Actualité
facebook whatsapp

Facebook rachète l'appli de messagerie instantanée WhatsApp pour 16 milliards de dollars

par

Et une de plus !

Facebook n'en finit plus de racheter des startups pour améliorer ses propres services. La dernière offre en date remonte à novembre 2013, lorsque la firme a mis 3 milliards de dollars sur la table pour racheter la célèbre application du moment, Snapchat. Cependant, Mark Zuckerberg a vu sa proposition rejetée, car celle-ci ne semblait pas intéressante sur le court terme avait déclaré Evan Spiegel (cofondateur et PDG de Snapchat).

Malgré ce mince échec, le réseau social n'en reste pas là, et vient aujourd'hui d'acheter l'application de messagerie instantanée WhatsApp, pour la bagatelle de 16 milliards de dollars (dont 4 milliards en cash et 12 autres milliards sous forme d'actions Facebook, et une autre enveloppe de 3 milliards en RSU pour fidélisation du personnel). À noter qu'après cette annonce, le cours de l'action Facebook a subitement chuté de 5 %.

WhatsApp est, pour rappel, un client de messagerie instantanée compatible avec les différents OS mobiles, et permet de communiquer grâce aux données via EDGE / 3G / 4G / Wi-Fi. L'application a connu un véritable succès dès sa sortie (bientôt un milliard d'utilisateurs inscrits), celui-ci étant principalement dû à son ouverture et son efficacité. Il est d'ailleurs possible de converser par voie classique (texte), mais également d'envoyer des messages vocaux à ses correspondants et même de partager des fichiers. Son atout est simple, mais pratique, puisque les utilisateurs évitent ainsi de payer des coûts supplémentaires à l'étranger, en passant par n'importe quel accès Wi-Fi pour envoyer leurs messages.

Dans un communiqué, M. Zuckerberg précise que les équipes de WhatsApp resteront établies à Moutain View et continueront de travailler de manière indépendante. Jan Koum, cofondateur et directeur général de Whatsapp, aura quant à lui le privilège de rejoindre la direction de Facebook. Pour les années à venir, le réseau social soutiendra le développement de l'application de messagerie, et en toute réciprocité se servira du code de celle-ci pour améliorer ses propres services (en outre, Facebook Messenger). Même si les deux applications ont pour fonction première de communiquer, cela n'empêchera pas la firme de maintenir une distinction entre ces deux services, même si une fusion n'est certainement pas à exclure.

communiqué-Facebook-Whatsapp-rachat

Commenter 14 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Helvete
Bon ma famille et amis on fait pareille que vous tous aller sur whatsapp pour évité Facebook et sa surveillance et autre appropriation/diffusion des images par Facebook... la c'est mort (ou presque/bientôt) !!

Y a t'il un concurrent a Whatsapp qui n'appartient pas a Facebook et si possible pas Microsoft... ????
J'aime beaucoup mes Xbox mais c'est tout autre chose.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Edward L.
baptiste28 a écrit:Et bien, il y a Google Hangout ?


Google ? Tu crois sincèrement que Google est moins instrusif que Google ou Crosoft ? J'en doute.

Si tu veux échanger des messages sans que Crosoft/google/NSA les lisent, faut envoyer des lettres par la poste :mrgreen:
Signaler Citer