Actualité
Dragon Ball Super Episode 61 images (1)

CRITIQUE - Dragon Ball Super : notre review de l’épisode 61

par

Zamasu et Gokû Black sont sous le feu des projecteurs, des explications sont données, nos héros se déchaînent.

Les choses s’accélèrent un peu plus. Après la véritable identité de Gokû Black révélée, de plus amples informations ont été livrées concernant la présence de Zamasu dans les environs et de son plan d’extermination. Son Gokû passe à l'action, entre dans le tas, mais se fait rapidement dominer. Les deux ennemis continuent de chicaner et de provoquer au point de faire sortir notre héros de ses gonds. En vain, Gokû Black et Zamasu sont trop puissants. Alors quoi ? Trunks prend la relève, un nouveau visage du guerrier germe à la surface de ce monde dévasté...

Dragon Ball Super Episode 61 images (3) Dragon Ball Super Episode 61 images (2)

L’épisode 61 est comme un roller coaster à sensation qui monte et qui descend. Le téléspectateur retient son souffle, se sent excité et retombe d'un cran avant de se prendre une ultime claque. Pour résumer cette petite odyssée de la semaine en quelques mots : du blabla, de la bagarre, encore de longs discours, mais qui tiennent cette fois-ci en haleine, et un final qui fait frissonner les aficionados. Le charisme légendaire de nos combattants est mis en avant, cela fait du bien à voir à l'écran.

Malgré un rythme lent agrémenté de quelques bouffées de chaleur, cet épisode 61 arrive à convaincre. Ici, la Toei Animation mise tout sur le « rendez-vous la semaine prochaine pour en voir plus », et ça marche. Le fan se sent comme bouleversé, chamboulé et n'attend qu'une chose, la suite des évènements.

Verdict : 3 étoiles sur 5.

 


 

Preview de l’épisode 62 de samedi prochain :

Note : tous les dimanches est diffusé un épisode de Dragon Ball Super sur Fuji TV au Japon à 9 heures du matin (heure locale). Nous sommes sur place, c'est pourquoi nous vous proposons nos impressions chaque semaine. N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.


redacteur vignette kabuto rider Martial DUCHEMIN (kabuto_rider)
Rédacteur - Spécialiste Japon
Résident au Japon, adore les balades à Akiba, les soubrettes dans les rues, les salles d'arcade, le rétrogaming et Street Fighter. Ma vie est vouée à Dragon Ball.
Suivre ce rédacteur : Twitter kabuto_rider GooGle+ Plus GamerGen

Commenter 23 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Pierre W.
D'accord avec la critique, mais j'ajouterais que dans le blabla il y a pas mal d'incohérences...

[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Comment Zamasu peut-il tuer les dieux de tous les Univers sans que ça fasse réagir le Roi de Tout ou sans que ça ait la moindre conséquence ? Zeno Sama intervient pour un tournoi tout ce qu'il y a de plus banal (ou presque), mais n'est averti de rien quand tous les Dieux de tous les Univers disparaissent ?

Et je suis pas totalement convaincu des explications données pour les timelines/réalités alternatives...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Martial Duchemin
@Romspartan117
Comme je l'ai expliqué, c'est comme un Roller Coster, quand tu montes jusqu'au sommet, c'est lent, puis durant la descente, ça fonce :).
Pour l'épisode du jour : combat + finish : 3 minutes max, puis du blabla pour tenir en haleine.

Ça reste un bon épisode, mais la semaine prochaine risque d’être bien meilleur. 8-)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Genesis
@Pomopop : totalement d'accord. Pour moi les quelques très bons passages d'action bien badass sont gâchés par toutes les incohérences / libertés scénaristiques / deus ex machina ~ "regarde mon anneau magique de dieu qui me permet de contrôler le scénario à ma guise..."

Bref à voir comment ça évolue, un peu déçu pour le coup avec autant d'idées et d'ambition de voir que ça part vraiment dans du pif scénaristique. Je pense attendre 2-3 épisodes minimum pour reprendre sinon ça risque de pas se dénouer de sitôt x)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Vanou
Vegeta en bon spectateur encore... le dieu des dieux qui fait rien...
Et beaucoup trop de passages encore dessinés à l'arrache par des Chinois...

Sinon il était quand même bien meilleur que le précédent. J'ai quand même vraiment hâte que cet arc se termine, il traine beaucoup trop en longueur et est bourré d'incohérences...
Signaler Citer
Bukaki
Pierre W. a écrit:D'accord avec la critique, mais j'ajouterais que dans le blabla il y a pas mal d'incohérences...

[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Comment Zamasu peut-il tuer les dieux de tous les Univers sans que ça fasse réagir le Roi de Tout ou sans que ça ait la moindre conséquence ? Zeno Sama intervient pour un tournoi tout ce qu'il y a de plus banal (ou presque), mais n'est averti de rien quand tous les Dieux de tous les Univers disparaissent ?

Et je suis pas totalement convaincu des explications données pour les timelines/réalités alternatives...


C'est pourtant simple à comprendre. Dans le futur, il ne reste que quelques terriens et les deux Zamasu.

