Actualité
twp logo feb

Le downgrade et les homebrews dans le Washington Post !

par
Source: magixien

Un article dans le Washington Post parle de l'engouement pour les 'homebrew' et même de la folie du downgrade sur la PSP.

nous permet de continuer l'aventure PSP-GENERATION -

Qui ne connais pas le Washington Post ? Ne serait que pou ces multi citations dans les séries américaines. Plus sérieusement, un article de Mike Musgrove paru le 6 juillet parle du phénomène 'homebrew' et du 'downgrade'. Article, assez bien monté et pouvant donner une idée ce la scène homebrew au grand public.

En tout cas, quelle meilleure pub pour le DOWNDATER pouvait -on espérer ?

Voici l'article original:

Routine Upgrades Are the Bane of 'Homebrew' Enthusiasts

By Mike Musgrove
Thursday, July 6, 2006; Page D04

Independent programmers are working on ways to listen to Internet radio and wirelessly check e-mail through the handheld Nintendo DS game device. Elsewhere, some jokers figured out how to get a playable version of Doom onto the iPod.

When one popular Tetris-like game, called Lumines, was not released for the Nintendo GameBoy, one programmer made his own knockoff version, which he called "LumineSweeper."

These are the things that happen inside the "homebrew" scene, the online place where hacker skills and video game culture overlap. For the enthusiasts in this community, figuring out how to make a Nintendo game work on a Sony device is as much fun as playing the games.

For the past year or so, a favorite device among homebrew tinkerers has been the slick PlayStation Portable, Sony's answer to the GameBoy. The PSP plays audio and video files and comes with built-in wireless technology. For the homebrew crowd, the device's capabilities -- and its built-in software safeguards -- are like candy.

For months, though, the PSP homebrew scene had been nearly dead, thanks to software updates from Sony designed, in part, to shut the tinkerers down. As of this past weekend, however, the game is on again.

PSP owners have to install Sony's PSP updates if they want to experience the latest off-the-shelf titles, but the updates generally offer users only a few new features or tools. Quietly, though, they close the security holes that programmers exploit to do their tricks.

So lively is the homebrew scene that some PSP fans -- it's impossible to say how many -- say they don't buy or play new games because they don't want to upgrade their gadgets and lose their homebrew software. There's even a circulating joke slogan: "Friends don't let friends upgrade their PSPs."

Unable to break through recent versions of the Sony software, PSP homebrewers have moved on to another trick: downgrading their PSPs to earlier versions.

Thanks to a new file recently posted on the Web, PSP owners with version 2.6 software are able to roll back their devices to the more hacker-friendly software version 1.5. And if any recent game title for the Sony device has generated as much excitement online as this underground developer's announcement, I missed it.

Programmers also have been working away at hacking Microsoft's Xbox 360, but it's unclear how successful they've been. From screen shots floating around the Internet, it looks as though some clever person may have figured out how to put a larger hard drive into the console than the one the machine comes with out of the box -- but the shots could also easily have been faked by somebody spending a few idle minutes with Photoshop.

Microsoft has made bold claims about how secure the Xbox 360 is -- just the sort of comments that egg hackers on. But so far, nobody appears to have cracked the 360's security open enough to allow for the installation of free software like Xbox Media Center.

That software, developed by hobbyists, made Microsoft's original game console a more functional home entertainment system than much of what is commercially available today. The program has such a stellar reputation among techies that I've known of some folks who don't care for video games much but bought an Xbox just to use it.

Console makers dislike this sort of tinkering because it opens the door to piracy. The same tricks that make an Xbox more functional to power users are the same tricks that override the controls put into place to keep users from playing illegally copied versions of games.

For inexperienced consumers, there's a huge risk with tinkering on these gadgets. At the very least, you'll void your warranty as soon as you crack open a game-console case. And game devices that connect to the Internet can give their makers stronger ways to register their disapproval: Microsoft throws anyone that it detects as playing with a "modified" Xbox off its online service

The worst-case scenario for this type of hobbyist is a bit scarier: Install some amateur software code the wrong way, and it can turn that console or portable gadget into a useless piece of plastic and metal. In the gamer-hacker community, this is called "bricking" -- as in, that's what you just turned your $400 game console or $250 PSP into.

Et pour les anglophobes, voici une traduction de l'article par notre traducteur SaKaCoCo:
Des programmeurs indépendants travaillent dur pour écouter de la radio par Internet et vérifier ses e-mails par Wi-Fi grâce à la Nintendo DS. Autre part, quelques génies ont sortis un Doom pour iPod.

Quand le plus populaires des Tetris-like, Lumines, n'est pas sorti pour la Gameboy, un programmeur créée sa propre version, "LumineSweeper".

