Actualité
02071846 photo fotocontakt fotolia com logo relais antenne

5G : la Commission européenne voit loin

par
Source: LesEchos

Parce que la 4G, c'est trop lent...

Alors que les opérateurs ne cessent de rabâcher les bienfaits de la 4G LTE, technologie qui ne couvre encore qu'une partie de la population, la Commission européenne regarde déjà vers l'avenir et la 5G. À ce titre, le consortium public-privé 5G PPP (englobant des acteurs tels que Alcatel-Lucent, Ericsson, Huawei, Intel, Orange, Telecom Italia ou Thalès) a été mis sur pied pour élaborer les nouveaux standards.

Alors que la Corée du Sud promet les premiers tests pour 2018, l'Union européenne souhaite s'imposer et rattraper son retard. Le challenge est de taille, avec pour but de commercialiser dès 2020 des forfaits 5G. Pour les principaux acteurs, c'est aussi le moyen d'imposer leurs normes et d'en tirer des bénéfices. Viktor Arvidsson, d'Ericsson, rappelle que celui qui déposera le plus de brevets dits essentiels « imposera sa conception et aura plus de facilité à développer le produit »... en plus de toucher des royalties conséquentes.

Autre objectif, fournir des débits 1000 fois plus rapides que ceux de 2010, tout en ne consommant que 10 % de l'énergie utilisée à l'époque. Théoriquement, il pourrait s'agir de débits allant jusqu'à 10 Gb/s (contre 150 Mb/s au maximum pour la 4G LTE actuellement en place). Cela ne devrait toutefois pas représenter les mêmes changements radicaux que le passage de la 3G à la 4G, mais plus représenter une évolution logique du réseau. En exploitant le spectre au-delà de 5 GHz et en agrégeant plusieurs bandes de fréquences disjointes, les capacités devraient alors croître de manière exponentielle.

Imaginé comme plus sûr, plus puissant, moins coûteux et plus réactif, le réseau 5G pourrait devenir bien plus qu'un simple réseau mobile et connecter non seulement les smartphones, mais aussi les objets. Pour cela, il faudra que le réseau puisse supporter jusqu'à 50 milliards d'appareils connectés.

Afin de devenir un acteur principal dans le développement de cette technologie, le 5G PPP part avec un budget de 700 millions d'euros pour les six années à venir. Pour rappel, la Commission européenne débloquait 50 millions d'euros en février dernier, qui ne semblent désormais plus qu'une goutte d'eau.

Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre, et éventuellement déployer la 3G là où elle n'est pas encore disponible...

Drapeaux-EU_Commission-Europeenne

Commenter 14 commentaires

Avatar de l’utilisateur
pimousse320
Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre, et éventuellement déployer la 3G là où elle n'est pas encore disponible...

effectivement ce serait bien, parce que je ne suis pas persuadé que la 4g fonctionne très fort dans mon secteur, je suis a 30 km de strasbourg mais chez moi la 4G ne doit pas être très active.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Fl4sHNoX
Au lieu de penser à déployer leur "haut-débit" par ondes, ils ferraient bien de se bouger le c*l pour déployer la fibre ces imbéciles --' je suis en région parisienne et dans l'endroit où je suis le déploiement de la fibre n'est même pas prévu...ils veulent nous faire croire que des glandeurs infoutus de déployer la fibre ou même la 3G partout en Europe vont réussir à le faire pour la 5G ? Nan mais ils nous prennent vraiment pour des c*n...ça me rappel les histoires de rasoir à lame, au débit c'était 1, puis 2, puis 3, et là ils en sont à 5 et ils ont enfin arrêté... (5...nan mais sérieux...pourquoi pas 30 pendant qu'on y est...). Ils veulent nous faire changer de téléphone et de forfait chaque fois qu'il "augmentent" leur débit (et baisse les anciens pour pousser les gens à changer), c'est vraiment du foutage de gueule...
Bref, encore des incompétents qui voient bien plus "loin" que ce qui se passe devant leur nez...c'est désespérant...
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Metalix64
La ça dévient du grand n'importe quoi ... non mais franchement je vois pas pourquoi on aurait besoin d'un débit encore plus important. Déjà que 150 mégas c'est largement suffisant alors avoir 10 Gb/s ça devient vraiment débile !

Je pense que débloqué des fond pour le déploiement de la Fibre serait beaucoup plus important que la "5g" dont plus de la moiter des utilisateurs mobile en ont rien à fou***.

Nan mais sans déconner ... y'a des gens chez eux ils sont encore à 2 mégas voir moins ... C'est lamentable les Inégalités.
Signaler Citer
herolien
@Fl4sHNoX Compliquée cette histoire de fibre. Entre opérateurs et collectivités qui ne veulent pas se bouger le c., j'ai à peu près le même sentiment amer que toi. Sachant qu'en plus, la fibre ne passe pas très loin... Puis ces promesses de Bouygues qui veut baisser les prix de l'ADSL (Euh... pour sous-investir davantage ?), ça me fait penser à une épisode de Ma Famille d'Abord où ils s'amusaient à se battre pour avoir le All-you-can-eat le moins cher. 8-)
Je crois qu'on aura même le temps d'avoir la LTE...

Puis... c'est pas en installant des antennes 3G tous les 3 mètres qu'on aura un meilleur débit (pas sûr qu'installer de nouvelles antennes soient aisées à certains endroits...) :roll:
Au contraire, il faudrait plus d'antennes 4G même si ça impose l'achat d'un nouveau smartphone... Plus on monte en technologie, et plus l'antenne supportera de monde, émettra plus loin et donc meilleur débit.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
petite_puce
Ichigo-Roku a écrit:Voir loin c'est un peu le but lorsqu'on essaie de prévoir quelque chose hein...

Couvrir des patelins perdus en 3G ce n'est même plus la peine d'y penser, ça ne se fera plus.



Si ça ne s'est pas fait en 3G ça sera pas fait en 4G ni 5G
Signaler Citer