Actualité
Jean Luc Me?lenchon

Assassin's Creed Unity : deux historiens répondent à Jean-Luc Mélenchon

par
Source: Paris Match

Sont-ils d'accord ?

La semaine dernière, Jean-Luc Mélenchon s'indignait contre Assassin's Creed Unity, taxant le jeu d'Ubisoft de propagande anti-révolutionnaire, qui dénigre le peuple ("un ramassis de pouilleux") et Robespierre ("une brute sanguinaire"). Bien évidemment, le député européen n'a pas joué au jeu et se contente d'une bande-annonce de 4 minutes pour émettre un jugement sujet à polémique. Mais nos confrères de chez Paris Match n'ont pas hésité à confronter le point de vue de Jean-Luc Mélenchon avec ceux de deux historiens reconnus. Sans surprise, ils ne sont pas d'accord avec l'homme politique. Laurent Turcot, professeur à l'Université du Québec, a officié en qualité de consultant sur Assassin's Creed Unity, notamment en ce qui concerne la reconstitution des décors et de l'ambiance du Paris d'époque. Voici sa réponse à Jean-Luc Mélenchon :

Cette polémique montre toute l’actualité de la Révolution française dans la définition de la politique et de l’identité française. Ceux qui pensent que l’Histoire ne sert à rien ont la preuve qu’il faut enseigner ce moment fondateur de l’Histoire française, mais aussi occidentale.

Pour savoir si ces critiques sont fondées, il faudrait analyser la totalité des cent heures de jeu et non les quatre minutes de la bande-annonce promotionnelle mise en ligne il y a de cela plusieurs mois. C’est un manque de rigueur et de sérieux.

Une chose est sûre, Robespierre est une figure complexe qu’il faut nuancer. On ne peut qualifier l’homme de sanguinaire ou de tyran aisément. Je pense qu’il s’agit d’un homme animé par des principes, prêt à tout pour les respecter et les faire appliquer. Jean-Luc Mélenchon gagnerait sans doute à lire les ouvrages de mes collègues sur Robespierre, dont la très belle biographie d’Hervé Leuwers ou encore le numéro spécial d’Historia (hors série novembre/décembre) sur la Révolution française dans Assassin’s Creed, disponible depuis une semaine.

Ce que semble ignorer M. Mélenchon, c’est que l’historien ne travaille pas sur le passé, mais sur les traces du passé. Il est important de ne pas affirmer des choses dont nous n’avons pas de preuves.

Pour Laurent Turcot, Assassin's Creed Unity est une réussite, à tel point qu'il va l'utiliser comme outil d'enseignement. De son côté, Jean-Clément Martin, historien français, est un spécialiste des études rosberpierristes. Il rappelle que cela reste une œuvre de fiction :

Je peux comprendre que Jean-Luc Mélenchon, dont on sait l'attachement à l'histoire de la Révolution et de Robespierre en particulier, signale les invraisemblances et les erreurs dans la bande-annonce. Il convient cependant de rappeler quelques points. Il faudrait attendre d'avoir pris en compte la globalité du jeu pour comprendre que l'histoire de la Révolution est une trame dans laquelle il y a une histoire inventée autour d'un héros totalement invraisemblable [...]. Des individus et des évènements deviennent, étonnamment et involontairement, des symboles repris sans précaution par des artistes, des romanciers ou des concepteurs de jeux et de séries pour mettre en scène les habituels conflits fratricides qui déchirent l'histoire de l'humanité depuis Caïn et Abel, en passant par César et Pompée, les Bourguignons et les Armagnacs, les Iroquois et les Apaches… C’est un folklore lié au plaisir de mettre en scène l'histoire manichéenne du Bien contre le Mal.

Fin de la polémique ?

TEST - Assassin's Creed Unity : il est venu le temps des cathédrales

Assassin's creed unity preview (12)

Commenter 10 commentaires

Avatar de l’utilisateur
fan2horikita
C'est joliement dit de la part du premier historien
c’est que l’historien ne travaille pas sur le passé, mais sur les traces du passé.


Es-ce que son Parti peut lui offrir le jeu pour qu'il puissent y jouer. C'est pas comme si il avais des tonnes de boulot au parlement EU xD
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Adelio
fan2horikita a écrit:C'est joliement dit de la part du premier historien
c’est que l’historien ne travaille pas sur le passé, mais sur les traces du passé.


