Actualité
Assassins Creed III 04 10 2012 head 1

Assassin's Creed III : une histoire de scalp

par
Source: Kotaku

Pourquoi Connor ne scalpe-t-il pas ?

Ubisoft a travaillé dur pour rendre l'histoire d'Assassin's Creed III la plus authentique, réaliste et plausible possible. Pour ce faire, les développeurs ont notamment fait appel à Thomas Deer, agent de liaisons culturelles au Kahnawake Language and Cultural Centre. Vous l'aurez très vite compris : son travail était d'aider la firme française à représenter les natifs américains de la meilleure des manières. C'est d'ailleurs une chose qu'Ubisoft a brillamment réussie, eu égard aux retours positifs délivrés par les communautés actuelles (elles semblent fières de Connor et du respect apporté par le traitement du background).

Par exemple, Thomas Deer a fait enlever un élément de gameplay initialement intégré dans Assassin's Creed III : la possibilité de scalper les ennemis. Pourquoi ? Parce que les Mohawks dépeints dans le jeu n'avaient tout simplement pas usage de cette pratique sanguinaire.

Aussi, le consultant de luxe a fait changer une cinématique dans laquelle nous pouvions voir les habitants du village de Connor en train de porter des masques cérémonieux. La raison ? Ils existent bel et bien, mais ne doivent pas être montrés, puisque faisant partie de la vie privée de la confédération iroquoise (domaine de la spiritualité).

Assassins-Creed-3-screenshot 16112012

Commenter 5 commentaires

jeyem
Bon après un jeu reste un jeu, je vois pas les spécialistes des dieux de la mythologie grec empêché Kratos tué ces mêmes dieux

Aucun jeu n'est parfait d’ailleurs ils n’ont pas enlevé les bug avant la sorti
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
ryuga
Steve301187 a écrit:Ici au moins les changements ont été faits dans un souci de réalisme et non parce qu'une communauté ayant un balai où je pense a râlé.


rien que l’histoire du masques cérémonieux on aurais pu le métre puisque techniquement on est pas la dans le jeux donc elle peut se faire dans le cadre intime.


bien l'excuse bidon que tu nous sort, le réalisme ::)
Signaler Citer