Actualité
Monument Valley Forgotten Shores  (7)

Dan Gray, producteur de Monument Valley, s'exprime sur les bienfaits du piratage

par
Source: Gameindustry

Quand certains s'insurgent, d'autres avaient déjà tout prévu.

Pendant que certains développeurs mettent en place des mesures antipiratage dans leurs jeux, comme Croteam avec The Talos Principle par exemple, d'autres préfèrent voir la situation autrement, allant même jusqu'à présenter cela comme une chose positive pour leurs titres. C'est le cas d'ustwo, le studio ayant créé Monument Valley, dont Dan Gray, producteur du jeu, s'est exprimé sur le sujet.

Malgré le fait que le titre n'ait été acheté que par 5 % des joueurs sur Android, et 40 % sur iOS, monsieur Gray se veut plutôt rassurant puisqu'il précise que la majorité des personnes l'ayant obtenu de façon illégale ne l'auraient pas acheté au final. En partant de cela, il précise qu'il ne s'agit donc pas d'une perte de revenu, et que ces personnes ont probablement recommandé Monument Valley à des amis qui ne sont pas forcément des experts, et qui l'ont donc acheté, transformant le piratage en marketing gratuit.

Dan Gray continue en expliquant que le studio ustwo n'a aucune raison de se plaindre du grand nombre de joueurs ayant piraté leur jeu, puisque cela était ce que les développeurs avaient prévu avant la réalisation du titre.

Étant donné la facilité d'installer des applications obtenues de façon illégale sur Android, il n'est pas réellement étonnant de voir de tels chiffres, certains développeurs finissant par changer le prix de leurs jeux pour qu'ils deviennent gratuits, comme ce fut le cas avec Dead Trigger. D'autres s'amusent simplement à offrir aux pirates directement une version crackée, comme Greenheart Games avec Game Dev Story, dans une version où le fruit de votre travail finissait par être piraté en masse.

monument valley screenshot  (2) 1

Commenter 20 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Zek
Un autre rédacteur en détresse, Zek à la rescousse!

Ce n'est un secret pour personne, un jeu piraté ce n'est pas une vente de perdu car de toute façon le pirate n'avait pas l'intention de passer à la caisse.

Par contre le piratage à des conséquences inattendus (comme l'article le souligne) quand le pirate s'aperçoit que c'est un excellent jeu et vu le temps passé dessus. Il est alors plus enclin à acheter en cas de suite. C'est un peu mon cas avec la série Anno, découvert par ce biais puis j'ai acheté les suites à savoir Anno 1404 + extension et Anno 2070 en édition complète.

Si on empêche un pirate de jouer de façon illégale ça revient forcément à une réelle perte pour les jeux à venir du studio de développement. Je sais que beaucoup ont du mal avec cette réalité mais c'est pourtant le cas.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Akabane87
Bah voyons... démocratisons donc le piratage. Comme ça les derniers 20% de gens qui payent normalement leurs jeux sur android finiront eux aussi par trouver ça "normal" de pirater (non que dis-je, ils se proclameront même "bienfaiteurs")...


edit : @Zek : les demo de jeux sont là pour ça à la base. Vu le nombre de jeux qui sortent par an. Même le plus fervent acheteur n'a plus les moyens de se payer tous les jeux "biens" auxquels il aspire jouer. Donc si le facteur prix n'est plus le rempart contre l'acquisition en masse de tous ces jeux, et qu'en plus en valorise le piratage, alors tous les gens qui étaient jusque là foncièrement contre le piratage, n'achèteront plus que les jeux qu'ils estiment être dans le top du top du panier, et pirateront les autres sans jamais les acheter.

edit2 : Dat phrase ! xD Je dois avoir des origines communes avec Proust :lol:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
@Zek : arrête, FickTiff est bien plus populaire que TJ =D

J'ai eu la chance d'avoir eu le jeu offert par l'application Amazon (chaque jour un jeu gratuit), et quel bonheur ! A faire absolument !

Mais ce producteur a raison, je n'aurais jamais acheté ce jeu sinon. Parce que j'achète jamais de jeux sur smartphone, j'prends que du gratuit/free-to-play.

De façon plus large, tous les jeux que j'ai cracké, jamais je les aurais acheté. Je serais passé à côté, pas grave. Par contre j'achète souvent après coup des jeux que j'ai piraté et qui m'ont plus, histoire de le refaire dans de bonnes conditions et de soutenir les développeurs.
Quand je vois le prix de certains jeux, faut pas tomber sur un truc que t'aimes pas quoi... Déjà que j'ai du mal à payer mon loyer, alors acheter un jeu vidéo au feeling, même pas la peine d'y penser.

