Actualité iPhone / iPad
appleevent

Le compte rendu de la keynote d'Apple

par

La keynote d'Apple résumée pour tous les membres d'iPhoneGen !

News rédigée par darkevin et corrigée par big_ben.



D'innombrables personnes étaient présentes pour la keynote d'Apple. Steve Jobs anime le rendez-vous, voici tout ce qui a été dit ce soir.

Un produit tant attendu, existe bel et bien. Faites place à l'iPad !



L'iPad :

Une tablette fait donc son apparition et elle se nommera iPad ! Une machine splendide.

Description de l'appareil :



Le contour est métallisé, bords noirs, un dock et des icônes sont présents tout comme l'iPhone, de plus, l'iPad est très fin. Les icônes ressemblent à celles de l'iPhone : Wi-fi, Safari, iCal, Contacts, Maps, Notes, Youtube, Videos, Photos, Appstore, Itunes Store et Mail. L'accéléromètre est toujours présent. Aucun appareil photo n'est présent sur la machine, ils pensaient peut-être que l'appareil était plutôt grand et donc difficile à manier. L'iPad ne téléphone pas, il se sert seulement du réseau 3G pour internet, sûrement pour la même raison que l'appareil photo.
Comme nous pouvions nous y attendre, le clavier tactile est vraiment grand, pour être exploité au maximum. La navigation est la même que l'iPhone, tout a été inspiré de ce dernier. Le calendrier est un vrai agenda papier, l'iPad lit les vidéos mais malheureusement, aucun flash pour les vidéos en ligne. Une interface très rapide, fluide et réactive sont au menu.

Concernant le poids et la taille : 12 millimètres d'épaisseur et moins d'un kilo ! 700 grammes seulement !
L'écran s'apparente plus à un 4/3 qu'un 16/9. "Ceci n'est qu'un aperçu des capacités de l'iPad", déclare Steve Jobs, un sourire aux lèvres. Une épaisseur de 0.5" ! L'iPad dispose d'un processeur Apple A4 cadencé à 1Ghz ! Son dos a l'air plutôt bombé, comme sur iPhone 3G/3GS. On note la présence du WiFi avec norme "N", Bluetooth 2.0, et une capacité allant de 16 à 64Go.
L'iPad rejoint l'iMac en terme d'écologie, il peut tenir jusqu'à 1 MOIS d'autonomie en veille.

Applications de l'iPad :

iPhoto ressemble à son équivalent sur Mac OS. Le positionnement GPS est également pris en compte. iTunes est très bien adapté sur l'iPad. L'interface ressemble plus à iTunes qu'à l'interface de l'AppStore d'un iPod Touch ou d'un iPhone.



Il reste à confirmer que l'iPad soit multitêches : Les applications se rétractent par le haut de l'écran. Le calendrier est en grande similitude avec iCal niveau disposition, mais l'interface provient plus de l'iPhone. Sur iTunes, la liste des épisodes est à gauche et la prévisualisation est à droite. L'interface fait penser à QuickTime X.

Scott Forstall arrive sur scène, c'est parti pour les applications tierces ! "Toutes les applications fonctionnent sur l'iPad ! Il est possible de doubler les pixels afin d'utiliser les applications en mode plein écran !". Steve Jobs fait une démonstration d'un jeu automobile de l'iPhone, ainsi que de l'application Facebook. Il est possible de doubler les pixels afin d'utiliser les applications en mode plein écran, excellent !

S. Jobs revient, plus excité que jamais. Il nous présente l'application iBooks ! Elle nous fait vraiment croire que nous sommes avec notre livre, avec les pages que nous tournons... Tout semble réel ! Chaque livre coûtera 4.99$. Très avantageux, contrairement aux romans policiers ou autres achetés cher dans les boutiques. Cela ressemble à un AppStore de livres, disposant d'un top 10.
Il est possible de mettre les livres en noir et blanc ou en couleurs, et nous pouvons même y insérer des vidéos. Des livres de cours sont même disponibles. Mais où va-t-on avec cette tablette ? Désormais, les élèves Français disposeront de l'iPad ? Intéressant comme sujet.

Au tour d'iWork maintenant. "Il y a plus d'un an, j'ai demandé à nos ingénieurs de développer iWork pour iPad" déclare Steve Jobs. Toute l'interface a été modifiée, par rapport à la version Mac. Phil arrive à son tour sur scène. Il fait la démonstration en live d'iWork. Numbers est présenté en premier. Les onglets sont facilement sélectionnables avec notre doigt. La barre de menu contient peu d'icônes : simple est le mot d'ordre dans l'application. Des sous-menus apparaissent dès que l'on choisit une de ces icônes présentes afin d'accéder aux sous-fonctions.