Je lis partout "c'est bourré d'incohérences" mais personne ne les énumère ... à croire que personne ne comprend le scénario pourtant simple.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Aevis05
Bukaki a écrit:
Pierre W. a écrit:D'accord avec la critique, mais j'ajouterais que dans le blabla il y a pas mal d'incohérences...

[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Comment Zamasu peut-il tuer les dieux de tous les Univers sans que ça fasse réagir le Roi de Tout ou sans que ça ait la moindre conséquence ? Zeno Sama intervient pour un tournoi tout ce qu'il y a de plus banal (ou presque), mais n'est averti de rien quand tous les Dieux de tous les Univers disparaissent ?

Et je suis pas totalement convaincu des explications données pour les timelines/réalités alternatives...


C'est pourtant simple à comprendre. Dans le futur, il ne reste que quelques terriens et les deux Zamasu.

Je lis partout "c'est bourré d'incohérences" mais personne ne les énumère ... à croire que personne ne comprend le scénario pourtant simple.


Les incohérences les plus flagrantes:
Mai, si elle vit toujours dans l'univers de Trunks c'est quasi une vieille croulante (comme au début de dbgt) vu qu'il n'y a plus de dragon ball Pilaf n'a jamais été rajeuni comme notre TimeLine.

Le choix de l'époque du retour de Trunks. on sait que dans le manga il dit retourner dans le passé juste avant de se battre contre Cell... mais qu'elle époque choisit-il? j'entends par là qu'il doit garder un écoulement de temps identique au temps écoulé dans son époque sinon il change de timeline (et oui les voyages dans le temps sont très compliqué)
autrement dit il s'est écoulé environ 12 ans entre les évènements de Cell et les évènements actuels pour Trunks et pour la Z team or il a l'air encore plus jeune qu'à son apparition contre freezer et plus moche ... non attends ça c'est hors sujet xD
Par contre le fait qu'il retourne dans le passé impose le loop temporel en fait or ce n'est pas la boucle que nous connaissons (trunks va dans le passé, le passé tue les cyborgs, trunks retourne dans le futur et il tue ses cyborg mais les gens ne sont plus là, Kid trunks ne va pas dans le passé ce qui provoque la timeline de mirai trunks etc etc) or ici trunks doit retourné dans le passé car il combat black pour que black apparaissent... c'est un autoloop temporel et normalement c'est impossible...
donc niveau incohérence c'est du lourd!
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Vanou
Le Plan bidon que tout le monde voit venir à 100 km, genre ils sont vraiment tous très con pour pas le comprendre dès le début, il a un gros "je suis méchant" inscrit sur le front, et son maître qui voit qu'il a des mauvaises intentions et qui lui dévoile quand même tout ce qu'il faut pour qu'ils détruise l'univers...
Le grand dieu qui se bouge pas les fesses, Beerus non plus, Vegeta qui sert à rien, les fusions oubliées, le kaioken retombé dans l'oubli, ainsi que la technique de Hit, les Super Dragon ball, y a juste les méchants qui peuvent les utiliser dans leur plan? Chacun attaque à son tour surtout ne pas attaquer en même temps...
Les senzu quand ça les arrange...
Ça traiiiiiiine pour absolument rien...
et j'en passe et j'en passe....
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Pierre W.
Bukaki a écrit:

C'est pourtant simple à comprendre. Dans le futur, il ne reste que quelques terriens et les deux Zamasu.

Je lis partout "c'est bourré d'incohérences" mais personne ne les énumère ... à croire que personne ne comprend le scénario pourtant simple.


Sur Terre, j'entends bien.

[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Mais ça n'empêche qu'il est impossible que Zamasu ait tué Zeno-Sama, le Tout-Puissant


Et pour les timelines, si vraiment Zamasu décide d'aller dans le futur, comment a-t-il fait pour tomber dans la timeline de Trunks dont il ne sait rien ? Il aurait été plus logique qu'il tombe dans la timeline de Goku/Vegeta quelques années plus tard...

D'ailleurs, idem pour Trunks : quand il retourne dans le passé, pourquoi ne retourne-t-il pas dans son passé ? Là il retourne à une période qui date de l'après-Buu, pourquoi ne retourne-t-il pas dans "son" après-Buu ? Je vaux bien qu'il existe plusieurs réalités, mais alors il faut arrêter de parler de "simple" machine à voyager dans le temps.

Mais même si la machine pouvait traverser les réalités, qu'en est-il des Time Ring ? Même si on nous explique que Trunks a créé un anneau avec la saga Cell, comment se fait-il que Zamasu en ait pris possession (la logique voudrait que l'anneau se trouve dans l'univers 7 ?), et comment Black en a-t-il eu un deuxième ? Et de nouveau, comment Zamasu pouvait-il avoir connaissance de l'existence de cet anneau/réalité alternative ? Et quelles seraient ses motivations à s'y rendre si ce n'est pas "sa" réalité ?

Bref tu m'excuseras mais là les incohérences sont trop nombreuses que pour passer à côté...
Signaler Citer