Actualité
phil spencer xbox one bundle

Clause de parité : Phil Spencer se prononce sur l'existence de cette règle chez Xbox

par

Parité ou pas ? Le directeur de la division Xbox s'attaque à un sujet qui fait toujours débat, la clause de parité du Xbox Live.

Chez Microsoft, une certaine omerta (loi du silence) règne sur la clause de parité. Cette fameuse règle, dont le nom est d'ailleurs un abus de langage, stipule que chaque jeu qui sort sur les plateformes concurrentes doit sortir au même moment sur Xbox 360/One, ou dans le cas d'une sortie tardive, devra se garnir de contenu supplémentaire, sous peine de se voir refuser l'entrée sur le Xbox Live. Chris Carla, responsable du programme ID@Xbox, en avait parlé sans vraiment entrer dans les détails, il y a  quelques semaines et voilà que Phil Spencer s'y met, en restant tout aussi évasif. C'est lors d'une interview accordée à EDGE que le chef de la division Xbox a pris la parole.

Phil Spencer XboxOne

''Il n'y a pas de clause'' dira simplement Phil Spencer et décrira ensuite dans la phrase d'après ce qui s'apparente fortement à une clause du style, bien que plus permissive que celle que nous connaissons.

Si un développeur fait un jeu et ne peut pas sortir le jeu sur deux plateformes, c'est cool. Nous acceptons une sortie tardive. Nous l'avons fait par le passé et nous travaillerons ensemble. Si une autre plateforme vous offre, en tant que développeur, la possibilité de mettre au point une version exclusive du jeu à cette plateforme, et vous ne pouvez pas sortir ce même jeu sur ma plateforme toute une année durant, alors il nous faudra travailler ensemble pour faire de cette version, une version spéciale. Les gens se sont plaints, mais si vous avez passé un accord avec une tierce personne et avez été payé, je suis content, nous faisons de même.  C'est même mieux d'ailleurs, car les gens ne veulent pas un jeu de l'année dernière, ils veulent quelque chose de nouveau et de frais.

La clause de parité semble donc toujours de la partie bien qu'elle soit moins strictement appliquée qu'avant. De nombreux titres, tels que Outlast ou The Binding of Isaac sont sortis bien plus tard sur Xbox et sans contenu additionnel. Si clause il y a avait, un tel manquement aurait été sanctionné par une non-sortie. Il faut donc probablement comprendre par là que cette clause est plus une ligne directrice qu'autre chose, mais aucun doute, elle existe bel et bien.

Présentement, alors que la Xbox One est en deuxième position, ses effets sont plus néfastes que positifs, beaucoup de petits studios décidant de sortir leurs jeux uniquement sur PS4, car ils n'ont pas les moyens de développer une sortie Xbox One pour la même date où dans l'année qui suit et/ou de fournir le contenu supplémentaire exigé.

Yacht Club Games a joué le jeu avec Shovel Knight et son cross-over avec Battletoads exclusif, mais tous ne le font pas et ce sont les joueurs, et donc Microsoft, qui sont perdants dans l'histoire.

Commenter 4 commentaires

Avatar de l’utilisateur
revans
perdant? non car de nombreux jeux commence aussi sur xbox avant de faire un tour sur les autres consoles , donc on est pas perdant on a de quoi jouer en attendant les indé sortie en avance sur playstation
Signaler Citer
thekingbledar01
Comme le dit microsoft, les petits studio qui passe d'abord par une sortie pc ou ps4 avant la one, n'ont pas de sanction, vu qu'ils n'ont pas le budget, par contre les gros studio sont un peu obligé de le sortir avec du neuf, et je comprend, si destiny n'etait sortie que sur ps4. Et qu' il est dispo 1 an apres sur one, je n'y jouerais pas, car c'est un vieux jeu, que j'ai essayé chez des potes etc ....
maintenant on me dit: le jeu aura droit a 2 nouveau modes de jeu ^^ je serais preneur
Signaler Citer
fgarbez
C'est surtout un moyen de pression non avoué. Microsoft dit juste aux développeurs "Attention, si vous développez pour Sony d'abord, il est possible qu'on vous refuse de vendre sur XBox. Vu que Sony n'a pas ce genre de politique, vous avez tout intérêt à nous faire passer en priorité."

Evidemment Microsoft ne va pas priver sa machine d'un titre qui a du succès mais il met ainsi la pression sur les développeurs qui n'ont pas les moyens de se priver d'un marché afin d'être servis en premier. Je ne pense pas comme thekingbledar01 que cette clause s'applique uniquement sur les gros jeux et je pense que certains gros jeux sortiront parfois sur XBox en l'état si microsoft estime que les ventes seront intéressantes. Cette clause est juste un moyen légal de justifier une forme de chantage.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
picolojardino
sa sent la fin de la dictature MS sur les développeurs de jeux vidéo :D .....du coup les jeux seront plus frais et plein d'innovation sur toute les machines ,Le patron de la marque Xbox, Phil Spencer l'a enfin compris .....et c'est une bonne nouvelle ....car a cause de cette clause de parité,... un jeu qui sort trop tard sur une plateforme MS doit sortir trop tard sur toutes les plateformes ....pareil un jeux qui sort pauvre graphiquement sur une plateforme MS doit sortir de la même qualité ou pire sur les autre plateformes ...c'est dégueulasse de faire çà
Signaler Citer