Actualité
Deus Ex Human Revolution head 7

Eidos : Les nouvelles licences ne sont plus nécessaires

par
Source: vg247

Les valeurs sûres sinon rien.

Remake, reboot, suites à rallonge ou encore cross-over souvent invraisemblables, à l'heure actuelle, le jeu vidéo a tendance à se reposer sur ses lauriers, privilégiant le connu à l'inconnu. Un peu comme au cinéma. En fait, les studios sont sans doute un peu trop frileux face aux exigences économiques du marché et préfèrent s'axer sur leurs licences phares plutôt que d'en créer. Et à en croire Stéphane d'Astous de chez Eidos, cette situation n'est pas près de changer. Car d'après lui, les franchises inédites ne sont plus aussi importantes qu'avant. Rien que ça.

Selon le general manager d'Eidos Montreal, le fond - le gameplay - a pris le pas sur la forme - l'univers. La conséquence ? Les joueurs n'ont pas besoin d'un nouveau héros pour ressentir un changement et vivre quelque chose de "frais" et "différent." En ce sens, les mécaniques d'aujourd'hui pallient très bien la nécessité d'emmener les possesseurs de consoles au sein d'environnements qu'ils n'ont encore jamais vus. La créativité aurait donc changé de bord.

Les jeux sont de plus en plus sophistiqués et ne sont plus basés sur une ou deux mécaniques. Je pense que cela a remplacé l'obligation de créer de nouvelles licences. L'innovation et les idées demeurent importantes, mais si vous êtes capables de revigorer une franchise existante en offrant de nouvelles expériences, alors les gens achèteront, parce qu'ils savent qu'ils peuvent se fier à une saga à laquelle ils ont déjà jouée. Il y a 3 ou 4 ans, je me souviens qu'Electronic Arts avait déclaré qu'il fallait sortir au moins trois nouvelles licences par an.

Déclare Stéphane d'Astous, prenant alors l'exemple de l'excellent Deus Ex: Human Revolution.

Nous considérons la résurrection d'un titre tel que Deus Ex ou Thief comme une nouvelle licence. Nous avons déterré quelque chose de culte et classique. Certains ne voient pas ça comme une nouvelle licence, mais cela amène une expérience inédite.

eidoslogo

Commenter 8 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Je veux pas dire que les suites ne sont pas bonnes, mais quand on a tendances à s'appuyer sur ses acquis c'est là que ça ne va plus. Rockstar l'a bien compris, mais c'est presque une exception !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
gomrund
Et bin si c'est la politique futur du jeu video, on est mal barré ??? .

Heureusement que ce ne sont pas toutes les firmes qui font ca.

Je dis pas qu'il ne faut pas des suites, mais c'est comme dans les films, 2 voire 3, ok, mais au dela, faut vachement innover et encore que ca se fasse en gardant l'esprit du jeu, ce qui est plus dur ;)

Pour prendre un exemple en extrapolant:

je prefere jouer a un nouveau jeu de combat innovant qu'un Street Fighter 24 en quadri-3D sur la PS8 :P
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
pimousse320
Jaiden a écrit:Je veux pas dire que les suites ne sont pas bonnes, mais quand on a tendances à s'appuyer sur ses acquis c'est là que ça ne va plus. Rockstar l'a bien compris, mais c'est presque une exception !

c'est a dire ? je comprends pas trop pourquoi tu parle de rockstar.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Jaiden
Rockstar à créé des suites, des suites de suites, des spins off, des versions portables. Tous sont des jeux incroyable. En comparaison regarde EA avec NFS qui à fait pareils .. Mais regarde où ils en sont, parce que le jeu est resté le même sans rien de très très innovant, pareil chez Acti pour Tony Hawk, Guitar Hero et aussi Call of Duty. Rockstar est le bonne exemple de suite que l'ont veut revoir, mais un studio sur l'ensemble c'est peu... Le futur à l'air baaad !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Le Vulcain
Les joueurs n'ont pas besoin d'un nouveau héros pour ressentir un changement et vivre quelque chose de "frais" et "différent."


Mais qui est ce monsieur pour définir ce dont nous avons besoin et envie ? Désolé pour vous mais personnellement dans les jeux videos j'aime le dépaysement après si cette politique se généralise ben tant pis je me remettrai à la pêche à la mouche.
Signaler Citer