Actualité iPhone / iPad
divers

Le BlackBerry interdit dans les instances européennes

par

Sale temps pour le BlackBerry, après une tempête dans le Moyen-Orient, il est dorénavant malmené également en Europe. Un nouveau coup dur pour RIM mais une opportunité pour Apple et Google.

News rédigée par Raphaell

Nous vous annoncions dans cette news que la sécurité des terminaux BlackBerry était remise en cause par plusieurs pays du fait du mode de traitement des données qui transitent systématiquement par les serveurs internes de RIM.

À l'issu d'une étude interne annuelle, la Commission Européenne a rendu il y a quelques jours son verdict : les smartphones BlackBerry sont désormais interdits dans les instances Européennes. Ce ne sont pas moins de 32000 employés de l'Union européenne qui sont concernés par cette mesure et qui, s'ils ont un terminal RIM, devront l'abandonner pour un smartphone concurrent de leur choix. La Commission a conseillé à ces utilisateurs de s'orienter vers des téléphones tournant sous Android ou iOS.





Le reproche est toujours le même : le mode de traitement des données entrantes et sortantes de chaque terminal qui exige un passage unique par les serveurs nord-américains de RIM sous format encodé certes, mais sans certitude de totale confidentialité et inviolabilité, ce qui pour des états, peut se révéler un problème de sécurité nationale.

Parmi les utilisateurs de BlackBerry les plus connus ayant dû renoncer à leur terminal, on se souviendra récemment de Nicolas Sarkozy qui a troqué le sien contre un modèle crypté de chez Thales, l'un des principaux fournisseurs de la Défense, et de Barack Obama qui a conservé le sien après modifications dans les laboratoires de la Défense américaine.





C'est la première fois qu'autant de voix s'élèvent contre un constructeur de mobiles. La concurrence ne saurait rester insensible à ce coup porté à RIM et devrait logiquement essayer d'en tirer profit en lançant des opérations de charme vers les états concernés pour vanter leurs propres systèmes de sécurité, de quoi redonner un peu de souffle à Apple et son très faible taux de pénétration de l'iPhone en entreprise, le tout en pleine tourmente Antennagate.



Source : Clubic


Commenter 13 commentaires

9876543210
C'est bête pour eux, c'est tout ce que j'ai à dire.
Cela doit être génial d'avoir un laboratoire qui nous modifit notre portable pour une totale sécurité, les constructeurs devraient le faire dès le début, malgré l'investissement que cela doit coûter... ;)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Par plusieurs pays il faut comprendre "pays obscurantisme". Ce sont surtout les pays arabes genre Emirats Arabes Unis, l'Arabie saoudite suivi pour le gouvernement indien pour le cas de l'Inde, l'Indonésie, le Liban et L'Algérie. Nous avons une belle brochette de pays respectant les droits de l'homme et la démocratie. On sait tous que la raison expliquer est fausse et sert uniquement à empêcher les opposants de ses pays de s'organiser et de manifester.

Par contre à titre d'exemple la France et le parlement européen eux n'interdisent pas les Blackberry à la population mais uniquement dans les ministères en France et à la Commission et au Parlement européen.
Signaler Citer
rygare
Lyacos a écrit:Par plusieurs pays il faut comprendre "pays obscurantisme". Ce sont surtout les pays arabes genre Emirats Arabes Unis, l'Arabie saoudite suivi pour le gouvernement indien pour le cas de l'Inde, l'Indonésie, le Liban et L'Algérie. Nous avons une belle brochette de pays respectant les droits de l'homme et la démocratie. On sait tous que la raison expliquer est fausse et sert uniquement à empêcher les opposants de ses pays de s'organiser et de manifester.

Par contre à titre d'exemple la France et le parlement européen eux n'interdisent pas les Blackberry à la population mais uniquement dans les ministères en France et à la Commission et au Parlement européen.

En attendant de tous les pays que tu cites, la France est la première à avoir été condamné par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour torture notamment.


A bon entendeur
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Dans les pays que je cites la pratique de la torture existe depuis toujours et perdure encore et il en va de même pour tous les pays du monde donc je t'invite à rester sur le sujet à savoir l'interdiction des Blackberry comme je le fait et ma réponse commente la news.
Signaler Citer
Fares454
Lyacos a écrit:Par plusieurs pays il faut comprendre "pays obscurantisme". Ce sont surtout les pays arabes genre Emirats Arabes Unis, l'Arabie saoudite suivi pour le gouvernement indien pour le cas de l'Inde, l'Indonésie, le Liban et L'Algérie. Nous avons une belle brochette de pays respectant les droits de l'homme et la démocratie. On sait tous que la raison expliquer est fausse et sert uniquement à empêcher les opposants de ses pays de s'organiser et de manifester.

Par contre à titre d'exemple la France et le parlement européen eux n'interdisent pas les Blackberry à la population mais uniquement dans les ministères en France et à la Commission et au Parlement européen.

A mon avis , tu n'a jamais visité le Liban.....
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Je vais pas faire une parenthèse sur chaque pays en particulier ou le Blackberry est interdit. On s'éloigne de plus en plus du sujet de départ. Dans la liste des pays que j'ai dit beaucoup font partie de ma première phrase après j'ai pas pour but de m'étaler sur le régime de chacun de ses pays.
Signaler Citer