Passons maintenant à la démonstration de Pages. Nous ne savons toujours pas s'il existe un Finder ou application semblable. Pages est très esthétique. On peut facilement faire défiler l'écran, et faire apparaître le clavier simplement en touchant une zone de texte.

Avec l'application Numbers, on peut facilement créer des tableaux ou des graphiques. Il y a un clavier spécial pour cette application, accompagné d'un pavé numérique.
Phil Schiller remet en avant le potentiel incroyable des applications de l'iPad, qui "mettent en avant cette puissance". Chaque application d'iWork coûtera 10$, un prix mérité car les développeurs ont fourni beaucoup de travail.

Tous les développeurs étaient présents ce soir :

L'OpenGL ES est exécuté nativement, et la rapidité est là ! Bien sûr, un nouveau SDK est disponible aujourd'hui pour les développeurs seulement. Les développeurs français de la société Gameloft ont été invités et félicités pour ce qu'ils ont réalisé en 2 semaines.
La tablette est aussi confortable d'un iPhone pour les jeux et semble être un accessoire idéal pour cela : les contrôles sont toujours tactiles.

Une comparaison est faite du jeu entre iPhone et iPad. Aucune manette physique, tout est tactile ! Lors de la démonstration d'un FPS avec le multitouch, on voit qu'il faut dessiner avec le doigt l'endroit où l'on souhaite tirer !

Lorsque ce fut au tour du New York Times d'aller sur scène ils annoncèrent avoir mis 3 semaines pour développeur leur application adaptée à l'iPad. D'après eux, ils ont trouvé le moyen de faire lire un journal dans une application native. D'ailleurs, ce journal ressemble à celui d'Harry Potter, avec des articles en papier et les vidéos et images qui bougent... on se croirait dans le film !

Scott Forstall se réjouit d'être présent dans "le journalisme du futur" et effectue une démonstration d'une application de dessin, nommée Brushes.

Enfin, Electronic Arts nous montre Need For Speed : Shift sur la tablette... et déclare que beaucoup de jeux pour l'iPhone avaient été développés, mais que pour l'iPad ce sera différent. "C'est comme tenir une télévision haute définition dans les mains".

Chad Evans a ensuite présenté une application pour MLB.com. Scott revient de nouveau sur la présentation du SDK et est heureux d'affirmer que toutes les applications iPhone sont désormais compatibles, en attendant celles qui requerront toutes les capacités de l'iPad.

Précisions :

Steve Jobs nous a donné quelques précisions : L'iPad se synchronisera en USB comme un iPhone. Il est compatible avec Mac et PC. Deux modèles sont disponibles : Wi-Fi, et Wi-Fi + 3G ! Il a également réussi à obtenir un abonnement Data de 60$, 250 Mo pour 14,99$ / 30$ en illimité ! De plus, AT&T n'est plus partenaires exclusif aux Etats-Unis pour cette nouvelle machine, dommage pour eux... Les autres pays devront patienter jusqu'à cet été. Autre bon point, les iPad 3G sont débridés et Steve Jobs promet une annonce concernant l'international !

"C'est le meilleur appareil jamais présenté !" annonce fièrement S. Jobs. 75 millions de personnes savent se servir d'un iPad. "Notre technologie la plus avancée dans un produit magique et révolutionnaire... Tout cela pour un prix incroyable !".

Concernant les prix :



Le prix de cette tablette est de 499$ ! Une volonté claire de démocratiser ses appareils de la part d'Apple. Il nous faudra rajouter 130$ supplémentaires pour obtenir la version 3G.
Sinon, les prix varient de 499$ à 699$ : 499$ pour la version 16Go ; 599$ pour la version 32 Go ; 699$ pour la version 64 Go.

Les accessoires :

Un dock avec un clavier sont proposés en accessoire et un support doté d'une housse est également disponible.





Source : La rédaction d'iPhoneGen
Mots-clés

Commenter 63 commentaires

yamin
fred89 a écrit:Put*** Je suis décu :( Pas de nouvelle sur un qu'elle qu'on que iphone, ou encore un nouveau firmware!!!
Pourquoi apple pourquoi???

Il préfère surement ne pas tout dévoiler d'un coup :)
Signaler Citer