Actualité
Cyberpunk 2077 making of 3D 4

CD Projekt RED est « sexiste » selon un tweet de The Chinese Room (Everybody's Gone to the Rapture)

par
Source: Twitter

Le studio a fait connaître son avis sur la tenue légère de l'actrice du teaser de Cyberpunk 2077.

Voilà une intervention qui risque de coûter cher à The Chinese Room, les développeurs de Dear Esther, Amnesia: A Machine for Pigs et plus récemment Everybody's Gone to the Rapture. Le studio a en effet répondu à un tweet publié par GameSpot concernant l'actualité de Cyberpunk 2077, l'article étant illustré par une photographie prise pendant la réalisation du teaser montrant une actrice peu vêtue pour les besoins de la scène.

Selon The Chinese Room, Cyberpunk 2077 sera tout aussi sexiste que The Witcher. Évidemment, il est difficile de partager sa pensée complète en 140 caractères sur Twitter, mais cette petite intervention n'a pas été appréciée des joueurs qui suivent le studio. Certains affirment ne plus vouloir dépenser un centime pour soutenir ces « néo-puritains » tandis que d'autres rappellent que Cyberpunk 2020, le jeu de rôle sur papier qui a inspiré le RPG de CD Projekt RED, comportait des illustrations tout aussi aguicheuses que la tenue portée par l'actrice. Un lecteur va même encore plus loin en les invitant à installer un mod pour porter un niqab (le voile intégral).

Alors, CD Projekt RED aime-t-il simplement les tenues sexy ou le studio polonais est-il réellement sexiste ? Seuls les joueurs peuvent en décider, mais vu le succès de The Witcher 3: Wild Hunt, la recette fonctionne.


redacteur vignette Clint008 Amaury M. (Clint008)
Rédacteur PC - Testeur
Explorateur de musique plus ou moins bruyante, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton

Commenter 17 commentaires

Avatar de l’utilisateur
HeavenlyDarkhan
Pour comprendre La réaction de The Chinese room il faut d'abord s'avoir qui ils sont

Rappeler que Jessica Curry qui est l'une des tetes du studio est trés engagée dans la cause feministe et cela se ressent dans leur jeux

Ci-dessous deux liens videos Twitter des déclarations lors des BAFTA Awards pour Everybody Gone To The Rapture qui illustre trés bien cela
=> https://twitter.com/BAFTAGames/status/7 ... 9793247232

=> https://twitter.com/BAFTAGames/status/7 ... 2621496320

Rappellons aussi qu'en Octobre 2015 dernier Jessica Curry été obligé de quitter la tete de The Chinese Room à cause d'une grave maladie.

Dans sa longue lettre de départ elle explique aussi la misogynie de l'industrie du JV

Lien officiel => http://www.thechineseroom.co.uk/blog/bl ... inese-room

Traiter The Chinese Room de puritain, c'est se tromper débat en plus d'étaler son inculture en confondant féminisme et puritanisme
Signaler Citer
unltd971
gamergen, évitez de mettre ce genre de débilités dans les news a l'avenir sa vaut mieux. La politique n'a et ne devrait jamais rien a voir dans le jeux vidéo. Ne propagez pas ce cancer.
Signaler Citer
Shad Maturi
Merci pour ces précisions HeavenlyDarkhan. Je connais très mal The Chinese Room, mais de toute manière, je prends toujours les déclarations dites "chocs" avec de grosses pincettes (ce qui ne veut pas dire que je le reproche à Gamergen hein ! Attention, je suis conscient que l'équipe ne fait que relayer l'information, chose tout à fait normale). Après, pour avoir joué aux 3 The Witcher et surtout, pour avoir lu une partie des livres de Sorceleur, je peux en partie comprendre ce qui peut révolter Jessica Curry en me fiant au portrait que tu me décris d'elle, mais à mon sens, les jeux arrivent à se contenter de proposer le pour et le contre. Ciri par exemple est tout sauf une femme pouvant faire honte à la cause féministe, je dirais même qu'elle est un modèle, sans pour autant passer par le syndrome Furiosa (quoi qu'un bout quand même, mais avec un coté suffisamment jovial et posé pour que ça ne soit pas trop flagrant), il en va de même pour d'autres personnages. Le fait est que The Witcher essaie de dépeindre une fresque sociale cohérente qui peut en effet proposer des éléments que l'on peut percevoir comme machistes (bien que n'étant que le fruit des choix du joueur et non une chose imposée dans le jeu) mais qui s'avèrent assez estompé dans un ensemble plus varié et fouillé que ça ne peut déranger que ceux qui prennent de leur propre initiative ces options. De là à dire que le studio CD Project est sexiste, cela reviendrait à mon sens à dire qu'un bon nombre de studios sont également sexistes, ce qui est un mauvais amalgame à mon sens. Néanmoins, je ne me sens pas touché par ces déclarations et si The Chinese Room le pense, je ne me sens pas scandalisé pour autant. Je ne partage pas leur point de vue, mais c'est leur point de vue et je le respecte. Pas besoin de s'emporter dès que quelqu'un ne partage pas notre avis, même si on pense que leur raisonnement est faussé :/
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Auxance M.
De 1, l'affaire Jessica Curry n'a à mon avis rien à faire ici, vu qu'elle ne fait plus parti de la société (enfin elle a un rang honorifique, mais c'est surement pas elle qui gère le compte Twitter). D'ailleurs c'est le directeur de la société qui gère le compte Twitter je crois : https://twitter.com/danpinchbeck?lang=fr
http://www.gamergen.com/actualites/the- ... y-267196-1