EDIT: @mon VDD : des démos, sur PC, ça se fait de plus en plus rare hein. Pour tester un ordi portable récent j'ai trouvé que The Evil Within en jeu de moins de six mois quoi... Youhou...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Le piratage est déjà démocratisé et même auprès des consommateurs qui achètent régulièrement, l'ignorer/fustiger comme tu le fais n'aide pas. Quand tu comprends les causes du piratage et ce qui le rends populaire alors tu peux t'en servir à ton avantage.

M'enfin je ne vais pas te faire changer d'avis, y'a une industrie qui à louper le virage du numérique et qui s'en mords encore aujourd'hui les doigts car niant et refusant le changement de consommation de ses clients.


@Clint008: peu importe je supporte désormais les rédacteurs en détresse, pas de discrimination sauf pour les articles inintéressants genre avec le film de Steve Jobs, Nobu... désoler mais pas de soutien pour toi! :mrgreen:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Anthony P.
Zek a écrit:Un autre rédacteur en détresse, Zek à la rescousse!

Va plutôt sur les news WP pour ça :o

Zek a écrit:peu importe je supporte désormais les rédacteurs en détresse, pas de discrimination sauf pour les articles inintéressants genre avec le film de Steve Jobs, Nobu... désoler mais pas de soutien pour toi! :mrgreen:

Genre je suis en détresse quoi, je fait les news qui me plaisent avant tout, temps pis si ça ne suscite que peu de réactions :mrgreen: (même si c'est mieux quand du peuple viens débattre u_u)

Akabane87 a écrit:les demo de jeux sont là pour ça à la base.

Là est le problème sur les jeux mobiles, très peu ont des démos, et c'est là où Windows Phone fait très fort, puisqu'il est possible de profiter d'une version d'essai sur 98 % du catalogue (qui s'élargit de jour en jour qui plus est).
Je me souviens d'une news paru sur xboxgen où un développeur vantait les mérites des démos il y a quelques années, depuis les démos se font de plus en plus rare, et c'est bien dommage !
Que ça soit clair, je ne fait pas l'apologie du piratage, mais ça permet de découvrir des pépites, que finalement tu achète car tu souhaite soutenir les développeurs et parce que tu aime le jeu(même si finalement une minorité feront ça).
Après que peuvent faire les développeurs contre le piratage aujourd'hui ? Rien, regarde Denuvo, ça aura tenu 2-3 mois, et en plus ça pourris l'expérience des acheteurs day-one en alourdissant la charge processeur. Autant qu'ils s'en accommodent comme l'ont fait ustwo.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Tu vois tu viens de reconnaître qu'un débat vaut mieux que rien du tout, désormais j'ai trouvé ma vocation sur Gamergen!
Venir en aide aux rédacteurs, ensemble nous combattrons la solitude qui vous accable après la publication d'un article!! :mrgreen:


Concernant les démos surtout sur ordinateur on est plus dans les années 90 et début/milieu des années 2000. Ouvre les yeux. ^^

Et une démo ce n'est pas suffisant de toute façon, c'est un peu comme les trailers de la mort qui tue pour les films et finalement tu es déçu du film alors que le trailer donnait une autre impression.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
Une démo te donne quand même un bon aperçu des graphismes et de la jouabilité, et ce dernier point est très important. J'me souviens avoir bavé devant le remake de Syndicate, et une fois le jeu en main, énorme frustration, la maniabilité était foireuse et les gunfights pas dynamiques pour un poil... Chose que j'aurais pu déceler avec une démo.

C'pour ça, sur PC y'a plus de démo, donc impossible de savoir si c'est jouable avant de passer à la caisse. Ou par TPB...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Akabane87
S'en accommoder est une chose, aller crier haut et fort que c'est "bien" en est une autre. Je mets ma main à couper que dans moins de 3 ans ce studio aura mis clé sous la porte à parier sur la pub engendrée par le piratage. Personne ne peut prévoir à l'avance un budget en se basant sur une "pub" de ce type. C'est bien beau de savoir que les gens apprécient globalement ton jeu et d'avoir un nombre exorbitant de joueurs. Mais c'est une tout autre histoire d'aller parier sur le nombre d'acheteur qu'il y aura sur le prochain opus en se basant là dessus.

