Actualité
double fine adventure mini

Les dons pour les projets de jeux vidéo explosent

par
Source: Joystiq

Et nous disons merci à Double Fine pour l'effet papillon.

Avant de commencer cette news, faisons un petit rappel des faits. Double Fine est une « petite » entreprise de développement, auteurs  de Brutal Legend et autres joyeusetés sorties sur de nombreux supports. Pour leur dernier projet, « Double Fine Adventure », ils se sont décidés à faire appel à la générosité des internautes. Le but ? Réunir assez de fonds pour financer le jeu en ne montrant que des idées, des envies. Le résultat ? L’objectif était de 400 000 $, qu’ils ont réunis en seulement 8 heures. Les donateurs ont été tellement emballés qu’ils ne se sont pas arrêtés là, et le studio a finalement collecté plus de 3 300 000 $. La collecte s’est passée sur le site kickstarter.com, spécialisé dans ce type de financement de projet.

Cet engouement s’est finalement étalé à tout le site, et spécialement à la section jeux vidéo. En effet, depuis l’exploit de Double Fine, le site enregistre une explosion des dons pour les autres projets (ci-dessous, l’avant/après Double Fine pour les projets de jeux vidéo, représenté par la ligne verte).

double_fine_kickstarter_graphique

Une bien belle histoire qui nous fait croire qu’en ces temps difficiles, au beau milieu des restructurations et licenciements, il reste de l’espoir pour les entreprises et indépendants du secteur vidéoludique. Si vous souhaitez proposer un projet (en Anglais seulement), c’est le moment !

Commenter 13 commentaires

Kreep
Frodon a écrit:L'effet papillon ? vous êtes sûrs de savoir ce que ça veut dire ? C'est plutôt l'effet "boule de neige" qui serait adapté à ce cas...


L'effet papillon c'est la conséquence disproportionnée d'un acte minime sur un environnement complexe. Ici, Double Fine fait une demande de financement pour un petit jeu (le battement d'aile) et déclenche une tornade de dons pour d'autres projets. Les deux tournures sont correctes.
Signaler Citer
snakeponge
Kreep a écrit:
Frodon a écrit:L'effet papillon ? vous êtes sûrs de savoir ce que ça veut dire ? C'est plutôt l'effet "boule de neige" qui serait adapté à ce cas...


L'effet papillon c'est la conséquence disproportionnée d'un acte minime sur un environnement complexe. Ici, Double Fine fait une demande de financement pour un petit jeu (le battement d'aile) et déclenche une tornade de dons pour d'autres projets. Les deux tournures sont correctes.



Oui mais l'effet papillon est censé être quelque chose de négatif, de plus le lien entre l'evennement initial et celui qu'il provoque est beaucoup moins évident que ce qu'on a dans l'article, bref je suis pas là pour chipoter:
Je me demandais, les gens qui investissent donnent-ils des dons (et donc sans retour)? Si oui je comprend pas trop cet engouement, c est pas comme si les jeux étaient offert à la fin.. Ce serait plus logique en cas d'investissement rentabilisés si les projets marchent
Signaler Citer
Kreep
@snakeponge : Ca dépend mais rien est obligatoire. Les récompenses marchent par palier. Dans tous les cas, tu donnes bien plus que la valeur de ce qui est donné. Il y a plein de sites du genre (Ulule pour la France par exemple), et en ce moment ça marche plutôt bien !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
AirborneCody
J'espère que cette méthode de financement par les joueurs va se répandre et être de plus en plus utilisée, notamment par les studios connus. Cela leur permettrait de se libérer des contraintes des éditeurs. On peut imaginer le meilleur après : prix des jeux neufs moins chers, moins de jeux en kit :)
Signaler Citer
chronoss2
cela prouve bien que le jeuvidéo est en train de toucher le fond de plus en plus car les studios ne sont pas capables de s'autofinancer.. Moi qui rêvais de développer des jeux vidéos quand j'étais gosse je suis bien heureux d'avoir choisi autre chose..
Signaler Citer
Kreep
chronoss2 a écrit:cela prouve bien que le jeuvidéo est en train de toucher le fond de plus en plus car les studios ne sont pas capables de s'autofinancer.. Moi qui rêvais de développer des jeux vidéos quand j'étais gosse je suis bien heureux d'avoir choisi autre chose..


Tant de pessimisme, ça me rend triste xD Je trouve qu'au contraire c'est la preuve que les gens sont toujours prêts à payer pour des jeux-vidéo. Ce qu'ils attendent, c'est des bons jeux. Les petits studios ont plus d'avenir que les plus gros aujourd'hui, parce qu'ils font des jeux avec plus d'amour et que ça se voit forcément. Il y a de l'avenir dans le jv, il faut juste s'adapter à l'époque.
Signaler Citer
chronoss2
Kreep a écrit:
chronoss2 a écrit:cela prouve bien que le jeuvidéo est en train de toucher le fond de plus en plus car les studios ne sont pas capables de s'autofinancer.. Moi qui rêvais de développer des jeux vidéos quand j'étais gosse je suis bien heureux d'avoir choisi autre chose..


Tant de pessimisme, ça me rend triste xD Je trouve qu'au contraire c'est la preuve que les gens sont toujours prêts à payer pour des jeux-vidéo. Ce qu'ils attendent, c'est des bons jeux. Les petits studios ont plus d'avenir que les plus gros aujourd'hui, parce qu'ils font des jeux avec plus d'amour et que ça se voit forcément. Il y a de l'avenir dans le jv, il faut juste s'adapter à l'époque.
il y en a qui pleurent parce que le prix de la baguette a augmenté de 2cents avec l'arrivée de l'euro, je trouve ça assez paradoxal.. mais logiquement qui dit dons dit manque de moyens. Donner des dons et payer les jeux plein pot plus les DLC je trouve ça absurde.
Signaler Citer