Actualité
Dragon Ball Super Episode 67 images (2)

CRITIQUE - Dragon Ball Super : notre review de l'épisode 67

par

Nos héros tentent le tout pour le tout pour débarrasser Zamasu de l'univers. La fin d'un arc en vue !

Trunks est passé à l'action et, grâce à l'énergie des survivants, a pu vaincre le terrible et puissant Zamasu. Seulement voilà, ce dernier n'est pas tout à fait achevé et se matérialise en une sorte de fumée noire afin de dominer le monde et exterminer une bonne fois pour toutes les mortels. Son Gokû et sa bande ne savent plus où donner de la tête, notre héros trouve alors un objet dans sa poche qui va l'aider à mettre un terme à toute cette histoire.

Dragon Ball Super Episode 67 images (3) Dragon Ball Super Episode 67 images (1)

L’épisode 67, dans l'ensemble, est plutôt lent. Nos amis sont à bout de force et cherchent des solutions pour passer enfin à autre chose. La Toei Animation exhibe ici quelques séquences apocalyptiques pour faire ressentir la tragédie de la situation à l'image. Pour le coup, le téléspectateur est captivé et attend le dénouement avec hâte.

Ces quelques minutes jouent sur des moments poignants pour émouvoir, les adieux sont touchants. L'arc prend fin, un ouf de soulagement se fait ressentir. Alors quoi ? Le fan se relâche et se pose la question suivante : qui sera le prochain grand méchant de Dragon Ball Super ?

Verdict : 3 étoiles sur 5


 Preview de l’épisode 68 de dimanche prochain :


Note : tous les dimanches est diffusé un épisode de Dragon Ball Super sur Fuji TV au Japon à 9 heures du matin (heure locale). Nous sommes sur place, c'est pourquoi nous vous proposons nos impressions chaque semaine. N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.


redacteur vignette kabuto rider Martial DUCHEMIN (kabuto_rider)
Rédacteur - Spécialiste Japon
Résident au Japon, adore les balades à Akiba, les soubrettes dans les rues, les salles d'arcade, le rétrogaming et Street Fighter. Ma vie est vouée à Dragon Ball.
Suivre ce rédacteur : Twitter kabuto_rider GooGle+ Plus GamerGen

Commenter 11 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Mazeck
Moeras a écrit:Résumé de l'épisode en 3 mots: Deus Ex Machina


Pas vraiment, l'élément qui les a sauvé a été introduit plus tôt dans l'histoire, un Deus Ex Machina c'est vraiment quelque chose d’inattendu et imprévisible qui vient sauver les héros ce qui n'est pas le cas ici.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Vanou
Épisode qui mérite de sortir le gif de GiGi "oh tout ça n'a pas d'importance" :D
Complètement WTF mais vraiment drôle j'ai bien aimé :D (bon par contre en plus d'avoir posé mon cerveau, il a vu l'épisode et il a fait ses valises pour se barrer loin)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Ryu-Sama
Autant l'arc avec Hit était vraiment sympa autant l'arc Mirai trunks est sincèrement à ch*er :

• Bordel absolu avec ces timelines
• Pseudo hype autour de Vegetto au final un pet dans l'eau avec en guise une explication sorti d'un chapeau
• Boss prometteur mais au final merdique et mauvais
• 3694 combats avec matchs aller-retour et se faire défoncer 15x par épisode

Vivement la suite parce que là DBS est tombé dans les abîmes du n'importe quoi...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
NeoDestiny
Bon, ben j'ai déjà donné mon ressenti dans la review de l'épisode précédente.

Et cette épisode qui marque la fin de l'arc Trunks du Futur, c'est sûr que c'est devenu du gros n'importe quoi avec les voyages dans le temps et monde parallèle.

Personnellement, j'aurai bien imaginé un scénario ainsi : Vu qu'il n'a plus son monde propre à lui-même où retourner, il devient le candidat idéal pour être recruter par le Kaioshin du Temps et devenir le premier patrouilleur du temps, ce qui permettra de faire une liaison direct avec les jeux Xenoverse.
Enfin presque, vu que ce Trunks là a les cheveux bleus tandis que dans Xeno, c'est la couleur originale, mais ça aurait été pas mal comme idée perso que de vouloir retourner dans le passé et cohabiter avec leurs doubles.

Y a juste un truc satisfaisant, c'est qu'au moins, bien qu'il est mort, Zamasu a réussi sa mission qu'il cherchait temps à accomplir, l'extinction des êtres vivants dans l'univers (merci Zen-Oh).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
FaceTween
THM077 a écrit:Un épisode de toute beauté ou la Toei a encore montré son talent...

Image


C'est quoi le problème du screen ? C'est impliqué qu'il aille le détruire avant qu'il se rende invincible par les DBS. ça me paraît logique...
Je ne suis absolument pas d'accord avec mes VDD. Dire que Vegetto est un pétard mouillé fallait oser, il est aussi bien que contre Boo, juste qu'il a un adversaire largement plus à sa hauteur, mais bon.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
THM077
Le dessin bordel, le dessin est dégueulasse pour un plan fixe >< (Bon le site a réduit l'image automatiquement!)

Ta raison c'est pas un pétard mouillé, c'est plus une humiliation de Vegito !

Attend, réfléchis bien, tu veut vraiment comparé ça :





à ça :



HUMILIATION, Vegito en sayan god ou blue, chai plus comment on appelle cette merde, qui esquive des attaques, qui se fait mettre à terre, qui inflige aucun dégât à Zamasu et pouf c'est fini on remballe, même PAS 5 min de combat XD
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Hakase
Je ne suis pas là pour défendre la série DB Super, je n'ai regarder que les deux premiers épisodes et la série ne me donne pas envie de poursuivre le visionnage.

Juste pour rappeler que Dragon Ball Z a certes des combats épiques et certains épisodes possèdent une animation incroyable mais comme des tas d'autres animes il n'a pas échapper aux épisodes bâclés et autres bavures...

[+] Afficher
Image
Image
Image
Image
Gros plan fixe sur les copains de Sangoku qui ont l'air impatient de voir le combat avec Cell ! 8-)
Image
Eh bé, l'attente valait le coup. :geek:
Image
Quel angoisse ! :ugeek:
Image

Bref, il ne faut pas faire de fixations là dessus, on parle de série possédant un nombre élevé d'épisodes, ce genre de casseroles il y en aura toujours.
Signaler Citer