Es-ce que son Parti peut lui offrir le jeu pour qu'il puissent y jouer. C'est pas comme si il avais des tonnes de boulot au parlement EU xD


Pas la peine, il va te répondre ça :

Image

Merci aux trolls et à PhenixWhite qui m'ont bien faire rire cette semaine. ^^
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
azertyxpp
J'ai pas trop compris d'après les commentaires à quel moment les historiens contrediraient Merluchon ? Après avoir lu je ne vois pas pour ma part, si un historien lui dit qu'il faudrai jouer à l'ensemble du jeu à aucun moment il ne se sert de ces compétences d'historiens pour dire ça. Et il me semble que fan2 toi qui a fait le jeu tu avais bien dit que même au delà de BA Robespierre est bien un méchant dans le jeu donc.

Moi a aucun moment je ne vois un deux historiens contredire Merluchon en ce servant de ces connaissances, il lui donne même plutôt raison le premier à propos de Robespierre:
Une chose est sûre, Robespierre est une figure complexe qu’il faut nuancer. On ne peut qualifier l’homme de sanguinaire ou de tyran aisément. Je pense qu’il s’agit d’un homme animé par des principes, prêt à tout pour les respecter et les faire appliquer.

Après la seule chose de tangible qu'ils lui reprocheraient c'est qu'on ne serai pas les choses avec une grande precision notamment pour Monsieur Robespierre et que donc il ne faudrai pas ce faire l'avocat de Robespierre, mais en parallèle comme on le voit dans la citation ils disent eux même que c'est un personnage dont on peut difficilement remettre en cause l'intégrité et ces principes donc je veux bien mais bon.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
fan2horikita
@azertyxpp: Robespierre est représenté tel qu'on nous l'a enseigné à l'école. C'est à dire dur et surtout prêt à tout pour que ces idées soient reconnu par le peuple, même si pour ce faire, il doit faire guillotiné du monde. C'est dans ce sens là que je dit qu'il est "méchant" dans le jeu.

C'est ce coté là que Melanchon ne veut pas voir pour son Robespierre mais jusqu'à présent on l'a toujours dépeint comme cela, même si des écrit commencent sortir et à mettre un gros doute dessus.

Ce que moi j'ai compris des dire deux historiens, c'est que oui, le jeu se base sur l'état que l'on a fait pendant des années et des années de Robespierre mais qu'il faut nuancé aussi avec le fait que ce soit une fiction (c'est d'ailleurs bien marqué au début de chaque Assassin's Creed.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
azertyxpp
Oui je suis bien d'accord avec toi sur le fond, je ne reproche rien à Unity j'insiste surtout sur le fait que l'on pourrai écouter Merluchon et le comprendre par rapport à ces principes et ces valeurs, il me semble apporter assez d'arguments recevable et nous parle de sa vision de l'histoire de France une chose très importante pour lui.

Pourquoi le juger juste parce qu'il parlerai en mal d'un jeu vidéo ? Surtout que dans le fond il ne dit pas de mal du jeu vidéo dans son ensemble il en prendre un à part et juge son interprétation de l'histoire. On est assez loin des abrutis qui défendent le lobby des armes aux US et attaquent sans cesse les jeux vidéo du type GTA qui serai selon eux la cause de toutes les violences, meurtres... la on a de vrais abrutis qui sont bien hautement critiquable avec l'argumentation d'une langouste et généralement promouvoit le lobby des armes à côté car ils y sont actionnaires.

Pour en revenir à Merluchon on peut ne pas être d'accords avec lui mais comprendre que ça écorche ces valeurs. Moi d'ailleurs je n'apprécie pas trop Merluchon en tant que politique bien que j'ai tout de même beaucoup apprécié et partagé son point de vu sur un de ces récent discours en meeting très éloquent et courageux sans lien direct avec la politique mais de manière indirecte oui, d'ailleurs je ne suis pas sur qu'il se révèle politiquement de ce discours et de son poids, toute vérité n'est pas forcément à dire.

Pour finir plus sur du second degré, oui effectivement il est fort probable qu'il est beaucoup de temps devant lui pour jouer à ACU du coup ça c'est sûr.
:mrgreen:
Très sympa le dessin au passage Phenix :lol:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
fan2horikita
@azertyxpp: Il aurais du jouer au jeu avant de venir cracher dessus sur une simple bande annonce qui n'a même pas été faite par Ubisoft au passage. C'et surtout ça que je lui reproche

Il défend son point de vue sur Robespierre, oui, mais sans avoir toucher au jeu, on ne peut pas dire que c'est de la propagande. La Révolution Française est une période de l'histoire sombre et sanglante, elle est dépeinte comme on l'apprend dans les livres à l'école, de ce point de vue là, Ubi à fait un excellent travail et je comprend pas comment on peut cracher sur ce studio pour ça. Si ça avais été complétement folklorique, j'aurais pas dit, mais là, ça ce base exactement (avec des choses qui n'ont rien à voir avec le fait historique) sur les livres d'Histoire
Signaler Citer