Actualité 2DS / 3DS
Ace Attorney 5 09 2012 head 3

TGS 12 - Ace Attorney 5 : vidéo et détails sur le détecteur d'émotions

par
Source: Siliconera

Phoenix Wright défend les nouveautés de ce nouvel opus.

Prenant place un an après les évènements d'Apollo Justice, Ace Attorney 5 marquera surtout le grand retour de Phoenix Wright en tant que héros après quelques écarts dans la peau de Miles Edgeworth. Le jeu était présent cette semaine au Tokyo Game Show, où il était jouable à travers une démo dont plus de deux minutes ont été rendues publiques. Grâce à la séquence de jeu du salon, nous pouvons en apprendre plus sur les nouveautés de cet épisode.

Pour rappel, notre première affaire nous amènera à défendre Shinobu, une amie d'enfance de Kokone, notre nouvelle collaboratrice, suite à l'explosion d'une cour de justice dont elle est accusée. La première personne appelée à la barre par le frère de Winston Payne, procureur sur cette affaire, est un étonnant policier qui éprouve un certain dédain pour les avocats de la défense et qui se sert d'un ordinateur placé sur son bras pour parler. Graphiquement, le jeu est décrit comme réussi, avec de nouveaux effets de caméra et surtout un affichage en relief de qualité. La démo ne comportait cependant aucun doublage.

Sur le fond, le système de jeu lors des plaidoiries reste le même, avec la possibilité de faire pression ou de montrer des indices pour faire avancer l'affaire. En revanche, l'ordinateur qu'a Kokone sur son poignet (décidément, deux personnages avec un appareil similaire en seulement quelques minutes), dénommé Heart Scope, nous permettra de jauger les émotions de nos opposants. Lors des témoignages, nous pourrons voir si la personne face à nous est heureuse, triste, surprise ou en colère, et ensuite comparer l'émotion ressentie à celle visible sur son visage pour savoir quand faire pression. Assez courte, la version d'évaluation nous aura donc déjà permis de découvrir cette importante nouveauté.

Mots-clés

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !