trouvé les armes pour aller encore plus loin ? Assurément et le spectacle est là, prêt à embraser l'asphalte pour boucler la boucle (petite référence au Street Wars et son tunning en passant, pour les origines). Il est nourri par des liens narratifs (flashback), de l'humour, une mise en scène inspirée (quoiqu'un peu trop rapprochée lors des combats), des belles nanas, du too much parfois, des idées folles (parachuter des voitures, vraiment ?), du fan service, des punchlines signées The Rock, un casting quatre étoiles (Kurt Russel !), de grosses et belles cylindrées... Le blockbuster montant crescendo a coché toutes les cases du cahier des charges et Fast & Furious 7 livre finalement un énième tour de piste décapant, généreux et ébouriffant. Par amour pour les belles caisses. Par amour pour Paul Walker : rien ne sera plus jamais comme avant.

Note : 4 sur 5.

Commenter 14 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Kokof24
le long-métrage de James Wan honore la mémoire de Paul Walker, dont la carrière s'achève, sans mauvais jeu de mots, sur les chapeaux de roue.

Notre langue française nous permet d'exprimer une même chose de bien des façons différentes. Donc si, il y a un jeu de mots, et je le trouve "assez limite" (opinion perso, of course).

Sinon, je n'attends pas grand chose de ce dernier volet (on peut l'espérer, avec la mort tragique de l'acteur du rôle principal), n'ayant que très peu apprécié les épisodes précédents.

A part le 1er, que j'ai vraiment trouvé assez excellent, car il apportait quelque chose au "cinéma d'action" et que les enjeus étaient assez "singuliers" (le flic infiltré qui finalement devient un "renégat", sans être novateur, était admirablement bien traité pour un film de série B, ce qu'était alors le premier film). De plus, certaines scènes étaient quasiment des "remakes" de "La Horde Sauvage", de Peckinpah; il y a pire comme référence.

Après j'ai trouvé les suites assez "bof-bof", de plus en plus centrées sur l'action au détriment des personnages et de l'intrigue. Je ne critique pas en soi ce choix, les films suivants ont eut pas mal de succès c'est donc que la tournure qu'à pris la franchise a plu à pas mal de spectateurs; mais perso, après l'excellente surprise constituée par le 1er volet de Fast & Furious, je m'attendais autre chose...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
2001 : Fast and Furious, Rob Cohen - Le meilleur sur le souvenir.
2003 : 2 Fast 2 Furious, John Singleton - la surenchère de voitures. Fun.
2006 : Fast and Furious: Tokyo Drift, Justin Lin - Excellentissime le contrepied.
2009 : Fast and Furious 4, Justin Lin - sympa mais déjà un changement.
2011 : Fast and Furious 5, Justin Lin - Plus XXX que F&F
2013 : Fast and Furious 6, réalisé par Justin Lin - Dans la continuité, mais plus sympa que le 5
2015 : Fast and Furious 7, James Wan (prévu pour le 1 avril 2015) - Pas vu.
Signaler Citer
wawayou
Joel Melo a écrit:Je crois qu'il y a une petite erreur dans l'article. Le 6eme épisode est en lien directe avec le 3ème Tokyo Drift et non le 4ème, je me trompe?

oui il recoie un coup de fil de jason statham et ils decolle a tokyo je crois
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Vanou
J ai juste vu le premier que j ai pas détesté, très fun et nerveux. Mais après les autres, j avais l impression que c était une succession de films de Kevin du tuning avec de la musique de "pas mon goût" pour pas dire autre chose x)

Si y en avait un autre à voir pour le fun, ce serait lequel ? On m a dit beaucoup de bien du VI.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
nathrakh
Gros fan de la série.
C'est bas du front, y a des caisses , des filles canon, de l'action... c'est vraiment ce qui se fait de mieux en film popcorn.
Et pour le coup, je trouve que Magixien a trés bien résumé les différents épisodes.
J'attends beaucoup (niveau action et casting) du 7
Signaler Citer