@Zek : alors on devrait adopter le même modèle pour tous les biens de la vie courante. Tu prends un plat préparé, il ne te plait pas, tu t'en vas sans payer. Ton patron t'embauche pour un job X, ton travail ne lui convient pas alors que ton CV en mettait plein la vue, alors il ne te paie pas ? Et sinon si ton travail lui plait il décide de te payer l'année suivante en se disant que c'était pas mal en fait ton travail de l'année précédente. Si toute la société devait reposer sur des "satisfait ou remboursé" (ou plutôt "non satisfait donc non payé"), alors ça serait une belle pagaille.
On est en 2015 et pourtant tous les jeux que j'ai acheté sur vita quasiment ont été achetés après avoir joué à la démo sur le psn. Et pas une fois j'ai eu l'impression que la démo était bien alors que le jeu final ne l'était pas.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Le jeu vidéo n'est pas un besoin vital.

Tu reprends ce que je dis et tu l'extrapoles de façon exagérer à ta sauce. Si demain personne achète sa bouffe alors l'industrie agroalimentaire fait faillite et on est bon pour aller chercher sa salade dans la forêt, à faire son jardin, etc... wait en faite ce serait bien en quelque sorte surtout pour la santé ?! lol

Non sérieusement tout ce qui est divertissement n'est pas vitale, je ne dis pas que ça ne mérite aucun salaire pour ceux qui créaient et en vivent de ce métier sauf que c'est inévitable le piratage et qu'être négatif à son encontre n'est pas productif. Au lieu de pleurer et d'attendre inévitablement une mort lente et douloureuse (voir une perfusion de l'état et des lois à son avantage comme un parasite (copie privé, tout ça)), la recherche d'une solution comme comprendre l'origine, le succès est un bon point de départ. Vient ensuite le raisonnement du style; es-ce que je peux me servir de ce phénomène à mon avantage ?

Ce milieu n'est ni noir ni blanc, il demande qu'à être compris, pour celui qui y arrive alors ce n'est plus un problème.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Akabane87
Belle réflexion mais tu soulèves justement le point essentiel du problème : est-ce que je peux me servir de ce phénomène à mon avantage ?

Ce Dan Grey ne répond pas à cette question : il affirme juste que ça lui fait de la pub (sous entendu dans l'espoir d'augmenter ses prochaines ventes). Et c'est justement là que je reste extrêmement dubitatif...

Aller crier haut et fort à qui veut l'entendre que le piratage est bénéfique pour l'industrie du jeu vidéo est une ânerie monumentale vu qu'il ne fournit pas de preuve tangible et de chiffres sur les "réels bénéfices" apportés par le piratage.


Je ne vais pas te cacher que je bosse justement dans le domaine du jeu vidéo (et pour une grosse boite qui plus est). Donc oui, quand on sait que le salaire brut d'un ingénieur informaticien dans le jeu vidéo est nettement plus bas que dans les autres domaines de l'informatique, et que ce qui compense ce salaire est la prime de rentabilité, on se sent un peu plus concerné par le piratage que les autres.
Je dis pas que chercher à tous prix à empêcher le piratage est une bonne chose. De mon point de vue c'est de toute façon impossible. J'en appelle juste à la moralité et au bon sens de chacun et je rappelle simplement que le piratage est du vol pur et simple (et que le fait de vendre un jeu plus de 60€ est aussi du vol je l'admet volontiers (mais n'est pas puni par la loi)).

Pour terminer je rebondirai juste sur "tout ce qui est divertissement n'est pas vital" pour dire que ce qui n'est pas vital n'est pas forcément sensé être accessible à tous gratuitement. Les vacances au ski ne sont pas vitales et pourtant les pistes de ski ne sont pas gratuites (bien dommage d'ailleurs). La différence c'est que les gens qui n'en ont pas les moyens ne vont pas au ski, tout comme il serait logique qu'il ne jouent pas aux jeux vidéo. C'est juste que le piratage a été tellement banalisé au cours des dernières décennies que les gens ne réalisent même plus que c'est du vol.


Et comme j'arrive jamais à me décider a arrêter, la solution qui se fait de plus en plus contre le piratage est d'ajouter de plus en plus de features onlines dans les jeux afin d'obliger à avoir une connexion à un serveur et donc garantir un contrôle des utilisateurs. Et comme rien n'est noir ou blanc, le marketing en profite bien souvent pour monétiser des objets in game dans des jeux déjà payés par l'utilisateur. Et hop on est reparti pour un nouveau tour : "c'est trop cher donc je pirate donc on trouve un moyen de faire payer toujours plus donc..."

Il n'y a pas de solution miracle mais je reste certain que si par miracle les gens arrêtaient d'un coup de pirater et boycottaient les jeux trop chers, alors logiquement tout redeviendrait normal. Mais bon... faudrait que les pirates comme les investisseurs soient raisonnables ce qui n'est malheureusement pas le cas...
Signaler Citer