Actualité
assassins creed

Assassin's Creed : pourquoi le premier épisode serait-il le meilleur ?

par
Source: Edge-Online

Un jeu incompris ?

Les premiers sont souvent les meilleurs et ce constat s'applique dans beaucoup de domaines, sauf peut-être au sein de celui du jeu vidéo. En revanche, selon Patrice Désilets, créateur de la saga, Assassin's Creed, qui met en scène Altair, surpasse les autres épisodes sur bien des points. Il a même taxé celui par qui tout a commencé de "pure", comprenez sans fioriture et sans script.

D'après les dires de l'artiste, Assassin's Creed est le titre qui offre le plus de libertés. Pour étayer son avis, il s'appuie par exemple sur la richesse des environnements : Altair pouvait effectivement se déplacer librement entre trois villes. Grâce à cela, le joueur vivait des moments uniques et faisait sa propre aventure. Dans les suites, tout le monde avait droit aux mêmes séquences, intelligemment agencées et mises en scène. Cet esprit-là s'est quelque peu perdu, mais il fallait sans doute répondre à la répétitivité devenue légendaire d'Assassin's Creed, une donnée - et une critique - que ne mentionne pas Patrice Désilets...

J'aime Assassin's Creed parce que c'est le plus "pure". Il y avait une tonne d'histoires annexes, mais elles se gardent toutes en mémoire. Vous deviez créer votre propre aventure. Dans Assassin's Creed II, nous avons créé l'aventure pour vous. Selon moi, le premier est un produit incroyable. Le deuxième est un vrai jeu avec des règles et des missions, c'est très précis. Mais, personnellement, je préfère la poésie du premier. C'est "pure" [...]. En dehors du royaume, grâce aux ballades à cheval, il y avait plein d'endroits avec des templiers et des petites histoires. Quand vous êtes près de Damascus, il y a un mec avec 35 soldats en face de lui. Si vous le tuez, ils vont tous vous chasser. J'ai fait cela et c'est devenu ma petite histoire. Avec Assassin's Creed, notre problème a été de ne jamais demander de faire ce genre de chose. La plupart des joueurs sont passés à côté de cela. Dans Assassin's Creed II, nous avions des missions pour ces séquences-là. 

assassin03

Commenter 18 commentaires

hakaveli
jeu tres tres bof !
par d'une tres bonne idée et tres tres mal exploité , c'est un jeu d'infiltration sans difficulté , il n'y a aucun plaisir dans ce jeu pour moi , tres tres loin d'un tenchu ou d'un splinter cell , une tres belle coquille mais vide a l'interieur !

si pour ce troisieme opus ils ont reussi a faire une intelligence artificiel digne de ce jeu et un plaisir d'infiltration ou l'ont transpire pour ne pas se faire reperer et des combats plus dynamique et interressant car le system des enemies qui viennent a tour de role se faire embrocher , tres peu pour moi !!

voila ce que je post et un avis personnel (note aux rageux)
tant que sa plait aux fan tant mieux ! O0
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ariakas
j'ai beaucoup aimé le 1er, je l'ai fini 2 fois.
Je n'ai pas encore eu l'honneur de jouer aux suivant, tout juste le début du 2.
(et pourtant, j'ai tous les collector d'AC).
cependant, AC1 est quand même ultra scripté, faut pas déconné.
Le 2e a tout de même un scénario, pour le début tout du moins, très fort et très prenant, ça m'a beaucoup marqué l'acharnement d'Eizio sur sa 1ere victime.
moment culte pour moi.

maintenant, va falloir que je m'y remette depuis le début :p
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
tdp-furtif
Le point central entre les villes est bien la seule chose que le premier opus a de mieux que les autres, c'est vrai que c'était génial mais ça ne suffit franchement pas pour en faire un meilleur jeu que les suivants.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
AirborneCody
J'ai adoré Assassin's Creed pour son scénario, le premier opus est en effet beaucoup plus sombre que le deuxième, Brotherhood et Revelations. C'est juste dommage qu'il soit si répétitif. Mais je l'avoue, j'ai largement préféré le gameplay et le scénario d'Assassin's Creed II et Brotherhood (celui de Revelations n'a pas beaucoup d'innovation et les rares nouveautés ne sont pas terribles).

A part ça, j'aime bien aussi la progression du premier (hormis le retour imposé dans le présent à chaque fin de séquence ADN, c'était bien lourd ça). J'aimais bien mener des investigations pour trouver notre cible, comprendre pourquoi elle a fait ces crimes et pourquoi on doit l'assassiner. Mais je l'avoue aussi, la mise en scène, les personnages, le scénario sont beaucoup plus mis en valeurs dans Assassin's Creed II :)

Aussi, j'aimais bien les confidences de nos ennemis qui étaient beaucoup mieux mises en scènes que dans Assassin's Creed II. Les cibles assassinées expliquaient leurs raisons, j'espère que ça fera son retour dans Assassin's Creed III :)
Signaler Citer