Actualité
RTEmagicC Activision 01.jpg

Activision réclame 400 millions de dollars à Electronic Arts

par
Source: Reuters

Activision a engagé une poursuite contre EA visant à leur soutirer 400 millions de dollars de dommages et intérêts.


RTEmagicC_Activision_01.jpg

En avril dernier, Jason West et Vincent Zampella, deux ex-dirigeants d'Activision, se sont vu attaqués en justice par le studio de développement et d'édition de jeux vidéo pour détournement des actifs de la société de telle sorte que cela a mis en péril l'avenir de la série Call of Duty. Cette poursuite faisait suite à celle déposée par les deux compères pour licenciement abusif visant à réclamer 36 millions de dollars en guise de prime de licenciement.

Mardi, un acteur de plus a rejoint le procès, et pas des moindres, puisque c'est Electronic Arts qui a été ajouté sur le banc des accusés par Activision. Que vient faire EA dans cette histoire allez-vous dire ? La firme californienne est accusée de complicité dans l'affaire puisque suite à leur licenciement, West et Zampella ont monté leur propre studio (Respawn Entertainement) en partenariat avec Electronic Arts. "Activision a subi des dommages mesurés non pas dans les millions mais dans les centaines de millions de dollars" a fait savoir le demandeur. Plus précisément, Activision réclame 400 millions de dollars de dommages et intérêts aux différents accusés. Une demande qui peut paraître un poil démesurée surtout lorsque nous constatons le succès de Black Ops à travers le monde.

Les non-anglophobes peuvent consulter l'intégralité de l'affaire Jason West versus Activision Publishing immatriculée au numéro 107041 devant la Cour Supérieure de l'État de Californie.

Jason-West-Vince-Zampella

Jason West à gauche, Vincent Zimpella à droite.

Commenter 14 commentaires

Romcoco
Ah là là... Même le marché intérieur du jeu vidéo est corrompu et pourri jusqu'à la moelle... Enfin vu le pognon en jeu fallait s'en douter. Merci pour la new :wink:
Vive les petits studios indépendants faisant des jeux pour je jeu et pas pour le fric :happy:
Signaler Citer
SpiritOfSilver
Romcoco a écrit:Ah là là... Même le marché intérieur du jeu vidéo est corrompu et pourri jusqu'à la moelle... Enfin vu le pognon en jeu fallait s'en douter. Merci pour la new :wink:
Vive les petits studios indépendants faisant des jeux pour je jeu et pas pour le fric :happy:


+1
Signaler Citer