Actualité PSVita
PSVita vignette

E3 2011 - Preview : nous avons testé la PlayStation Vita

par
Source: MediaGen à l'E3 2011

Sony a présenté durant sa conférence sa PS Vita, mais le plus intéressant, c'est qu'elle était disponible et jouable après la conférence.

L'E3 2011 s'annonçant énorme cette année, MediaGen ne pouvait se permettre de louper l'événement. Nous avons donc une équipe de choc et de charme sur place qui a eu la chance de pouvoir avoir la bête dans les mains.

Si vous avez suivi avec nous la conférence de Sony, vous avez pu constater que la NGP avait changé de nom pour  PS Vita, comme les récentes rumeurs l'annonçaient. Le géant nippon a donc fini sa conférence en mettant en avant sa prochaine console portable qui nous en mettra plein les yeux.

Le point fort de cette année, c'est qu'en plus de nous faire toute une présentation des nouveautés vidéoludiques que la marque proposera, un gigantesque "After" a été organisé.

Après avoir pu s'en mettre plein les rétines, nous nous sommes délectés des buffets à volonté proposés, mais surtout de tous les stands de jeux.

PSVita 01

Nous pouvions retrouver sur tout le salon les grands jeux annoncés comme inFamous 2, Uncharted 3 en multijoueur, Street Fighter VS Tekken, Twisted Metal 2, Ratchet and Clank All 4 One, mais aussi en exclusivité une démo jouable de Final Fantasy XIII-2. Mais ce qui nous intéresse le plus, c'est évidemment la possibilité de pouvoir poser nos mains sur la PS Vita.

Nous avons fait la queue pendant deux heures rien que pour vous (bon d'accord, pour nous aussi) et vous retranscrire les premières impressions sur la bête.

Première chose, la prise en main : dès que nous la soulevons, nous apprécions d'ores et déjà son faible poids pour tant de puissance. Vu ladite puissance de la machine justement, nous nous attendions à ce qu'elle soit imposante, mais que nenni, aussi légère qu'une plume. Nous l'agrippons donc à deux mains et second constat, les sticks analogiques (plus petits que ceux de la PSP), sont parfaitement situés.

Alors que ceux de sa grande sœur pouvaient faire rapidement mal au pouce, étant placés trop bas, ceux de la PS Vita sont faciles d'accès et agréables au toucher. Cependant, Sony voulant miser essentiellement sur les fonctionnalités tactiles, les boutons classiques ont eux aussi fait un régime. Plus petits qu'à l'accoutumée, nous les cherchions au début, il faut juste un temps d'adaptation pour s'y retrouver.

Les boutons Start et Select ne sont plus en dessous de l'écran et sont dorénavant situés en dessous du stick analogique droit et épousent la forme de la console. Un peu déroutant par rapport à sa précédente, il va falloir prendre ses marques sur cette nouvelle console. La touche Home a laissé place à la bien connue PlayStation qui fait exactement la même chose que ce nous connaissons sur PlayStation 3, notons que les boutons écran et son ont complètement disparu.

Les gâchettes (ou détentes, pour reprendre le terme exact) sont de bonne facture et toujours facilement accessibles sans réellement de changement.

NGP 004

Mais pour la PS Vita, le plus important concerne bien évidemment les écrans tactiles. L'écran d'affichage a juste une taille parfaite. Ni trop grand, ni trop petit, il est d'une grande qualité, et ne faiblit à aucun moment du jeu. Puisqu'il est tactile, il n'est plus revêtu d'une grosse couche plastique qui reflétait l'éclairage ambiant, la visibilité est impeccable. Autre sens mis en avant, le toucher. Il est multitouch et répond parfaitement sans aucun lag, la console arrive à suivre nos mouvements et les bords n'étant pas trop larges, il est très simple de passer des touches à l'écran pour effectuer toutes les possibilités des jeux. Un jeu illustrant parfaitement cela est bien évidemment Uncharted: Golden Abyss. Nous nous déplaçons sur les corniches avec une facilité déconcertante et nous passons d'une phase de tir à un combat rapproché sans aucun problème. L'écran arrière est plus accessoire, car moins utilisé, mais il est tout autant d'une excellente qualité et possède une surface lisse agréable et répond également très bien à nos moindres gestes. Les caméras situées à l'avant et à l'arrière de l'appareil proposent un objectif précis et efficace qui permettra d'utiliser tout ce qui nous entoure comme surface de jeu.

Nous avions cinq jeux à tester et quatre minutes pour chacun. Premier titre et pas des moindres, LittleBigPlanet. Sackboy est toujours aussi adorable et Media Molecule a gardé sa recette qui a fait le succès des précédents épisodes. S'il y a bien un jeu qui compte tirer profit de toutes les fonctionnalités, c'est bien celui-ci. Nous interagissons avec le personnage, mais également avec tous les éléments du décor. Nous déplaçons les objets avec une parfaite aisance à l'aide de notre doigt et notre peluche se déplace à l'aide du stick gauche.
L'environnement tire profit de toutes les nouvelles fonctionnalités en plus du tactile, comme le gyroscope intégré. Pour déplacer certaines plateformes, il faut incliner sa console dans les bonnes directions, là encore aucune latence n'est à signaler. C'est fluide, agréable à jouer, toujours aussi fun et les graphismes sont très propres à l'instar de sa version HD. Une belle surprise pour cette exclusivité qui ne pouvait qu'atterrir sur cette nouvelle console.

