Actualité
smartphones head

ANALYSE - Smartphones : le haut de gamme en berne, les Chinois prennent la relève

par

2015, l'avènement du smartphone chinois ?

Une nouvelle page se tourne avec la fin de l'année 2014, emportant - entre autres - avec elle douze mois d'évolutions dans le domaine de la téléphonie mobile. Mais l'évolution justement, est-elle réellement remarquable, tant du point de vue du consommateur que des constructeurs ?

Le grand public ne se laisse pas prendre au jeu.

touch id empreintes digitalesSur l'année, nous avons vu défiler de nombreux smartphones, pour la plupart descendants d'une longue lignée. Samsung Galaxy S5 et Galaxy Note 4, Sony Xperia Z2 et Z3, iPhone 6, HTC One M8, LG G3... Tant de numéros qui reflètent la recherche d'évolution, sans pour autant marquer de réelle révolution. Les écrans s'agrandissent un peu plus, les bords s'amincissent pour céder leur place, les processeurs gagnent en puissance, les batteries s'étoffent un peu afin d'alimenter le tout et les constructeurs rajoutent de-ci, de-là, un gadget qui marquera sa singularité. Étanche pour l'un, doté d'un capteur d'empreintes pour l'autre, voire les deux dans certains cas... Et pourtant, le grand public ne se laisse pas prendre au jeu. Manger une énième fois la même soupe, ça fonctionne un temps, mais pas à l'infini, et les grandes marques montrent déjà, seulement quelques années après leur période faste, un certain recule. Samsung, numéro un mondial de la téléphonie, a réduit de 90 % son budget marketing sur l'année (tout en restant parmi les plus dépensiers) et voit son porte-étendard, le Galaxy S5, vendu en deçà de ses prévisions. HTC tente tant bien que mal de garder la tête hors de l'eau et Sony annonce réduire la fréquence de sortie de ses smartphones afin de rester rentable. Seul Apple semble encore et toujours tirer son épingle du jeu, mais jusqu'à quand ?

Si le manque d'innovations freine le renouvèlement du parc installé, une autre menace pèse également sur les leaders du marché, celle des produits d'entrée de gamme. Cette frange d'appareils, originellement considérés comme les simples remplaçants des features phones (ces téléphones qui ne sont pas "smart"), commencent à en avoir dans le ventre et à faire leurs preuves, tant et si bien qu'ils en viennent presque à rivaliser avec les grands du secteur. À l'heure où un smartphone à un prix compris entre 100 et 300 euros permet de faire tourner toutes les applications disponibles sur le Google Play Store et où l'expérience utilisateur n'est que très peu altérée par rapport à un haut de gamme, pourquoi payer 2 à 9 fois plus cher pour quelques pixels de plus sur l'écran ou l'appareil photo et un lecteur d'empreintes ? C'est la crise ma bonne dame !

oneplus one smash the pastEt cela, certains l'ont bien compris. Venues de l'Empire du Milieu, les marques "low-cost" se font de plus en plus présentes en Occident. Meizu, Xiaomi, Oppo et même OnePlus, pour ne citer qu'elles, proposent de très bonnes alternatives aux "flagships" qui décorent les espaces publicitaires du métro et des arrêts de bus, pour des prix défiant toute concurrence, à condition d'accepter parfois quelques concessions, comme passer par un site d'import ou ne pas profiter de toutes les fréquences 3G/4G disponibles en France. Plus loin encore dans le culte du prix bas, Wiko revend sous une marque française des téléphones chinois dont le succès n'est plus à prouver, en grande partie grâce à ses prix d'appel démarrant en dessous de 50 euros. Enfin, certaines marques très connues en Occident, dans le secteur de la téléphonie ou non, tentent également de tirer les prix vers le bas, comme ASUS, Acer ou même Motorola et son très bon Moto G.

Néanmoins, si tous ces acteurs arrivent à se tailler une part du gâteau au détriment des plus connus, ils risquent de voir leur évolution limitée en raison de budgets tirés au minimum dans certains domaines clés comme le marketing, la recherche et développement ou encore la logistique. Ce dernier point est d'ailleurs ce qui a fait défaut à OnePlus, qui malgré une annonce en fanfare de son One ne dispose toujours pas, plus de six mois après sa sortie, de stocks suffisants pour satisfaire tout le monde.

Par ailleurs, aussi faible soit-elle, l'innovation est bien là, même si elle tâtonne encore pour trouver ses marques. Il suffit de regarder Samsung et son Galaxy Note Edge avec son écran biseauté pour voir que le smartphone n'est encore qu'un adolescent qui se cherche. Après avoir eu une longue période de croissance, il semblerait qu'il ait finalement trouvé se taille maximale (entre 5 et 6 pouces), et doit désormais continuer de se former pour passer à l'âge adulte. Attention tout de même à ne pas trop trainer, car voilà que les objets connectés commencent à arriver et tentent déjà de prendre la relève... Et c'est peut-être là, finalement, que se trouve la révolution tant attendue.

Samsung Gear S Blue Black 2Sony SmartWatch 2

Commenter 10 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Joker
Ça évolue moins vite c'est sûr, mais il suffit de ne pas acheter de nouveau smartphone tous les an et l'évolution se ressent pour le consommateur. Perso je suis passé d'un X10 à un Xperia S puis à un Z2 et à chaque fois je suis étonné quand je les ai en main. Les matériaux, la finesse, la rapidité, l'autonomie, les capacités ect, sur 2 ans de temps, c'est assez dingue de voir tout ces changements. À mon sens, on a un sentiment de stagnation dû en partie au fait qu'il y a maintenant plus d'acteurs sur le marché qu'il y a 5 ans, ce qui fait qu'il y a presque constamment de nouvelles sorties et donc forcément, une impression d'innovations limitées (alors que si on regarde les smartphones tous les 1 an et demi par exemple, c'est tout de suite beaucoup plus visible).

