Actualité PSVita
assassin\'s creed III Liberation aveline vignette

GC 12 - PREVIEW - Assassin's Creed III: Liberation nos impressions de Cologne

par

Il est enfin dans nos mains !

Alors que les informations sur Assassin's Creed III: Liberation ont été distillées au compte goute depuis son annonce, il nous tardait d'être enfin à la Gamescom pour pouvoir poser nos mains sur ce titre qui devrait être salvateur pour la PSVita. Avoir la nouvelle console portable Sony devant soit et savoir qu'elle nous permettra de tester ce tant attendu épisode parallèle à Assassin's Creed III, a su nous faire trembler d'émotion.

P8150081Mais trêve de sentiments et entrons dans le vif du sujet. Deux niveaux sont jouables dans cette version de démonstration : A Fathfull Acolyte et Rotten Barracks. Le premier se joue dans le bayou où il faut diriger une pirogue grâce à l'écran tactile situé sous la console en glissant son doigt dans le bon sens pour pagayer et orienter correctement son embarcation (possibilité d'utiliser les touches physiques de la console pour cette étape). Vient enfin la terre ferme et un méchant alligator aussi gros que vorace nous attaque, mais grâce à la vélocité d'Aveline et à ses armes, le vilain saurien finira rapidement en sac à main. Enfin, afin de récupérer une importante lettre située dans un coffre caché dans la cale d'un navire échoué, il nous a fallu éliminer une dizaine de soldats en utilisant l'agilité et la furtivité de notre héroïne. Et là, le pur bonheur ! Aveline se déplace comme un chat, grimpant sur un arbre et sautant de branche en branche afin de finir par un magnifique saut pour venir planter sa lame secrète dans un garde peu vigilant. Alertés par le vacarme, les acolytes du malheureux se précipitent et nous permettent de découvrir une des fonctionnalités propres à cet épisode PSVita : l'assassinat en chaîne. P8150085En effet, en appuyant sur la flèche droite, l'écran se grise et nos ennemis s'illuminent en rouge. Il ne nous reste plus qu'à les toucher chacun leur tour avec le doigt et de sélectionner l'arme qui l'exécutera pour qu'Aveline se lance dans une chorégraphie macabre qui ne laissera que des cadavres derrière elle. Mais, comme pour la pirogue, les non-adeptes du tactile pourront profiter des contrôles classiques, qui permettent d'attaquer, de contrer et de donner un coup de pied à nos adversaires. Afin de récupérer le coffre, nous pouvons de nouveau utiliser l'écran tactile arrière, ou alors une petite combinaison sur les touches physiques de la console, pour que notre Assassin se faufile dans un trou de la coque, puis glisser trois doigts sur ce même écran de la droite vers la gauche pour qu'elle l'ouvre et se saisisse de son précieux contenu (et, comme toujours, il est possible de presser et maintenir enfoncée une touche pour effectuer cette action).

P8150087Vient le tour de la seconde mission qui nous plonge en plein coeur de la Nouvelle-Orléans et nous propose d'assassiner un recruteur espagnol. Pour ce faire, Aveline saute de toit en toit afin de se retrouver sur le camp où se trouve sa prochaine victime. Notre premier objectif est de nous retrouver sur un toit au centre du camp pour y détecter le vil hispanique, mais pour cela nous ne devons absolument pas nous faire détecter. Le premier garde est assassiné furtivement par-derrière alors que le second reçoit une flèche empoisonnée de notre sarbacane. Une fois notre cible principale repérée, notre héroïne fond sur sa proie telle une lionne et lui plante sa lame secrète entre les omoplates.

P8150090Graphiquement parlant, Assassin's Creed III: Liberation est LE jeu que nous attendions pour la PSVita, nous pourrions même aisément le comparer à Assassin's Creed II sur les consoles de salon. Aliasing très discret, scintillement inexistant et clipping totalement absent, ce jeu donne enfin à la PSVita le standing qu'elle mérite. De plus, Aveline se contrôle le plus aisément du monde et les fonctionnalités de combat qui sont possibles grâce aux écrans tactiles, apportent une nouvelle stratégie dans le gameplay de la série, mais restent facultatifs et les non-adeptes du tactile pourront toujours utiliser les touches physiques de la console.

Le verdict est sans appel : si vous ne deviez choisir qu'un achat pour la fin d'année sur la portable de Sony, Assassin's Creed III: Liberation est LE titre à avoir sur PSVita et il permettra certainement à la machine de se vendre enfin comme elle le mérite et de pousser les éditeurs tiers à y développer massivement de nouveaux jeux.

Commenter 16 commentaires

Tomlechti
J'ai vu un peu la vidéo d'un autre site et franchement, ce Assassin's creed 3 liberation me plaît énormément !!!

Graphiquement, il semble vraiment magnifique et les possibilités tactiles de la console semblent très bien exploiter.

J'espère, comme le dit la news, que ce titre permettra à la VITA de mieux se vendre à Noël et incitera les développeurs à être plus prolifiques sur cette console.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
dtay
Bien dosé entre les divers environnements serait le minimun pour une bonne expérience de jeu. Je leur fait confiance sur ce point et j'attend ce jeu avec impatience. Qu'on se le dise, on commence avoir des jeux qui font honneur à la ptite vita
Signaler Citer
madbo936
Graphiquement on se rapproche de Révelations le jeu est plus beau que le 2, j'avait deux craintes l'IA et une ville fantôme et il semblerait que la ville soit bien vivante, je le prendrais surement.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Miceli
Molto a écrit:Bon, bah, mois d'aout, sleeping dog, et septembre octobre, ACIII ACIIIL, faut juste ne rien acheter en septembre et ca devrait aller ^^'


Meme programme, assassin's creed et sleeping dogs !!
Le jeu va vraiment etre une tuerie
Signaler Citer