LittleBigPlanet PSVita 06


Nous enchaînons avec une petite surprise, Virtua Tennis. En dehors d'une intelligence artificielle inexistante qui ne résiste à aucun de nos services, nous avons le choix des deux jouabilités. Aux boutons ou au tactile, nous retrouvons les sensations des précédents volets. La curiosité veut que nous profitions des nouveautés et donc de glisser nos doigts pour servir, faire un coup droit et nous déplacer. C'est instinctif, le temps de réponse est immédiat et nous nous prenons vite pour Federer qui le seul personnage jouable de la démo. Les bruits des balles sont bien retranscrits ainsi que ceux de la foule pour une plus grande immersion.

Les joueurs sont ressemblants et le visuel proposé est d'une grande qualité sans être des plus impressionnants. Une petite surprise qui reste agréable à jouer et qui ravira les amateurs du genre.

Little Deviants était le troisième titre en démonstration. C'est en réalité une sorte de party game où plusieurs jeux sont proposés. C'est une véritable vitrine de toutes les fonctionnalités de la PS Vita. Le gyroscope pour déplacer un personnage dans des labyrinthes, l'écran tactile avant et arrière dans une sorte de tape-taupes où il faut frapper la face d'une bestiole qui apparaît donc de face, mais aussi de dos où il faut donc utiliser la partie tactile arrière.
Les graphismes sont sympathiques et amusants. Un bon petit jeu qui fera plaisir aux plus grands comme aux plus petits ,mais aura du mal à séduire les gamers.

Le quatrième disponible était Soundshapes, un jeu mixant la plateforme et le son. Nous déplaçons une petite boule facilement à l'aide du stick gauche, en ramassant des points jaunes qui forment une musique au fur et à mesure de notre tracé. Si vous êtes un mélomane, vous apprécierez le fait de pouvoir créer vos propres musiques à l'aide des deux écrans tactiles en déplaçant des vrais sons d'instruments sur une portée.
Le jeu est très original, le procédé est simple et addictif, mais les graphismes ne font pas vraiment honneur à la console à moins que ce soit au final un jeu téléchargeable pas cher.

Pour finir, LE jeu qui a fini cette présentation est Uncharted: Golden Abyss. Nous avons eu droit à la même version jouable que celle présentée durant la conférence. Mais le voir et l'avoir entre les mains procure une sensation complètement différente que de l'admirer sur grand écran. Nous prenons le contrôle de Drake dans la jungle et évidemment ce qui saute aux yeux est la beauté des graphismes tout simplement bluffants. Nous avons devant nous une version portable d'un jeu PlayStation 3 visuellement, c'est aussi beau et voire même plus propre que le premier épisode. Le titre propose les deux jouabilités, aux boutons classiques et à l'aide des écrans multitouch avant et arrière. Tout ce fait vraiment naturellement, la prise en main est immédiate, et le plaisir aussi. S'il est disponible dès le lancement de la console, il est certain que ce sera le jeu le plus vendu et il le mérite.

Uncharted Golden Abyss PsVita 01


Si la NGP était déjà sur toutes les lèvres, la PS Vita aura du mal à se faire appeler ainsi pendant un moment, mais cela n'enlève pas le fait de proposer une nouvelle console hallucinante visuellement et à un prix abordable.

En effet, là où Sony a frappé très fort, c'est de la proposer en version Wi-Fi au même tarif que la Nintendo 3DS, soit 249 euros pour une portable véritablement nouvelle génération. Le prix en vaut la chandelle, il ne reste plus qu'à connaître la date définitive de sortie sur les territoires, sûrement durant la GamesCom de Cologne à la mi-août ou au Tokyo Game Show fin septembre.

Commenter 13 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Teemsis_1
Terbaddo a écrit:J'ai l'impression d'un test à la je*xv*d*os.com qui ne montre pas les inconvenants.


Bah ils ont pu jouer que 4 minutes par jeu, donc pour la critique ça doit pas être simple...
Et puis ils ont donné au moins un inconvénient: les touche trop petites, comme beaucoup l'avaient prédit.

Sinon c'est clair qu'on vous envie les gars !
Merci d'avoir partagé avec nous vos premières impressions :).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Vettel
Stop le flood là... :rolleyes
N'empêche deux heures d'attentes pour quelques minutes de jeux mais ça vaut gravement le coup quand même.
De toute façon que les touches soient petites, c'est juste une question d'adaptation je pense.

Vous auriez pu en ramener une à la maison...
Signaler Citer