En tout cas, j'suis pas prêt d'acheter des smartphones aux fabricants chinois vu ce que j'ai vu et lu les concernants.
Signaler Citer
Hates
Valeurs la plus sûre à mes yeux : Xiaomi DAT COMMUNAUTÉ! , MIUI :bave: , toutes ces roms custom :s'évanoui:

Les ''grandes'' marques n'ont plus beaucoup d'atouts (pour le moment). Il va falloir innover si ils veulent pas finir par se faire bouffer (voir les chiffres de malades que Xiaomi a fait durant cette année).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
@Joker: ou tout simplement les gens ont enfin assez de maturité pour comprendre qu'un smartphone qui date de 3 ans ou de 2014 c'est la même chose, que racheter année après année ça n'avait aucun sens et je dirais même et j'espère que le consommateur à enfin compris que ça ne sert à rien de remplacer ce qui fonctionne encore parfaitement.

Je suis toujours avec mon 3GS qui fonctionne très bien et il sait faire ce qu'un smartphone sait faire aujourd'hui (siri rien à foutre).

Sinon tu peux préciser c'est quoi le problème des smartphones chinois ? N'évoque pas ce qui se faisait avant mais aujourd'hui, car à ma connaissance ils font des bons produits maintenant.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
Zek a écrit:@Joker: ou tout simplement les gens ont enfin assez de maturité pour comprendre qu'un smartphone qui date de 3 ans ou de 2014 c'est la même chose, que racheter année après année ça n'avait aucun sens et je dirais même et j'espère que le consommateur à enfin compris que ça ne sert à rien de remplacer ce qui fonctionne encore parfaitement.

Je suis toujours avec mon 3GS qui fonctionne très bien et il sait faire ce qu'un smartphone sait faire aujourd'hui (siri rien à foutre).

Sinon tu peux préciser c'est quoi le problème des smartphones chinois ? N'évoque pas ce qui se faisait avant mais aujourd'hui, car à ma connaissance ils font des bons produits maintenant.


Ça je ne suis pas sûr vu le nombre de personnes qui changent encore tous les an :mrgreen:

Je ne parle pas de problèmes techniques mais plutôt de conditions de travail dans leurs usines et chez leurs fournisseurs/prestataires.. Des mineurs qu'on ne prend même pas la peine de déterrer quand ils se font ensevelir pour ne pas être obligé de faire payer les minerais plus cher et ainsi garder un bas prix.. Pas trop mon truc tout ça
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Ah d'accord, tu sais tu devrais également arrêter d'acheter les marques occidentales, ça sort des mêmes usines et les terres rares c'est la Chine qui à les plus grosses réserves que tu retrouves dans tout appareil high-tech. Après tu devais savoir que les salaires augmentent et même la sécurité, les ouvriers chinois n'hésitent plus à faire grève pour obtenir des meilleurs conditions de travail. La preuve, les délocalisations de Chine vers l'Inde, c'est un signe. ^^

Mais pas besoin de parler de la Chine, la France tiens, l'énergie vient d'où ? Des centrales nucléaires. Et l'uranium ? :mrgreen:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
Ah non mais c'est clair qu'il n'y a pas que les marques chinoises, d'ailleurs ce n'était pas dans des mines chinoises mais d'Afrique ou d'Amérique du sud... C'est pour ça, j'essaie de faire attention à ce que j'achète, ou plutôt à ce que font les marques. :P
Pas facile je t'avoue vu qu'ils font tout pour qu'on n'en sache rien
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Faire attention n'est même pas suffisant car aucune marque n'est clean, mais vraiment clean.

Que tu achètes un produit chinois ou américain c'est la même chose, c'est pour ça que je ne comprends pas ta réaction très négative car c'est une marque chinoise.

Tu peux toujours acheter français même si ' c'est un peu (presque rien) mieux ' que ce que tu dénonces mais bon le Made In France ce n'est pas géniale tu sais. :mrgreen:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Joker
Il y a surtout des manques qui font pire à vrai dire, comme Xiaomi, dont des dizaines d'enfants sont "employés" et que les supérieurs contrôles comme des chiens chez un de leur fournisseur (à ce qu'on sache pour le moment c'est le seul fabriquant à se fournir encore chez eux, les autres ont arrêté en apprenant ça il y a quelques années/mois...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
J'ai jamais compris ce délire avec les smartphones... J'ai eu pendant 4 ans un X10 mini pro de chez Sony, Android 2.1, bah il faisait ce que je lui demandais...
Le micro a lâché, j'ai un Wiko Sunset (70 € neuf), Android 4.3 j'crois, bah il est nickel. Perso je m'en sers pour textoter, jouer aux Simpsons et c'est à peu prêt tout u_u

Les photos ? J'ai un boitier Canon. Les jeux ? J'ai une PSP et une GameBoy. Je comprend pas qu'on puisse mettre 700 € dans un smartphone... Outre le fait que je sois fauché, même si j'en avais les moyen, je préférerais toujours mettre 150 € max dans le portable et les 550 € ailleurs (console, PC, photo, etc...)

PS: outre l'écran et l'appareil photo pas top, le Wiko Sunset est très fiable et fait son boulot, j'ai pas eu de soucis avec en 4 mois. Et si je devais en changer ce sera du petit Moto ou du Xiaomi ^^

(et ranafoutre des usines chinoises et de l'uranium moi u_u dans tous les cas ça pue)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
Non les marques s'en foutent de ce détail, maintenant un fournisseur chinois va dire que les enfants sont des élèves en stage et pour les grandes marques c'est suffisant comme explication jusqu'au prochain scandale. ^^
Signaler Citer