Actualité Android
rim blackberry google android  racheter

10 raisons pour lesquelles Google racheterait Research In Motion

par
Source: CrackBerry.com

Les 10 raisons pour lesquelles Google pourrait racheter RIM, le constructeur Canadien des Blackberry.

Research In Motion, plus connu sous le nom de RIM, est une société d'origine canadienne qui fabrique les BlackBerry ainsi que la tablette PlayBook
Nous avons 10 raisons de penser que cette société pourrait se faire racheter par Google pour Android.

rim-android

En effet, différentes raisons pourraient nous faire pencher pour un rachat de RIM par le géant du web Google afin d'intégrer certains systèmes du BlackBerry dans Android.

  1. QNX, l’OS des BlackBerry est l’un des plus stables et est, tout comme Android, basé sur Linux. De plus, il est plus sécurisé que Android et se porte très facilement sur d'autres terminaux ;
  2. RIM possède des équipes très compétentes en Java. En effet, Java est un langage de programmation qui est le cœur d'Android ;
  3. Android pourra récupérer tous les brevets et connaissances des BlackBerry ;
  4. Intégrer dans Android toute la technologie gestion de flot de RIM ;
  5. Android s'achètera une crédibilité envers les professionnels ;
  6. La tablette PlayBook de RIM peut lancer des applications Android ;
  7. Avec le rachat de RIM, Google pourrait réduire la fragmentation des versions et OS compatibles avec des applications Android ;
  8. Google pourrait construire ses propres téléphones grâce à l'expérience RIM ;
  9. RIM se situe au Canada, qui est géographiquement proche des États-Unis et de Mountain View ;
  10. Eric Schmidt est adepte du téléphone de RIM.
Toutes ces raisons évoquées ne demeurent évidemment que des hypothèses, qui ne sont fondées sur aucun commentaire de telle ou telle partie, mais restent toutefois assez plausibles.

ericschmidtcurve

Le prix de l'action de RIM diminue alors qu'Android continue de s'étendre sur de nouvelles plateformes et de plaire aux utilisateurs geek et lambda.

Wait & See.
Mots-clés

Commenter 4 commentaires

Anonymous
Que Google ou Microsoft produisent des téléphones, je suis contre. Ça favoriserait ces derniers et on se retrouverait vite dans un cercle fermé à la Apple. C'est aussi pour ça que j'étais déçu de la victoire du Blu-ray, format de Sony qui est également éditeur de films et producteur de graveurs, de lecteurs de salon, de consoles de jeux et de disques vierges.
Signaler Citer