C'est ce qu'on appelle un "homebrew". Pour l'enthousiasme dans cette communauté, apprendre comment faire un jeu Nintendo qui fonctionne sur une console Sony est aussi amusant que de jouer aux jeux.

Depuis l'année dernière, un nouveau support pour les homebrews fit son apparition, la PSP, réponse de Sony à la Gameboy. La PSP joue des films, de la musique, et est compatible avec le WiFi. Pour les "homebrews makers", les capacités de cette console - et ses failles - sont comme des sucreries !

Depuis quelques mois, la scène PSP était presque morte, merci aux MAJ du FW qui empêchait d'utiliser les homebrews. Mais maintenant, le jeu est de retour.

Les utilisateurs de la PSP doivent installer les MAJ de Sony si ils veulent jouer aux derniers jeux mais généralement, les mises à jours offres de nouvelles options ou outils. Et, doucement, ils bouchent les failles utilisées par les programmeurs.

Alors, quelques fans de PSP - c'est impossible de dire combien - disent qu'ils n'achètent pas ou ne jouent pas aux nouveaux jeux car ils ne veulent pas upgrader leurs PSP et perdre ainsi la possibilité de jouer aux homebrews, il y a même un slogan circulant : " Amis, ne laisser pas vos amis upgrader", in english : Friends don't let friends upgrade their PSPs.

Avec l'impossibilité de cracker les nouveaux FW de Sony, les homebrewers entrent dans une nouvelle ère: celle du downgrade de PSP.

Grâce à un nouveau fichier récemment posté sur le Web, les propriétaires de PSP avec la version 2.6 peuvent passer en 1.5 et si n'importe quel jeu récent (from Sony) à fait autant de bruit que cette nouvelles, je l'ai manqué :p .

Les programmeurs ont également essayé de hacker la Xbox 360 mais on ne sait pas jusqu'où ils sont allés. Beaucoup de Screenshots circulent sur le Net comme par exemple mettre un disque dur plus important mais ils peuvent être aussi faked par quelqu'un ayant passé 2 minutes sur Photoshop.

Microsoft a sécurisé un maximum sa Xbox360 et apparemment, personne n'a réussi a ce jour à installer des logiciels tel Xbox Media Center.

Ce logiciel, développé par des fans, on fait de cette console un portail multimédia qui est ce qui il y a de mieux. J'en connais, qui achète une Xbox 360 juste pour utiliser cette fonction.

Pour les acheteurs inexpérimentés, il y a un grand risque avec l'utilisation de ces gadgets. Si vous brisez la garanti en ouvrant la console, et que vous jouez online, le jeu peut détecter que vous jouez avec une Xbox modifiée et donc afficher ce message: Microsoft throws anyone that it detects as playing with a "modified" Xbox off its online service.

Ce scénario est un peu plus effrayant: Installer du code non officiel peut faire de votre console une pièce de plastique et de métal inutilisable, Dans le jargon hacker, ce phénomène est appelé "brickage". Et dans ce cas là c'est une brique à 400 euros ou pour une PSP à 250 euros.

Source : DCEmu - The Washington Post

Commentez cette news en cliquant ici

Pour commander chez Lik Sang, cliquez ci-dessous:


lik-Sang

nous permet de continuer l'aventure PSP-GENERATION -

Commenter 9 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
Hiwyx a écrit:Quelle traduction ! Beaucoup de travail, bravo sakacoco. Par contre, était-ce bien utile ? Je veux dire, ca reste un article, tout ca, on sait, non :P ?


oui mais voir un tel encart dans un journal de renom est une cjhose fabuleuse.

Imagine le nombre de gnes qui lisant ceci vont aprnedre que leur console peut faire plus que ce qu'il l'imaginait ?
Signaler Citer
caux
c'est un très bonne article, et comme dit magixien, çà va vite faire le tour.

presse, puis télévision... puis loi pour contrer tout çà (puis nouveau firmware de sony).

je crois qu'on ne devrait pas se montrer au grand jour comme çà.
Signaler Citer
Sakacoco
caux a écrit:c'est un très bonne article, et comme dit magixien, çà va vite faire le tour.

presse, puis télévision... puis loi pour contrer tout çà (puis nouveau firmware de sony).

je crois qu'on ne devrait pas se montrer au grand jour comme çà.


Perso, j'espere un nouveau firmware, je m'ennui en 2.71
Signaler Citer
Anonymous
je ne regrette qu'une chose c'est que cet article dise qu'il est impossible de jouer avec les nouveaux jeux si on downgrade ce qui est faux grace a devhook.

et dans un sens je suis d'accord avec caux si sa commence a faire trop de bruits chez les "non initier" sa risque d'entrainer des conséquences facheuses
Signaler Citer