Actualité
Dead Space 3 02 06 2012 head 2

E3 2012 - Dead Space 3 : nos premières impressions

par

Isaac Clarke n'est plus seul. Malheur, malheur ? Ou vrai bonheur ?

Sur le stand d’Electronic Arts, tous les yeux sont bien évidemment tournés vers Dead Space 3, troisième opus d’une saga spatiale dans laquelle personne ne vous entend crier. Pour celle nouvelle aventure, Visceral Games a prévu les choses en grand avec plus d’armes, d’ennemis et d’environnements. Surtout, le studio a cru bon implémenter un mode coopératif en drop-in drop-out, qui en a laissé sceptique plus d’un. D’ailleurs, nous avons pu le juger quelque peu lors d’une présentation en behind closed door, présentation qui n’incluait pas de démo jouable pour les journalistes. Qu’à cela ne tienne, le spectacle était là : ressortez votre cutter plasma, car il y a du Necromorph à tuer. Et pas que…

Isaac Clarke est pendu par les pieds, les yeux rouge sang, une blessure sur le front. Il essaie tant bien que mal de se sortir de cette situation difficile et y parvient. En s'extirpant de la carcasse d’un vaisseau qu'il a bien cru être son tombeau, il s’aperçoit que l’avenir ne sera qu’un brouillard, celui de la planète enneigée sur laquelle il se trouve. Rapidement, des monstres humanoïdes l’assaillent et, comme à son habitude, il s’en tire non sans mal. Une poignée de QTE pour escalader un chasse-neige tombant d’une falaise plus tard, Isaac Clarke se retrouve en face d’une base, sous un magnifique ciel orangé. Après les petites créatures, c’est cette fois-ci une forme bien plus imposante qui s’attaque à lui… C’est le moment idéal pour montrer cette fameuse technologie drop-in drop-out, permettant à quelqu’un de s’inviter dans la partie.

Dead Space 3 images screenshots 002

Pour qu’un ami s’immisce au sein de l’action, le dernier checkpoint doit être relancé. Passé ce petit détail, il faut savoir que les arcs scénaristiques différeront en fonction du nombre de joueurs. Par exemple, à un moment, Isaac rentre dans un bâtiment, seul, et continue d’avancer. S’il est accompagné, alors il engagera la conversation avec son acolyte via une petite cut-scene. En ce sens, Visceral Games nous promet deux jeux en un puisque l’histoire sera grandement altérée. En termes d’action, il est à noter que ce Dead Space 3 apparaît beaucoup plus bourrin que ses prédécesseurs, surtout lors des phases à deux. Il faut dire que le développeur a introduit un nouveau système de couverture, plus dynamique et qui va de pair avec l’arrivée de soldats humains à tuer. Armés de mitraillettes, ils transforment le titre en TPS, à la manière d’un Gears of War ou d’un Vanquish (en un peu moins nerveux tout de même). Quand ils meurent, ils peuvent être infectés, ce qui implique un affrontement supplémentaire (ils essaient même de tirer dans cet état).

Vu comme cela, Dead Space 3 peut préfigurer d’une trahison. En fait, ce n’est pas vraiment le cas. Lors des scènes avec Isaac, il ressemble à la franchise que tout le monde connaît (ambiance délétère, sentiment de no man’s land, survival très poussé). En revanche, en campagne coopérative, le titre a l’air beaucoup plus porté sur l’action. C’est néanmoins un point à confirmer, étant donné que nous n’avons vu qu’une vingtaine de minutes de gameplay. Et si d’aucuns pesteront, il convient de souligner l’apport d’un tel mode. En acceptant un comparse, Isaac collabore jusque dans le moindre de ses choix. Le partage des pouvoirs pour avancer sera l’une des clefs de la réussite. Quelques sueurs froides sont à prévoir, une poignée de disputes aussi. Fucking planet, comme dit le nouveau personnage…

Dead-Space-3_02-06-2012_screenshot-4

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Schadows
Alors là je suis agréablement surpris.
Cela signifie qu'on peut faire tout le jeux en solo sans être accompagné par un boulet en permanence ? (je parle de l'IA mais après tout dépend de vos amis n__n)

Si c'est le cas, c'est vraiment 2 jeux en 1.
J'ai adoré Dead Space en solo.
J'ai adoré RE5 en multi avec un ami (fini en normal jusqu'en pro).
Et ce jeux semble offrir les 2.

Reste a voir pour la partie sur l'affrontement des humains. Il faudrait que cela s'implémente bien dans le jeu, et que ce ne soit pas trop souvent, car même s'ils peuvent ensuite se transformer en nécro, cela reste un style totalement différent et qui peut être utile pour relacher la pression a courte dose.
Signaler Citer
eldiabo
Temet a écrit:En tant qu'amateur des deux premiers épisodes, ça me fait un peu mal.
Après, je ne dis pas que ce sera un mauvais jeu... mais ça ne ressemble plus à Dead Space :(


Je suis un peu du même avis que toi mais en mêle temps le jeu à l'air vraiment bon donc je l'achetais et on verra bien
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Rikkimaru
Schadows a écrit:
Reste a voir pour la partie sur l'affrontement des humains. Il faudrait que cela s'implémente bien dans le jeu, et que ce ne soit pas trop souvent, car même s'ils peuvent ensuite se transformer en nécro, cela reste un style totalement différent et qui peut être utile pour relacher la pression a courte dose.


Tout à fait d'accord sur ce point, j'espère que les phases de combat contre les humains seront rares, pas que ça dénature totalement l'esprit de base du jeu.

Le fait de pouvoir faire tout le jeu en solo si on le décide me rassure un peu mais je suis toujours pas convaincu. C'est évident qu'on aura pas la même intensité niveau tension que dans les premiers, du moins à deux joueurs. J'attends une vidéo du mode solo maintenant.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
bignoze1
moi je suis pas d'accord, je pense que le fait de modifier un peut le 3em épisode peut apporter de la fraîcheur pasque après le 1 super, le 2 ok c'est cool et après sa devien chiant donc bon...

ps:petite faute ligne 4 "Pour celle nouvelle aventure"

ps2: me reste plus qu'a platiner les 2 premiers
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Culigan
je suis surprit de la réaction de certains. L'article le précise bien pourtant : tout seul, le sentiment survival et la tension sont toujours présent. A deux, on change de style.

Faut arréter de faire les sceptique et rester optimiste. Je me réjouit d'avoir la chance de pouvoir jouer ce jeu deux fois, la 1ère comme je l'ai toujours aimé avec les dead space, la deuxième avec un pote et je sent que ca va etre super aussi.
Signaler Citer