Actualité 2DS / 3DS
vignette epic mickey power of illusion

DreamRift : le piratage va tuer prématurément la 3DS

par

Le piratage inquiète plus d'un développeur.

Après Renegade Kid, c'est au tour de DreamRift d'évoquer le piratage de la DS et de la 3DS. Cette dernière est de plus en plus menacée puisque les pirates ont d'ores et déjà brisé sa sécurité. Pouvoir lancer ses jeux 3DS grâce à une seule cartouche sera bientôt une formalité.

Comme son confrère, le créateur de Epic Mickey: Power of Illusion mesure l'impact qu'aura le piratage sur le marché. Il va même jusqu'à dire que si le piratage sévit, seules les suites de franchises connues (qui a dit Mario ?) et les jeux de sport survivront au détriment des productions plus modestes.

Il est certain qu'aujourd'hui, le piratage est devenu un facteur important dans les efforts de développement sur DS. Quand nous avons pris contact avec des éditeurs pour leur proposer de collaborer en vue de nos prochains jeux, la plupart ont mentionné leurs préoccupations au sujet du piratage. Certains ont même refuser de travailler avec nous à cause de cela. Ce que craignent les éditeurs c'est que le piratage touche plus les jeux originaux basés sur des expériences nouvelles plutôt que ceux étant des suites ou provenant d'une série connue.

Les éditeurs ont tendance à être plus préoccupés par le piratage de la DS dans certaines parties du globe comme l'Europe, ce qui a forcément un impact sur la distribution et la commercialisation de nos jeux dans cette région. Un éditeur pourrait donc nous refuser la sortie d'un jeu en Europe à cause du piratage relativement présent, étant donné que cela aura une répercussion sur les ventes.

Quoi qu'il en soit, vous devez prendre le problème du piratage de la 3DS de façon différente en fonction de qui vous êtes. Si vous préférez voir le déclin d'une plateforme où les jeux sont récompensés et cités comme exemples, vous n'avez pas besoin de vous inquiéter. En revanche, si vous souhaitez voir pour vous et la communauté de joueurs 3DS un marché inondé de jeux non inspirés, des suites, des jeux de sport et autres, il y a de quoi s'inquiéter. Il y a tellement de choses à faire avec la 3DS qu'il serait navrant de la voir couler prématurément. C'est une console qui est faite pour jouer et non pas pour téléphoner ou consulter votre profil Facebook. Elle offre une opportunité de développement pour les studios qui ne sont pas composés de centaines de personnes. Personnellement, mon choix est fait, parce que le jour où je devrais développer un jeu de sport, c'est qu'il faudra que je cherche un autre métier. Si le piratage prend de l'ampleur sur 3DS, il aura une incidence significative sur l'implication de DreamRift sur la console.

Le message reste clair, le studio n'hésitera pas à boycotter la console 3D en cas de piratage massif.

Epic-Mickey-Power-of-Illusion_04-04-2012_Screenshot (5)Disney-Epic-Mickey-2-Power-of-Illusion_15-08-2012_screenshot-3Disney-Epic-Mickey-2-Power-of-Illusion_15-08-2012_screenshot-2

Mots-clés

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Arquion
et si les jeux étaient vendus moins cher...

non car c'est beau de parler de piratage et de ses effets "nocifs" mais les dev se bougent pas le c** pour contrer cela.

et mettre entre 40€ voir 50€ dans un jeu.
excusez moi mais c'est trop cher.

10millions de 3DS vendues rien qu'au japon un jeu à 20euros acheté par 1/4 des possesseurs cela fait :
2,5millions x 20€ = 50millions d'euro.

faut juste revoir le modèle économique des jeux et autres
(car une rom GB ou NES sur Virtual Console à 5€ vive l'entubage en bon uniforme)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Lyan53
Le piratage n'a jamais tué la NDS qui avait un excellent parc de jeux, si la 3DS suit la même ligne de conduite y'a pas de raison qu'elle ne soit pas rentable...


Les joueurs achetent quand les jeux valent le coup généralement (et aussi qd ils sont localisés dans la langue du pays ou ils sont vendus)

Un autre point important, le piratage est dans l'air du temps, ça fait parti intégrante du marché vidéoludique n'en déplaise aux éditeurs, à eux de s'y adapter car même avec toute la volonté du monde, il ne pourront pas le stopper malgré toutes leurs plaintes ou leurs bidouilles pour sécuriser de plus en plus leurs supports (ce qui d'ailleurs excite plus encore les hackeurs puisqu'au final ils ont du challenge à relever ce qui laz chose plus interessante puisque c'est un peu le but de la manoeuvre ^^)

Nint€ndo sur la Wii ou la NDS ont très bien réagi face au piratage (contrairement à $ony par ex) puisque plutôt quede se concentrer sur la traque des méchants pirates en investissant des millions là-dedans au détriment des sorties de jeux, il se trouve que leurs consoles ont tout de même bien fonctionnées et que les jeux se sont tout de même vendus correctement...

Ces abrutis de $ony eux se sont plus concentrés sur les hackeurs avec des procès et autres délires qui n'ont finalement rien stoppé alors que la seule chose du point de vue des joueurs que l'on pouvait imputer à leur support console, c'est simplement qu'il n'y avait plus que des jeux pourris qui sortaient dessus, il est évident donc qu'ils ne se vendaient pas et ce n'est certes pas principalement la faute du piratage (bien que ça n'aide pas c'est certain) mais principalement dû au fait que les joueurs mettent uniquement la main au porte monnaie que lorsque ça vaut vraiment le coup de le faire, ça au moins Nint€ndo l'ont bien compris, et ils ont donc continués à faire du chiffre d'affaire...
Signaler Citer
Luffy93
Je suis d'accord avec toi Lyan, surtout qu'on sait que ce sont les "pirates" qui achètent le plus. Par exemple, moi, quand je trouve que le jeu est excellent, souvent je l'achète, car ça fait plaisir de l'avoir dans la collection, et que les dev le méritent.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ETERNAL03
Entièrement d'accord avec vous. Même si personnellement la seule console que j'ai craqué c'était la PSP. La DS j'ai jamais acheté de linker a l'époque et je pense pas le faire non plus pour la 3DS quand ça sortira.

Généralement les jeux sont moins casse gueule a acheter chez Nintendo que chez Sony, sur PSP bon nombre des jeux même sous licence connu était des bouse servit a prix d'or. Valait clairement mieux les essayer avant d'acheter.
Signaler Citer
hercule18
Salut,

Je suis désolé que mon premier post ait l'air d'un troll, mais putain quelles conneries il ne faut pas lire!!!

Je suis d'accord avec toi Lyan, surtout qu'on sait que ce sont les "pirates" qui achètent le plus


mais oui t'as raison et la marmotte ... De ce que je peux voir autour de moi 95% du temps les gens qui piratent beaucoup achètent peu voir pas du tout, c'est une fausse idée croire le contraire, même si cela peut arriver. Tout les gens que je connais qui ont un linker, n'achètent pas ou plus. Certains ont acheté au moment où ils ont offert la console à leur gosse et dès qu'ils ont eu le linker pouf, plus d'achat.Et d'ailleurs c'est vrai dans tous les domaines, musique, films etc...

et mettre entre 40€ voir 50€ dans un jeu.

C'est vrai je trouve ça également cher, mais ce ne sont pas les développeurs les responsables mais les éditeurs qui se gavent souvent comme des porcs!!

Je déteste le dématérialisé, mais du coup ça peut être un bon coup de pouce pour les petits studio, surtout ceux qui débutent.

Malheureusement le piratage ne les incitent pas à investir sur une plateforme dont la totalité des titres et des moyen de diffusion est piraté.

Un autre point important, le piratage est dans l'air du temps, ça fait parti intégrante du marché vidéoludique n'en déplaise aux éditeurs...es abrutis de $ony eux se sont plus concentrés sur les hackeurs avec des procès et autres délires...c'est simplement qu'il n'y avait plus que des jeux pourris qui sortaient

Enorme!!!
Le piratage est quelque chose d'ILLEGAL, ce n'est pas parce que c'est quelque chose de répandu qu'il faille l'accepter. Dans un marché complètement biaisé par cette pratique c'est la plupart du temps les gros studios avec des blockbuster ou des licences utilisées jusqu'au trognon qui arrivent à "s'en sortir" malgré les grosses bouses.

Les petits acteurs eux se chient dessus parce que justement ils n'ont pas les reins assez solides pour faire face à cette pratique.

Les mecs qui piratent et qui se plaignent que les nouveaux jeux soient pourris sont des gros cons car tout ça est largement de leur faute!!

Tu reproches à Sony d'investir leurs efforts dans un système de protection efficace, mais quels moyens ils ont de protéger leur gagne pain, leur investissement, leur créativité.

Ça te ferai pas chier toi, de te faire tirer un peu de tune tous les jours, au prétexte que c'est monnaie courante? qu'est ce que tu ferais dans ce cas là, tu essaierais de protéger ton argent ou tu bosserais encore plus afin de compenser les vols?

Je comprend tout à fait que des mecs menacent de se tirer d'un marché si le piratage menace s'abattre sur eux.

A+

Herc.
Signaler Citer