De 2, on ne porte pas de jugement sur l'affaire, on vous la rapporte en étayant l'article de quelques sentiments généraux de la Toile.

gamergen, évitez de mettre ce genre de débilités dans les news a l'avenir sa vaut mieux. La politique n'a et ne devrai jamais rien a voir dans le jeux vidéo. Ne propagez pas ce cancer.

La politique ? On parle ici d'un « conflit ouvert » entre deux studios, j'vois pas bien le rapport avec la politique, quelque soit le sens que tu donnes à ce mot ;)
Signaler Citer
unltd971

La politique ? On parle ici d'un « conflit ouvert » entre deux studios, j'vois pas bien le rapport avec la politique, quelque soit le sens que tu donnes à ce mot ;)


Le mot politique est aujourd'hui un mot valise où on fourre un peu tout. Je l'utilise ici (et donc utilise cette vulgarisation ironiquement je l'admet) car je pense qu'il prête au contexte: une féministe qui gueule qu'un jeu est sexiste pour attirer l'attention et parce qu'elle pense que le jeu ne convient pas à ses goûts et valeurs et qu'il devrait être changé totalement vis-a-vis de ça. Elle essaie d'instrumentaliser sa cause. Je ne vous connais pas mais à la seconde où on essaie de rallier des gens, pour moi c'est comme vouloir élargir un parti. Je dis politique parce que sa va le devenir si on se base sur les nombreux comportements dans des cas similaires (exemple l'affaire overwatch) et que l'attaquant dans ce cas n'a que ce choix pour justifier son action.
Les gens en ont de plus en plus marre de ça, c'est pour cette raison qu'autant de joueur décrit cette situation.

A vrai dire après réflexion, cet article devait apparaître. Je pense avoir mis mon premier message sous la colère mais je reste sur la position concernant la politique et les jeux vidéo.
Signaler Citer
Shad Maturi
Bah après, la politique est polysémique surtout, mais à mon sens, cette dernière a sa place dans le milieu du jeu vidéo aussi bien sur l'aspect de la politique de l'industrie que sur l'engagement politique d'un jeu (qu'il soit direct ou indirect).

Autrement, je ne vois pas pourquoi des gens se plaignent que cette news soit relayée sur le site. C'est un sujet comme un autre et c'est toujours intéressant à traiter, malgré les controverses que cela peut souligner.

Sinon, pas de soucis unltd971, chaque avis compte et puis bon, après lecture de ton dernier message, on a bien compris que tu n'étais pas un troll ;)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
nenoro
Cyberpunk 2077 je l'attends de pied ferme mais bon The Chinese Room fait juste de la pub pour CD Projekt RED.

En plus je vois rien de sexiste dans la position de la cosplayeuse... qui prête son visage pour l'héroïne du jeu (j'espère que c'est l'héroïne du jeu qu'on voit dans le trailer).

Mais en tout cas je me contre fiche que TCR crie au sexisme CD Projekt RED respect la gente féminine dans la licence The Witcher (fin j'ai cette impression que y a ce respect)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
crazymehdi a écrit:on est toujours en 2016? :lol:


L'année 1514 voudrait qu'on lui rende sa mentalité en effet :p

Nan mais de toute façon The Chinese Room ils ont trouvé le bon plan pour qu'on puisse pas critiquer le character design : faire des jeux à la première personne sans autres personnages dans le jeu !

(et, à la défense de CD Projekt RED, le jeu de rôle papier a des illustrations bien plus "hot" que cette tenue. ça reste une adaptation, faut attaquer les créateurs de Cyberpunk 2020)
Signaler Citer