Actualité
Atlus logo

Atlus : la maison-mère cherche officiellement un acheteur

par
Source: DualShockers

Qui va récupérer Atlus ?

Suite à d'importants problèmes de trésorerie, le conglomérat Index Corporation s'est déclaré en faillite (lire par ailleurs). En conséquence, il vient officiellement d'annoncer la vente globale de ses actifs, dont l'éditeur à succès Atlus fait partie. La première étape de la transaction financière a d'ores et déjà eu lieu et plusieurs candidats se bousculent au portillon pour racheter Index Corporation.

Dans les jours à venir, une deuxième vente aux enchères aura lieu afin de déterminer l'acheteur final, sachant qu'Index Corporation souhaite que le changement de propriété se fasse le plus rapidement possible. Pour le moment, les détails sur les firmes intéressées sont inconnus bien que, d'après Bloomberg Japan, SEGA Sammy Holdings en fasse partie. Aussi, l'enchère la plus haute aurait atteint les 20 milliards de yens. Gageons que la somme devrait encore grimper d'ici la fin du dossier.  

Pour rappel, Atlus avait tenu à rassurer les joueurs sur son avenir, estimant qu'il vivra toujours, que ce soit avec Index Corporation ou un autre. 

Atlus_logo

Mots-clés

Commenter 9 commentaires

Anonymous
J'espère que ça ne sera pas un constructeur. Je connais déjà les réactions si c'est un constructeur qui achète Atlus :
- si c'est Microsoft : "ouin ouin, font chier avec leur chéquier"
- si c'est Nintendo : "oh non, je vais devoir acheter une Wii U juste pour leurs jeux"
- si c'est Sony : "gg Sony"

Si un constructeur rachète Atlus, ça va poser beaucoup de problèmes :
- Ils éditent pas mal de shoot them up sur Xbox 360
- Shin Megami Tensei X Fire Emblem est en développement sur Wii U
- Ils éditent Dragon's Crown à paraître sur PSVita et PS3

ça pourrait donc causer des annulations de jeux, ou des pertes d'exclusivité. D'un autre côté, je n'ai pas non plus envie qu'ils aient grossir les gros Electronic Arts, Activision, Ubisoft, Take Two, Capcom et compagnie. Une solution "équitable" serait un rachat par Koch Media, par exemple.

Nous avons vu la fin de Midway, THQ, et maintenant Atlus. C'est triste. Nous allons vers la fin de la diversité.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Ghrifter
Qu'Atlus se fasse racheter par un constructeur ou parte en lambeaux comme THQ, ça va être le bordel. Je pense aussi que la meilleure solution serait qu'Atlus se fasse racheter en entier par un studio qui ne prend pas les joueurs pour des pompes à fric.
Signaler Citer